Best of Musikmesse 2014

Les 10 marques phares du Musikmesse 2014

Après un gros NAMM, on s’attendait à un Musikmesse plus calme. Malgré tout, le plus gros salon de l’audio européen nous a réservé quelques belles surprises.

Beaucoup de fabricants avaient encore sous le coude de quoi faire briller les yeux des AFiens et de notre équipe à Francfort. Alors plutôt que de nous pencher sur 10 produits, nous avons choisi 10 marques, certaines ayant dévoilé pour cette nouvelle édition du Musikmesse plusieurs nouveautés alléchantes.

Toontrack

Une fois n’est pas coutume, nous commençons ce Best Of par un éditeur de logiciels. Toontrack a en effet profité du Musikmesse 2014 pour présenter la deuxième version de sa batterie virtuelle EZdrummer, dont Los Teignos est tombé amoureux et a refilé le virus à toute la communauté. Si vous n'avez pas lu son test, vous ne pourrez résister à son enthousiasme dans nouvelle édition d'On Refait le Patch avec Red Led… EZdrummer 2 sera disponible le 6 mai prochain, et vendu 129€.

 

Akai

Akai avait les bras chargés de nouveaux produits au NAMM, et notamment Rhythm Wolf, une petite machine analogique qui combine une boîte à rythmes et un synthé de basse. Vous pourrez tweaker les 5 sons de batterie avec des enveloppes et un filtre, et le synthé avec un oscillateur. Six pads MPC sont intégrés, ainsi qu’un séquenceur de 32 pas et un circuit de distorsion. Rhythm Wolf sortira cet été, son tarif est annoncé à 199€.

 

Zoom

Le spécialiste de l’enregistreur audio/vidéo haute qualité se lance dans les interfaces audio nouvelle génération. Zoom avait tâté le terrain au NAMM avec la TAC-2 Thunderbolt, il a abattu toutes ses cartes à Francfort avec le reste de la famille TAC, respectivement les grandes soeurs 4 et 8 et trois interfaces USB 3.0 UAC-2, 4 et 8. En fonction des modèles, vous trouverez, des entrées et sorties analogiques bien sûr, mais aussi du numérique et du MIDI, et jusqu’à deux sorties casques. Ne reste plus qu’à attendre la sortie, dont on ne connait pas la date.

 

SM Pro Audio

Des consoles de mixage numériques rackables qui se contrôlent à distance, via WiFi et Ethernet, sur ordinateur, portable et tablette, c’est le nouveau pari de SM Pro Audio avec la série uMix, déclinée en quatre modèles de 8, 12, 16 et 24 canaux. L’avantage de cette nouvelle solution, c’est qu’il vous faudra juste un navigateur internet pour le contrôle distant, et si vous optez pour les plus gros modèles, vous aurez droit à des traitements signés Waves sur les sorties principales. Comptez de 199.99€ à 999.99€ en fonction du nombre de canaux choisi.

 

Elektron Overbridge 

Dès qu’Elektron fait une annonce, tout le monde se rue, et ce fut encore le cas au Musikmesse avec, non pas une machine analogique haut de gamme, mais une technologie de communication bidirectionnelle matérielle/logicielle de haute volée. Overbridge permettra prochainement aux utilisateurs de ses machines Analog Four, Analog Keys et Analog Rytm, d’envoyer de l’audio en multipiste à votre séquenceur audionumérique comme avec de simples plug-ins, et à votre STAN d’injecter du son dans le circuit analogique des machines. Tout cela en USB et en 24-bit. Overbridge sera disponible dans une prochaine mise à jour de la série Analog, gratis. Merci Elektron !

 

Waldorf 

La collection de petites boîtes carrées s’étoffe chez Waldorf qui était à Francfort pour annoncer la sortie de son filtre 2 Pole, mais surtout pour présenter Streichfett, un synthé de cordes polyphonique bien fourni pour les amateurs d’ambiances vintage. Le module comprend notamment un effet d’Ensemble, un octaver et communique en MIDI, par USB ou connecteurs DIN. Streichfett sera disponible au printemps, et annoncé à 279€.

 

 

Boss

Roland a décidé de réorganiser son catalogue et propose désormais tous ses produits pour guitare sous la marque Boss. Ce n’était bien entendu pas l’annonce la plus importante du Musikmesse, et c’est bien Boss qui a fait le buzz à Francfort en présentant la mise à jour de son multi-effet GT-100 et la déclinaison du pédalier au format desktop sous la référence GT-001. La grande nouveauté sur ces deux versions tient dans la communication avec votre ordinateur. En effet, l’interface audio/MIDI a été améliorée, elle permet désormais d’envoyer le signal de votre six cordes en multipistes et grâce à la fonction Guitar to MIDI, vous pourrez jouer directement avec vos logiciels favoris. Idéal notamment pour le réamping. Comptez environ 300€ pour le GT-001.

 

Arturia 

Le fabricant français a proposé trois belles nouveautés au Musikmesse, la version 88 touches de son clavier maître KeyLab, une modélisation de l'orgue Vox Continental 300, surnommé Connie, et surtout la version SE du synthé MiniBrute qui, en plus de son nouveau look alu et bois, voit son arpégiateur remplacé par un séquenceur 6 patterns, chacun avec 64 pas. Les fans pourront se procurer cette édition spéciale au mois de mai, moyennant 549€.

 

Focal

Ce n’est pas tous les jours que Focal lance une nouvelle série d’enceintes de monitoring, alors quand il a présenté à Francfort ses trois nouvelles Alpha 50, 65 et 80, une visite du stand du fabricant s'est imposée. Les trois enceintes seront disponibles au mois de mai, les tarifs annoncés sont de 250€, 300€ et 350€. Les mieux placés pour parler de leurs produits étant les marques elles-mêmes, je vous laisse à cette présentation…

 

Kurzweil 

Jamais à court d’idées, Kurzweil fait encore avancer le monde des instruments numériques avec la technologie Flash Play, qui permet l’intégration, et donc le jeu, de samples de plusieurs GB avec des temps de chargement record. Cette nouvelle technologie vient d’être implémentée dans le piano numérique Forte, qui embarque du coup 16GB de mémoire.

 

 Comme toujours, vos commentaires sur cette nouvelle édition du Musikmesse sont les bienvenus.