Utiliser les élargisseurs de stéréo au mastering

Home Mastering — 9e partie

Aujourd’hui, notre périple dans le joyeux monde du mastering nous entraîne sur le terrain glissant des élargisseurs stéréo.

Quésaco ?

Comme vous devez vous en douter, un élargisseur stéréo permet d’augmenter le sentiment d’espace stéréo d’un mix. Mais il ne faut surtout pas oublier que ce type de traitement permet également de rétrécir la largeur du champ stéréo. La plupart de ces processeurs étant souvent multibandes, il est donc possible d’élargir une certaine plage de fréquences et d’en resserrer une autre. Les applications sont donc multiples : 

  • Donner plus d’ampleur à votre titre
  • Récupérer du punch
  • Rééquilibrer une image stéréo excentrée
  • Accentuer le côté « dramatique » de certains passages

Mais comme à l’accoutumée, prudence est mère de sûreté…

Recommandations

Elargisseur stéréo mastering

Tout d’abord, sachez que l’utilisation d’un élargisseur de stéréo n’est absolument pas obligatoire. Si la balance stéréo de votre mix vous convient, à quoi bon ? En mastering, comme dans beaucoup d’autres domaines, « less is more » ! Moins il y a de traitements, plus le résultat est naturel et conforme à l’intention originelle du mixage.

Ensuite, l’application d’un traitement de ce type peut entraîner des problèmes de compatibilité mono, car l’on joue entre autres avec la phase des signaux. Moralité, il est impératif de fréquemment vérifier que le gain en largeur stéréo ne se fait pas au détriment de la précision en mono.

Enfin, cela peut être contreproductif d’essayer de régler ce genre d’effet au casque. En effet, lors d’une écoute au casque, aucun son du canal droit n’est entendu par votre oreille gauche, et versa-vice, ce qui va à l’encontre du principe de fonctionnement de certains élargisseurs stéréo.

En pratique

Venons-en maintenant à des cas pratiques. Pour accentuer la sensation de largeur stéréo, concentrez votre action dans le haut du spectre. Plus précisément, juste au-dessus de la plus haute fréquence occupée par la voix afin d’être sûr de garder cette dernière bien au centre du mix. Poussez le traitement à l’envi tout en gardant un œil sur la compatibilité mono. Pour cela, utilisez au besoin un afficheur de corrélation de phase.

Elargisseur stéréo mastering

Afin de redonner un peu de punch à un mixage mou du genou, il peut être utile de recentrer le bas du spectre. Pour ce faire, vous pouvez employer un élargisseur stéréo afin de resserrer uniquement les fréquences basses. Concentrez-vous sur le son de la basse et de la grosse caisse, ils devraient ainsi gagner en précision, ce qui donnera un bon coup de peps à votre titre.

En ce qui concerne le rééquilibrage d’une image stéréo excentrée, il est possible de l’effectuer grâce à un plug-in de ce type. Cependant, le résultat ne sera jamais aussi propre que lors de la résolution du problème à la source, à savoir au mixage. Or, dans le cadre d’un mastering fait maison, vous aurez certainement toujours l’occasion de revenir sur votre mix. Nous vous conseillons donc fortement dans ce cas de figure de remettre la main à la pâte et d’étouffer le problème à l’origine.

Enfin, pour accentuer le côté « émotionnel », voire « dramatique » d’un passage, l’utilisation d’un élargisseur de stéréo en conjonction avec les fonctions d’automation de votre DAW peut faire des merveilles ! En effet, en musique comme en photographie, tout se résume à une histoire de contraste. Ainsi, un blanc paraîtra plus blanc s’il est à côté d’un noir profond plutôt qu’un gris léger. Transposé dans le cadre du son, cela signifie qu’un passage de votre morceau sonnera plus large si l’instant précédent il est quasiment mono. Pour obtenir un tel résultat, il vous suffit de réduire la largeur stéréo avant le passage que vous souhaitez mettre en relief, puis d’élargir subitement le champ stéréo au moment opportun. Effet grandiose garanti !

Tools of the trade

Elargisseur stéréo mastering

Voici une liste non exhaustive de plug-ins permettant de traiter la largeur stéréo :