Les outils pour faciliter l’écoute critique

Le guide du mixage — 125e partie

Aujourd’hui, je vous propose une liste non exhaustive d’outils qui pourront vous faciliter la vie lors de la phase d’écoute critique de votre mix au sein de votre home studio.

Tools of the trade

Avant toute chose, je tiens à vous préciser que pour exploiter au mieux les outils suivants, il convient de les insérer, non pas sur votre bus Master, mais plutôt sur votre bus d’écoute, de façon à ce qu’aucun de ces traitements ne soit appliqué par erreur à votre mixage lors de l’export final. Si votre STAN ne dispose pas d’un tel bus, il vous est toujours possible d’utiliser ces plug-ins en toute fin de chaîne sur votre bus Master, mais il faudra impérativement penser à les désactiver avant tout export.

Bien, commençons par des plug-ins qui vous permettront de focaliser votre attention sur les aspects mono, stéréo, mid ou side :

Aucun de ces outils n’est parfait en soi, mais comme ils sont tous gratuits, rien ne vous empêche de les combiner pour tirer le meilleur de chacun d’eux.

En ce qui concerne l’écoute par plage de fréquences, vous pouvez vous contenter d’utiliser un égaliseur avec des filtres passe-haut et passe-bas de pentes abruptes (48 dB/octave) afin de cibler votre écoute sur certaines zones fréquentielles. Personnellement, je préfère tout de même utiliser des plug-ins de traitement multibande comme le Blue Cat Audio MB-7 Mixer 2, le FabFilter Pro-MB, ou bien encore le TDR Nova — qui existe en version freeware — car ces derniers proposent tous une fonction de mise en solo des bandes. Et pour quelque chose d’encore plus direct, les freewares SlewOnly et SubsOnly d’Airwindows font merveille puisqu’il suffit de les activer/désactiver pour cibler l’écoute sur le haut et le bas du spectre respectivement. Notez cependant que ces derniers ne disposent d’aucun réglage et vous n’avez donc pas la main sur les fréquences de coupure.

MeldaProduction MCompare : MCompare06

Pour finir, voyons quelques solutions pour faciliter l’écoute comparative. Il est bien sûr possible d’utiliser un lecteur audio hardware externe avec un contrôleur de monitoring pour passer rapidement d’un morceau de référence à l’écoute de votre mix. Cependant, je vous conseille de ne pas négliger la solution consistant à importer le morceau de référence dans votre STAN car vous pourrez ainsi effectuer vos comparaisons tout en bénéficiant des méthodes d’écoute ciblée via les plug-ins précédemment cités. Par exemple, confronter directement le bas du spectre de votre mix à celui d’un titre du commerce peut s’avérer fort utile. De plus, il existe des plug-ins spécialement étudiés pour faciliter la comparaison A/B, comme par exemple le Magic AB de Sample Magic ou le MCompare de MeldaProduction.

Je me permets également d’attirer votre attention sur un petit bijou que j’ai découvert récemment, le 4U+ BlindTest signé HOFA Plugins. À la base, ce plug-in a pour but de simplifier la comparaison de traitements audio. Ceci étant, il est possible de le détourner de son usage premier pour l’utiliser en tant que comparateur A/B entre votre mix et un morceau de référence. Comme il intègre une fonction de compensation de gain automatique, votre jugement ne sera pas biaisé par le fameux phénomène du "plus c’est fort, mieux c’est". Cerise sur le gâteau, HOFA Plugins distribue gratuitement une version allégée du 4U+ BlindTest qui suffit amplement pour l’utilisation que je viens de vous décrire. Elle n’est pas belle la vie ?