Minimiser la repisse de batterie dans votre home-studio

Réduire la diaphonie quand la batterie est reprise en même temps que d’autres instruments

Vous avez un groupe, du matériel pour enregistrer et vous êtes prêt à réaliser votre premier album dans votre home-studio. Plutôt que des prises successives, vous souhaitez faire les prises de base en live, c’est-à-dire avec tous les instruments jouant ensemble, y compris la batterie. Vous allez donc devoir prendre différentes décisions pour éviter la repisse de batterie dans les autres pistes et inversement.

Repisse : ne faites pas à côté

À l’enregistrement, on dit qu’il y a de la « repisse », ou « diaphonie acoustique », quand un instrument ou une voix passe dans une piste qui n’est pas la sienne via le(s) micro(s) de la piste en question. Une repisse importante peut causer de nombreux problèmes au moment du mixage. Les studios commerciaux possèdent des cabines de prises isolées, une cabine de batterie et de nombreux panneaux absorbants qui permettent d’éviter la diaphonie acoustique assez facilement. Les musiciens qui travaillent en home-studio n’ont généralement pas ce genre d’infrastructure et doivent faire preuve d’inventivité. Voici quelques solutions pour éviter la repisse quand vous enregistrez live avec un batteur. 

Enregistrement direct

Une solution consiste à enregistrer les autres instruments (guitare électrique, basse et/ou claviers) en direct, c’est-à-dire sans micro. Ainsi, vous n’aurez pas de problème de repisse dans les micros des instruments. Autant on enregistre souvent la basse et les claviers en direct, quitte à faire du re-amping pour modifier leur caractère sonore a posteriori, autant les guitares électriques nécessitent généralement d’être jouées sur un ampli pour obtenir un bon son. Alors que faire ?

 

Voici une configuration comportant un seul lieu d’enregistrement. La basse et les claviers sont enregistrés en direct tandis que la guitare passe par une modélisation d’ampli. La prise de voix témoin est chantée aussi doucement que possible pour éviter qu’elle passe dans les micros de la batterie.

Vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez enregistrer la guitare grâce à un préampli à modélisations comme le Line 6 POD, à condition d’y trouver un son adapté. Une alternative consiste à enregistrer une piste de guitare témoin à l’aide de la modélisation d’ampli, puis de demander au guitariste de faire la prise définitive ultérieurement (overdub). Vous pouvez utiliser une modélisation d’ampli logicielle pour enregistrer la piste témoin à condition d’avoir un système à très faible latence, sans quoi le guitariste aura du mal à jouer parfaitement « en place ».

Derrière la porte

Une solution consiste à installer l’ampli guitare dans une autre pièce, ou dans un placard isolé, et à le reprendre par micro. Si votre espace vous offre cette possibilité, mettez plusieurs câbles micro bout à bout et faites-les passer sous les portes. Soit vous installez le guitariste à côté de son ampli dans la pièce séparée, auquel cas vous devrez prévoir une rallonge pour son retour casque, soit vous rallongez le câble de la guitare pour que le guitariste joue dans la même pièce que le reste du groupe.

 

Le fait d’installer l’ampli guitare dans une pièce séparée réduit fortement la repisse.

Dans cette configuration, vous aurez certainement encore un peu de repisse car du son peut passer à travers les murs. Cependant, en disposant des couvertures, des coussins et d’autres matériaux absorbants autour de l’ampli guitare (attention aux risques d’incendie avec les amplis à lampes qui chauffent beaucoup) et en choisissant un volume sonore suffisamment bas, la batterie passera très peu dans le micro de l’ampli guitare et, inversement, la guitare sera inaudible dans les pistes de batterie.

Les propriétés du lieu, notamment l’épaisseur des murs, influencent fortement le résultat. Si vous arrivez à vous procurer un câble multipaire tel que ceux utilisés en sonorisation pour transporter les signaux de la scène à la table de mixage, vous pourrez investir deux pièces éloignées de la maison ou de l’appartement. Dans ce cas, installez le musicien dans cette seconde pièce.

Avec un multipaire, vous pourrez même installer le batteur dans une pièce séparée lointaine, et le reste du groupe dans la pièce contenant le système d’enregistrement. Vous pouvez même envisager d’utiliser trois pièces.

Certains musiciens sont réticents à l’idée d’enregistrer dans une pièce séparée sans le reste du groupe, mais ce n’est pas si difficile de s’y habituer. Vous pourrez toujours communiquer à travers les micros ouverts dans la pièce de la batterie et dans la pièce de l’ampli guitare. 

Voix témoin

 

Ici, le chanteur est installé dans une pièce séparée. La basse et les claviers sont enregistrés en direct. La guitare est aussi enregistrée en direct après avoir transité dans une modélisation d’ampli.

Un autre problème concerne la voix témoin. Beaucoup de musiciens ont du mal à s’orienter dans le morceau sans le chant. Ça pose problème parce que, si vous mettez le chanteur dans la même pièce que le batteur, la voix témoin risque de passer dans les micros de la batterie. Soit vous installez le chanteur dans une autre pièce avec des rallonges pour son micro et son casque, soit vous le laissez dans la pièce où est installée la batterie, lui demandez de chanter ou parler très doucement et réglez le micro très fort dans les retours casque pour que le groupe puisse l’entendre.

Vous pouvez suspendre des rideaux, des couvertures ou d’autres matériaux absorbants tout autour de la batterie pour réduire son omniprésence dans la pièce. Peu importe que la batterie passe dans la piste de chant puisqu’il ne s’agit que d’une prise témoin qui sera ré-enregistrée ultérieurement (overdub). Ce qu’il faut éviter, c’est que la voix repisse dans les pistes de batterie.

Si le groupe comporte un instrument acoustique, par exemple une guitare, vous devrez sûrement l’enregistrer a posteriori sous forme d’overdub. Si les autres musiciens ont besoin de l’instrument acoustique comme témoin pour enregistrer, utilisez une guitare électrique en prise directe pour le témoin. Vous enregistrerez la guitare acoustique définitive ultérieurement. Personnellement, j’éviterais d’utiliser une guitare acoustique dans la même pièce que la batterie parce qu’elle pourrait passer dans les micros du kit.

Batterie électronique

Une façon d’éviter la plupart de ces problèmes consiste à utiliser une batterie électronique. Dans ce cas, le kit ne passe plus dans les autres micros, ce qui résout l’essentiel des problèmes de diaphonie acoustique. Bien entendu, cela n’est possible qu’à condition que le batteur possède une batterie électronique ou qu’il puisse s’en faire prêter une, et surtout qu’il se sente bien avec.

 

Avec une batterie électronique et tous les instruments repris en direct, vous vous débarrassez de la diaphonie mais risquez de sacrifier le feeling et le son.

Préparation spécifique

Je vous conseille de bien concevoir votre configuration à l’avance et de réfléchir à tous les problèmes de repisse possibles. Définissez précisément le système que vous voulez adopter et vérifiez que vous avez tout le matériel pour le réaliser. Entre tous les membres du groupe, vous arriverez probablement à rassembler ce dont vous avez besoin. Bon enregistrement !