Les meilleures DAW

Le top des séquenceurs audio/MIDI

Véritable cœur du Home Studio moderne, le séquenceur est un logiciel qui ne se choisit pas à la légère tant il impacte le confort de travail et en définitive, le passage de l'idée à sa réalisation. Petite revue en détail des 18 meilleurs logiciels sur le marché.

Quel est votre séquenceur préféré ?

  • 1Ableton Live(667 - 18%)
  • 2Steinberg Cubase(653 - 18%)
  • 3Apple Logic Pro(449 - 12%)
  • 4Cockos Reaper(415 - 11%)
  • 5Avid Pro Tools(354 - 10%)
  • 6Presonus Studio One(218 - 6%)
  • 7Propellerhead Reason(213 - 6%)
  • 8Cakewalk Sonar(162 - 4%)
  • 9Image-Line FL Studio(140 - 4%)
  • 10Magix Samplitude(103 - 3%)
  • 11MOTU Digital Performer(71 - 2%)
  • 12Apple GarageBand(56 - 2%)
  • 13Sony Media Software Acid(40 - 1%)
  • 14Tracktion(34 - 1%)
  • 15Magix Samplitude Music Studio(34 - 1%)
  • 16Magix Music Maker(13 - 0%)
  • 17Steinberg Sequel(8 - 0%)
  • 18Cakewalk Music Creator Touch(3 - 0%)
Sondage réalisé du 29/05/2013 au 29/05/2014 - 2262 participants - 3 réponses par participant

Elisez votre séquenceur préféré en cliquant ici !

Véritable coeur du Home Studio moderne, le séquenceur est un logiciel qui ne se choisit pas à la légère tant il impacte le confort de travail et en définitive, le passage de l'idée à sa réalisation. Petite revue en détail des 18 meilleurs logiciels sur le marché.
Notez que la sélection suivante écarte volontairement les séquenceurs broadcast (Nuendo, Sequoia, Pyramix...), autrement plus chers, pour se concentrer sur les séquenceurs destinés à la production musicale.
Ne sont pas mentionnés non plus les logiciels tournant sous Linux comme les excellents Ardour ou Rosegarden, ou le phénoménal Usine et le sympathique EnergyXT qui, dans leur approche modulaire, ne sont pas vraiment comparables aux autres softs listés ci-dessous.
Gardez à l'esprit enfin que cette sélection est purement indicative et subjective, et qu'un séquenceur étant au moins aussi personnel qu'une brosse à dent, il serait déraisonnable de votre part d'acheter un logiciel plusieurs centaines d'euros sans avoir pu l'essayer un tantinet avant. Pour ce faire, certains éditeurs proposent des versions d'évaluation, d'autres non. Et c'est bien dommage. Et ce n'est pas très engageant pour le client : dur d'investir dans un appartement sans le visiter, ou dans une paire de chaussure sans l'essayer... Mais c'est vous qui voyez. ;-)

Sony Media Software Acid

Prix : de 50 à 200 € suivant la version
PC - 32 & 64 bits
 
Professionnalisant le concept du séquenceur à boucles inventé par Magix en 1994 en y ajoutant le Pitch Shifting et le Time Stretching en temps réel, Sonic Foundry accoucha avec Acid d'un logiciel si efficace et intuitif, en dépit de son interface austère, qu'il attira quantité de musiciens au mètre et de débutant en MAO. Racheté depuis par Sony et utilisé comme base pour le logiciel de montage vidéo Vegas, Acid est peu à peu devenu un logiciel plus généraliste au prix d'une ergonomie plus lourde, sans jamais parvenir à s'imposer face à ses concurrents établis.

Steinberg Cubase

Prix : de 100 à 600 €
PC et Mac - 32 et 64 bits
Protection via dongle Syncrosoft
 

Produit phare de Steinberg, Cubase est à l'origine de quantité de révolutions (ASIO, VST/VSTi, Drum Edit, etc.) et demeure l'un des grands noms de la séquence. Parmi ses originalités, on citera une section Control Room intéressante et des possibilités de traitements ou automation MIDI poussées, que ce soit via la norme VSTexpression ou le bon vieil éditeur logique. On appréciera aussi les récentes évolution du logiciel dans l'arrangement assisté. Côté défauts, on notera un bundle d'instruments virtuels qui, en dépit d'efforts de la part de l'éditeur, demeure toujours un peu en deça de ce qu'on pourrait attendre en regard de la concurrence et quelques lourdeurs ergonomiques évidentes du côté du routing ou encore de la gestion des instruments virtuels.

MOTU Digital Performer

Prix : environ 500 €
Mac & PC - 32 & 64 bits
 
Longtemps réservé aux utilisateurs de Mac, DP est enfin disponible sous Windows. Pas d'excuse donc pour passer à côté de ce séquenceur qui n'a cessé de se bonifier au fil des versions, et qui demeure l'un des softs préférés de ceux qui font de la musique à l'image, en raison, entre autres, de son excellent éditeur de partitions. Sans manquer de rien du côté des fonctions essentielles, Digital Performer parvient à faire la différence dans certains détails bien foutus : interface relativement personnalisable, gestion de séquences multiples au sein d'un même projet, présence d'un looper évolué, fonction Punch Guard qui enregistre ce qui se passe en amont et en aval de la piste pour ne rien rater, etc. Tout en jouissant d'un excellent bundle d'effets (avec notamment un EQ dynamique très recommandable), le logiciel pêche toutefois du côté des instruments virtuels : en dehors des synthés, les amateurs d'instruments acoustiques ne seront pas à la fête avec le trop rustique Nanosampler. Disons que le papa de MachFive, Electric Keys, Ethno et Symphonic Instruments aurait pu se fendre d'une version allégée de son super sampler pour se mettre à la hauteur de la concurrence sur ce point.

Image-Line FL Studio

Prix : de 95 à 700 € suivant la version
PC uniquement - 32 & 64 bits

 
Héritier du vénérable Shareware Fruity Loop, FL Studio garde de son ancêtre une vocation marquée pour le Beatmaking et donc pour les styles Hip Hop et électro, même si rien n'empêche de l'utiliser pour d'autres genres musicaux. Proposant une ergonomie très singulière avec son Step Sequencer central et sa gestion particulière des inserts et envois d'effets, le logiciel se distingue aussi par un prix très abordable et une politique commerciale réjouissante : l'achat de la  version en cours vous donne droit aux mises à jour... à vie! C'est sans doute ce qui lui vaut d'avoir une communauté extrêmement active, comptant notamment de nombreux remixeurs ou musiciens électroniques pro, à l'heure où beaucoup ont encore trop souvent l'idée que FL Studio n'est qu'un gros jouet. Si l'on se réjouira de son ouverture au live depuis la version 11, on  reprochera en revanche au logiciel de confondre quantité et qualité dans son bundle d'effets et d'instruments sur les versions courantes, cependant que la version intégrale contenant tous les excellents plug-ins qu'Image-Line vend par ailleurs atteint quand même le prix de 700 € en téléchargement...

Apple GarageBand

De gratuit (avec un Mac neuf) à 14 €

Mac - 32 et 64 bits

 

Inspiré du Music Maker de Magix ou de l'Acid de Sonic Foundry/Sony, Apple propose avec Garageband l'un des logiciels les plus intéressants pour les grands débutants, à condition qu'ils disposent d'un Mac avec lequel le soft est désormais livré. Doté d'une interface limpide, GarageBand repose essentiellement sur la combinaison de boucles audio ou MIDI, de sorte qu'on obtient des résultats digne d'intérêts le plus simplement du monde. S'il est livré avec quantité de boucles prêtes à l'emploi recouvrant un large éventail de sonorités et de styles, le soft est toutefois loin de se limiter à explorer des variantes combinatoires en permettant notamment d'enregistrer et d'éditer ses propres parties audio ou MIDI. Dans les recoins du soft, on découvre  en outre quantité de fonctionnalités qui permettent d'étendre encore un peu plus le champ des possibilités : section d'effets relativement complète utilisable en Insert de piste ou de Master, transposition et correction tonale de l'audio, automations, compatibilité Audio Unit, etc. Ne manque réellement qu'une gestion des effets en envoi, ce qui n'a rien de très regrettable sur un logiciel grand public. Bref, un excellent logiciel pour commencer... sur Mac... et sur iPhone/iPad puisque les tablettes  tactiles  d'Apple proposent aussi leurs déclinaisons du logiciel, certes moins complètes, mais néanmoins dignes d'intérêt.

Ableton Live

Prix : de 80 à 650 € suivant la version
Mac & PC - 32 & 64 bits
 
Révolution à sa sortie parce qu'il déportait le séquenceur traditionnellement dédié au studio dans l'univers du Live, le séquenceur d'Ableton est devenu une véritable institution et le séquenceur favori de quantités de DJ ou de musiciens électroniques qui l'utilisent sur scène comme en studio, seul ou en complément de leur setup. Son point fort ? Sa matrice de pads et ses fonctionnalités lui permettant de composer et d'arranger un morceau en temps réel, mais aussi l'intégration de Max4Live, un bundle d'instruments et effets réalisés avec MaxMSP et pensé spécifiquement pour décupler les possibilités du logiciel. Autre avantage, le soft dispose de nombreux contrôleurs qui lui sont dédiés, à commencer par ceux d'Akai ou de Novation, ainsi que de nombreuses applications iPad. Son défaut ? Une prédisposition certaines pour les musiques binaires : ce n'est pas forcément le logiciel auquel on penserait en premier lieu pour écrire de la musique symphonique à l'image ou du jazz...  

Apple Logic Pro

Prix : 180 €
Mac - 32 et 64 bits
 
Depuis son rachat par Apple qui le vend à un prix sacrifié pour promouvoir l'achat de Mac, Logic est certainement l'un des meilleurs rapport qualité/performances/prix du marché, à condition d'avoir un Mac donc, et de se satisfaire d'un logiciel qui n'a plus connu de mise à jour depuis 2 ans, sans qu'Apple se sente le devoir de rassurer ses utilisateurs. Ses points forts? Une gestion pointue des configurations audio/midi complexes via la fenêtre Environnement, l'utilitaire Mainstage dédié au jeu et à l'enregistrement Live et un solide éditeur de partition, en plus de quelques plug-ins de bonne facture, notamment du côté des delays. Ses points faibles ? Un avenir très incertain qui n'incite certainement pas à investir et à se lier à une plateforme dont on ne sait pas si elle va finir en Garageband Pro ou en iLogic, perdant au passage la moitié de ses fonctionnalités. La chose n'aurait rien d'étonnant après le tollé provoqué par le mise à jour de Final Cut Pro en version X...

Cakewalk Music Creator Touch

Prix : 50 €
PC - 32 & 64 bits
 
Occupant l'entrée de gamme chez Cakewalk, Music Creator se pose entre un Garageband en terme de simplicité et un Live ou un Fruity Loops grâce à l'intégration d'un Pattern Editor et de Matrix, l'interface de manipulation de boucles en live récupérée de Sonar. Mais l'originalité du soft tient dans le fait qu'il est compatible avec les écrans tactiles, ce qui rend son usage relativement intuitif pour les débutants. Une parfaite entrée en matière, même si l'entrée de gamme de Sonar pourrait bien lui faire de l'ombre par son côté plus générique et évolutif. 

Magix Music Maker

PC - 32 et 64 bits
 
Ne l'oublions pas : Music Maker fut, bien longtemps avant Garageband, eJay ou encore Acid, le premier séquenceur à boucle audio, devenant à l'occasion le premier soft de MAO vraiment grand public. Bien des versions plus tard, le logiciel a gardé cette orientation et demeure une alternative intéressante à Sequel ou Acid Music Studio, parce qu'il propose quelques instruments, effets et outils (Ampli guitare Vandal, instruments Vita, Loop Designer...) tout à fait dignes d'intérêt pour le débutant. Les défauts seront à chercher du côté de la table de mixage, avec des limitations dans le nombres d'effets en insert comme en send qui simplifient les choses dans un premier temps, mais les compliquent vite à mesure que l'utilisateur devient plus aguerri.  
 

Avid Pro Tools

Prix : 650 €
Mac & PC - 32 & 64 bits
Protection via Dongle iLok
 
Parce qu'il fait partie intégrante d'un écosystème logiciel et matériel répondant à quasiment tous les besoins des professionnels de la musique et du broadcast, Pro Tools est depuis plus de 15 ans le soft de référence du monde de l'audio pro, et celui qui équipe la quasi-totalité des studios. Bien que le logiciel  soit depuis sa version 9 utilisable avec n'importe quelle interface audio, son principal intérêt réside toutefois dans son aptitude à exploiter les cartes à DSP construites par Avid et qui lui permettent de gérer les effets en temps réel sur de gros projets (plus de cent pistes) avec une latence quasi-nulle, tout en gérant des formats ou des normes que certains concurrents ignorent. Ayant récupéré quelques productions signées Wizoo, Euphonix ou encore Bomb Factory, le logiciel propose par ailleurs des effets et instruments tout à fait recommandables. Ses principaux défauts ? Une certaine lenteur dans son évolution et un prix qui a vite fait de s'envoler lorsqu'on y ajoute le Complete Production Toolkit qui, bien que tourné vers les utilisateurs désirant faire du son à l'image, n'en comprend pas moins des fonctions utiles pour la musique à... 1700 €! Sa force ? Là où les autres éditeurs vendent des logiciels, Avid est le seul avec Pro Tools à proposer des solutions, ce qui, au regard de nombreux professionnels, n'a pas de prix. 

Cockos Reaper

Prix : de 46 à 172 € suivant la version
Mac & PC - 32 & 64 bits
 
 
Codé par l'auteur de Winamp et du réseau Gnutella, Reaper n'est pas seulement l'un des séquenceurs les moins chers du marché, il est aussi et surtout le plus personnalisable de tous, que ce soit au niveau de son interface ou de ses fonctionnalités. Jouissant d'une communauté extrêmement active, il dispose ainsi de quantités de modules, skins et add-ons qui lui permettent de s'adapter aux goûts et besoin de chacun. Ne faisant l'impasse sur aucune fonctionnalité majeure et livré avec l'excellent bundle Reaplugs, Reaper se paye en outre le luxe d'avoir un moteur audio extrêmement souple (audio et midi peuvent par exemple cohabiter sur une même piste cependant que les options de routing n'ont rien à envier à la concurrence). Certains regretteront sans doute l'absence d'un éditeur de partition, d'une véritable offre en matière d'instruments virtuels ou encore son côté 'usine à gaz' qui pourra perdre les débutants mais ces réserves sont aisément balayées par le rapport qualité/prix exceptionnel du logiciel et par le bon esprit qui entoure sa commercialisation : point ici de version démo bridée, ni de version Light ou Studio qui serait moins complètes que la version pro. Quelque soit la licence que vous possédiez, le soft dispose des mêmes fonctionnalités. Ce qui fait la différence ? Votre obligation morale de rétribuer les créateurs du logiciel selon son contexte d'utilisation. Si vous utilisez Reaper à des fins professionnelles, il vous en coûtera 250 $, et 60$ seulement si vous êtes amateur. Quant à la version d'évaluation, elle est pleinement fonctionnelle et non limitée dans le temps, les auteurs ne s'en remettant qu'à votre sens moral et un petite fenêtre pour vous inciter à acquérir une licence. Une politique dont l'ouverture fait défaut à la quasi totalité de la concurrence, si chère et professionnelle soit-elle.

Propellerhead Reason

Prix : de 120 à 400 € suivant la version
Mac & PC - 32 & 64 bit
Protection via dongle USB Ignition Key, interface audio Balance ou autorisation en ligne

Depuis qu'il a fusionné avec le logiciel d'enregistrement Record et qu'il dispose de son propre format de plug-ins de tierce partie, Reason est sans conteste le logiciel qui mérite le mieux l'appellation de studio virtuel. Au delà de ses interfaces photo-réalistes, le logiciel vaut surtout pour son système de câbles virtuels qui s'avère extrêmement puissant en terme de routing audio comme MIDI mais pourra rebuter ceux qui n'ont jamais manipulé de vraies machines ou agacer ceux qui considèrent justement que l'un des premiers intérêts de la MAO était de se défaire des galères de câblages. À noter que le soft est riche d'une communauté très active mais qui demeure très orientée vers la musique électronique, en raison de cette longue période ou Reason, privé de fonctionnalités d'enregistrement audio, n'était qu'un super-instrument. A noter enfin que le parti pris graphique du logiciel pour le Vintage à défaut de l'épure s’accommode bien mal des petits écrans, ou même d'un écran unique, à moins de vouloir passer son temps à scroller dans les différentes fenêtres.
 

Magix Samplitude

Prix : de 250 à 960 € selon la version
PC - 32 & 64 bits
 
Longtemps cantonné à l'audio mais incluant depuis ses versions 8-9 des fonctions de sequencing MIDI, Samplitude est un logiciel dont la principale originalité tient dans son concept d'objets audio qui s'avère extrêmement puissant et impacte grandement la façon dont on enregistre, édite ou mixe avec le logiciel : chaque clip audio dispose ainsi de ses propres inserts, sends, automations et traitement non destructif, qui s'ajoutent à ceux de la piste et du bus dans lequel elle est envoyée. Au-delà de cette particularité, le logiciel se distingue également par son bundle d'effets et d'instruments très au-dessus de la moyenne en terme de qualité. On appréciera notamment l'intégration du sampler Independence et des excellentes banques de sons Yellow Tools, mais aussi quantité de plug-ins extrêmement performants, cependant que la présence d'une édition spectrale au sein du soft ainsi que des fonctions de restauration ou de mastering/authoring sont de vrais plus à mettre au crédit du logiciel. Stable et performant, Samplitude a toutefois la particularité d'être relativement technique dans son ergonomie et ses approches. Il conviendra ainsi mieux à l'ingé son chevronné qu'au musicien débutant. Notons le enfin : sa version la plus intéressante (intégrant Independence, 70Go de sons, ainsi que les plugs Vandal et ceux issus de l'Analogue Modelling Suite Plus) est vendu à 949 €, soit un tarif relativement élevé par rapport à ses concurrents.

Magix Samplitude Music Studio

Prix : de 50 à 100 €
PC - 32 et 64 bits
 
Appelé Magix Music Studio ou Samplitude Music Studio, il s'agit un peu du Samplitude du pauvre et d'une option à considérer comme premier séquenceur, vu qu'on y trouve les outils essentiels à la production (dont un éditeur de pitch avec préservation des formants, chose plutôt rare dans cette gamme de prix) en bénéficiant des fameux objets audio propre au moteur de Samplitude. Si le soft fait montre de nombreuses qualités et d'un bundle cohérent en regard de son prix, les défauts seront plutôt à chercher du côté de l'interface et de l'ergonomie du logicielle, qui pourraient rebuter les grands débutants par son côté un brin complexe parfois.

Steinberg Sequel

Prix : 75 €
Mac & PC - 32 & 64 bit
 
Réponse de Steinberg au GarageBand d'Apple, Sequel reprend a priori les mêmes ingrédients d'un séquenceur pensé pour le grand public, mais en introduisant quelques ajouts intéressant, que ce soit au niveau des instruments disponibles (outre le rompler Halion Sonic SE, on dispose du Drum Sampler Groove Agent One, tous deux hérités de Cubase), des outils de sequencing (Beat Designer pour les rythmes,  Step Envelopes pour les automations) ou encore de certaines fonctionnalités pensées pour le jeu en live (panneaux Quick Control et matrice de Pads pour déclencher en temps réel des portions d'arrangement, façon Ableton Live). Livré avec quantité de boucles, il est toutefois handicapé par des effets vraiment trop rudimentaires et un support des plug-ins de tierce partie se limitant au format VST3. Quand on sait que l'écrasante majorité des plugs est au format VST2, on en vient à se demander si Steinberg n'a pas bêtement eu peur que son Sequel fasse de l'ombre aux versions allégées de Cubase... Dur de le recommander dans ces conditions, même à 75 €... 

Cakewalk Sonar

Prix : de 100 à 500 €
PC - 32 et 64 bits
 
 
Réservé à la plateforme PC, Sonar est l'un des séquenceurs les plus utilisés aux Etats Unis et l'un des plus dynamiques aussi en terme de développement, ses auteurs étant souvent les premiers à intégrer les innovations en provenance de l'informatique généraliste (64 bit, gestion des écrans tactiles, etc.) tout en proposant un des meilleurs bundles de plug-ins qui soient sur la marché. Plutôt que de réinventer la roue, Cakewalk mise sur des rachats et des partenariats, ce qui lui permet de proposer des effets et des instruments en provenance des meilleurs développeurs de la planète : RGCaudio, Kjaerhus, Overloud, TruePanios, Softube... et Roland, la compagnie nippone étant propriétaire de Cakewalk. Ajoutons à cela une interface relativement personnalisable et un rapport qualité/performance/prix bien étudié sur les différentes versions proposées du logiciel et vous comprendrez la longévité de ce soft dont le principal défaut tient, comme pour tous les plus anciens séquenceurs, dans son côté un peu usine à gaz.

Presonus Studio One

Prix : de gratuit à 370 € selon la version
Mac & PC - 32 & 64 bit
 
 
Développé par d'anciens employés de Steinberg autour d'un moteur audio flambant neuf, Studio One est assurément le fruit d'une étude minutieuse des concurrents afin de proposer un séquenceur qui reprenne le meilleur de chacun tout en s'affranchissant de certaines lourdeurs ergonomiques. De fait, on y retrouve toutes les fonctions essentielles de ses rivaux à ceci près qu'elles s'effectuent de façon beaucoup plus fluides, en moins de clics et dans une interface qui fait la part belle au drag&drop. Mais son plus gros avantage tient sans doute dans l'intégration du logiciel de correction tonale et temporelle Melodyne de Celemony, très supérieur dans ses algorithmes à ceux de Zplane qui sont utilisés dans plupart des séquenceurs concurrents (et le seul à gérer la polyphonie avec le Zynaptiq Pitchmap). Si les tarifs sont plus que corrects, avec notamment une version gratuite qui n'a rien d'un gadget, les défauts seraient plutôt à chercher du côté des instruments virtuels et de la lisibilité, l'interface abusant un peu trop des petits caractères. Par rapport aux vieux de la vieille de la séquence, certains compositeurs déploreront sans doute aussi l'absence d'un éditeur de partition. Un manque que beaucoup seront près à pardonner vu le gain de productivité qu'offre le logiciel.

Tracktion

Prix : 46 €
Mac & PC - 32 & 64 bit
 
Après avoir amené quantité d'innovations à sa sortie, Tracktion a bien failli mourir de son rachat par Mackie qui s'est contenté d'en faire un vulgaire soft à bundle. Son génial auteur a fort heureusement repris son indépendance et livre désormais Tracktion pour une cinquantaine d'euros, ce qui en fait une aubaine pour les débutants comme pour ceux qui sont à la recherche d'un séquenceur bloc-note ultra ergonomique et autrement plus léger que les mastondontes du genre. Ses points forts ? Une ergonomie lumineuse, tous les aspects de la production audio étant gérés depuis une seule et même fenêtre, mais aussi un système permettant de combiner des plug-ins pour créer des effets complexes ou encore des super-instruments. Du côté des défauts, ceux qui sont à la recherche d'un séquenceur bardé d'instruments et d'effets ou encore de fonctions évoluées comme on en trouve dans les plus gros séquenceurs risquent de se sentir frustré. Disons que le soft est à un Cubase, un Sonar ou un Logic ce que Pages ou Wordpad sont à Word, avec tous les inconvénients que cela suppose en terme d'exhaustivité, mais tous les avantages aussi du côté de la simplicité, et donc de la créativité. Et pour ce prix...