Studio à emporter – Première partie

Comment se constituer un studio nomade alimenté par accu à partir d’un iPad

N’avez-vous jamais rêvé d’un studio totalement nomade, d’un système compact capable de tenir dans votre sac à dos ? Un studio que vous pourriez emporter partout pour enregistrer et produire de la musique même là où il n’y a pas de prise électrique ? À présent, ce rêve est réalisable et financièrement accessible.

Dans cet article, nous allons voir ce dont vous avez besoin pour créer votre studio nomade avec l’iPad comme base de départ. Comme votre studio, votre système mobile à base d’iPad (ou d’iPad Mini) requiert des périphériques et des accessoires que nous allons évoquer ici. Bien que je mentionne différents produits à titre d’exemple, cet article n’est pas un guide d’achat. Il a plutôt pour but de vous donner une vue d’ensemble des accessoires dont vous aurez besoin.

Puissance suggestive 

Lorsque la première génération d’iDevices a vu le jour (l’iPhone est sorti est 2007 et l’iPad en 2010), les applications dédiées à la musique en étaient encore aux balbutiements (un clavier de piano à l’écran, un synthé robot animé, etc.) et la qualité audio en 16 bits était tout juste correcte. Mais ce qui causait le plus problème était d’envoyer de l’audio dans l’appareil sans utiliser le micro mono interne dont la qualité laissait à désirer.

Multitrack DAW d’Harmonicdog est une excellente application d’enregistrement pour iPad

De nos jours, la qualité 24 bits/48 kHz est devenue normale dans le monde de l’iPad et certaines interfaces audio offrent même des fréquences d’échantillonnage supérieures. On peut enregistrer en stéréo ou avec deux, trois ou quatre entrées simultanées (voire plus), à condition d’avoir le bon tandem hardware/software. 

Bien que les DAW pour iPad soient généralement déclinées en versions iPhone et iPod Touch, les écrans de ces appareils sont trop petits pour permettre d’enregistrer, d’éditer et de mixer confortablement des sessions multipistes. Malgré tout, si vous arrivez à vous accommoder de ces limitations, vous pourrez créer un studio basé sur l’iPhone ou l’iPod Touch avec la plupart des accessoires décrits dans cet article.

Et puisque nous y sommes, vous pourriez aussi créer un système nomade basé sur un ordinateur portable en lieu et place de l’iDevice. Mais nous allons ici nous limiter aux configurations à base d’iPad/iPad Mini ; par rapport à un système autour d’un ordinateur portable, elles sont moins chères, offrent moins d’options et proposent une méthode de travail différente grâce à leur écran tactile.

Entrées et sorties

Commençons par l’un des éléments essentiels de votre studio : l’interface audio. Pour une mobilité maximale, choisissez une interface alimentée par bus – autrement dit une interface qui fonctionne grâce à l’électricité fournie par l’iPad. Ainsi, vous pourrez enregistrer aussi longtemps que le permettra la batterie de votre tablette sans avoir besoin de prise électrique.

Pour enregistrer les voix et les instruments par micro, choisissez une interface dotée d’entrées micro sur XLR. Pour enregistrer des guitares et des basses en direct (D.I.), veillez à ce qu’elle ait aussi des entrées pour instrument sur jacks. Et si vous comptez jouer des instruments virtuels, l’interface devra aussi être compatible MIDI.

L’Alesis iO Dock II est un exemple d’interface de type Dock dans laquelle l’iPad se connecte directement.

Il existe à présent beaucoup d’interfaces audio pour iOS : les solutions de poche comme l’Apogee One pour iPad et Mac (349 €, audio uniquement) ou l’IK Multimedia iRig PRO (115 €, audio et MIDI), les interfaces à poser sur une table comme le Roland UA-22 Duo-Capture EX (172 €, audio et MIDI) ou le Focusrite iTrack Solo (133 €, audio uniquement) et même les stations de type Dock alimentées par piles/accus comme le Behringer iStudio iS202 (169 €, audio et MIDI), pour n’en citer que quelques-unes. Le type d’interface qu’il vous faut dépend de vos besoins et de votre budget.

Une autre piste consiste à utiliser une interface audio USB conçue pour fonctionner avec un ordinateur. La plupart d’entre elles fonctionnent avec l’iPad grâce à l’un des adaptateurs d’Apple qui transforme le connecteur Dock en port USB. Utilisez l’adaptateur pour Appareil Photo Lightning vers USB d'Apple (29 €) avec les iPads dotés d’un connecteur Lightning (iPad de 4ème génération et plus) ou le Kit de Connexion d'Appareil Photo iPad d'Apple (29 €) avec les iPads plus anciens. 

Cependant, en fonction de la quantité d’énergie qu’elles consomment, toutes les interfaces USB ne peuvent pas être alimentées par l’iDevice. Ceci étant dit, opter pour un adaptateur accroît considérablement le nombre d’interfaces utilisables. Si vous avez besoin de plus de deux entrées simultanées, une interface USB multi-entrées et un adaptateur constituent certainement la meilleure solution. Vérifiez cependant que votre application d’enregistrement iOS est compatible avec le nombre d’entrées simultanées. 

Dans la prochaine partie, nous aborderons les autres équipements nécessaires à votre studio nomade, notamment les claviers, le monitoring, etc.