close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Accessoires sono
Matériel Accessoires sono {{currentManName}}swap_horiz Behringerswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Pas convaincu - Avis Behringer SHARK FBQ100

Tout d'abord je doit dire que seule la fonction anti-larsen m’intéresse et donc c'est celle que j'ai le plus approfondie. J'attendais beaucoup de cet anti-larsen. Après avoir fait plusieurs aller et retour entre la lecture de la notice et le réglage de l'appareil, j'ai fini par comprendre comment il fonctionne.
On ne peut pas dire qu'il ne fonctionne pas, on voit bien l'appareil, rechercher et éliminer les différentes fréquences de larsen. Mais finalement on ne gagne pas grand chose en confort et cela ne permet pas de pousser le niveau ou la sensibilité du micro de façon vraiment significative. Finalement en jouant sur la position des retours et celle du micro, on obtient presque le même résultat. Mais ce n'est pas le plus grave, je constate un résonance comme si il y avait une réverb et pire, le son est très métallique alors qu'en by-passant le SHARK, le son est pure et sans résonance.
Peut être est ce du aux micro avec lesquels j'ai fait l'essai, un SM 58 et un SM 57. Il semble qu'il soit préférable d'utiliser un microphone à condensateur, mais je ne sais pas du tout quelle marque et quel modèle serait le mieux adapté. En fait je sonorise un groupe, pour des prestations en salle, genre salle des fêtes. Les instruments électroacoustiques ne me posent pas de problèmes, les micro chants non plus; mais la ou ça se complique, c'est quand il faut prendre globalement le son de plusieurs chanteurs. Il est impensable d'avoir d'avoir autant de micros que de chanteurs, donc j'aurais voulu prendre l'ensemble sans larsen dans les retours, sachant qu'il y a sur scène les chanteurs et les musicien, (Flute, accordéon, guitare, percussion) et le pire, les violons qui larsen pour un oui ou pour un non; même avec les pastilles piezo. De toutes façons je peux avoir avec les violons le même problème qu'avec les chanteurs car dans certaines configurations il sont 6 !!! donc il faudrait arriver à prendre l'ensemble du pupitre violon. C'est les retours qui posent problèmes, mais il sont indispensables, car l'acoustique des salles ou nous jouons est catastrophique et il est impossible de faire de la musique quand le son de la salle reviens vers la scène avec un gros décalage....
Il m'est arrivé de jouer dans des salles modernes, ou la sono est parfaitement intégrée, C'est le pied, on beigne dans le son et il n'y a pas de larsen....
Bref si quelqu'un pouvais me donner des conseils, je serais très intéressé. Ce SHARK est probablement un bon produit, mais il n'est pas du tout évident à mettre en œuvre.
Peut être aussi Berhinger devrait il faire œuvre de pédagogie, pour que les clients soient plus compétant dans le mise en œuvre de cet appareil.