close
{{currentManName}}swap_horiz Akaiswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Série

Akai MPC

Akai MPC1000

Séries Akai

Tests Akai MPC

4/5

Test de l’Akai MPC Live

Staying alive Depuis l’apparition de la MPC Renaissance en 2012, Akai a emprunté le chemin de l’hybridation machine/machine, pardon de l’hybridation hardware/software. Le moins que l’on puisse dire est que cette décision industrielle a provoqué de nombreux remous parmi les adeptes de la marque, et notamment ceux attachés à la MPC des origines, la machine emblématique notamment de l’émergence de la culture hip-hop. Il y a un an et demi, je testais ici même la MPC Touch, alors l’ultime itération de cette tendance, et les commentaires de l’époque allaient bon train dans le sens du « mais quand donc Akai nous reproposera-t-il du hardware, scrogneugneu ? ». Il semblerait bien que le fabricant japonais ait entendu le message, car au mois de janvier de cette année, ce sont même deux nouvelles machines un peu particulières que la marque a mises sur le marché, j’ai nommé le vaisseau amiral MPC X et la MPC Live, aux tarifs respectivement de 2169 € et de 1199 €. Qu’ont-elles de particulier ? Eh bien l’une comme l’autre est pensée pour pouvoir à la fois travailler en connexion avec un ordinateur... ou de manière totalement autonome ! lire la suite…
3,5/5

Test de l’Akai MPC Touch

Touchée par la grâce ? La MPC, dont le tout premier modèle fut développé conjointement par Akai et Roger Linn, est sortie en 1988 et elle est, sans aucun doute, l'un des instruments les plus iconiques de ce tournant de millénaire. lire la suite…

Test de la MPC 5000 d'Akai

Un nouvel OS qui a du chien Avec le tout nouvel OS V2, la MPC5000 s’offre un sérieux lifting. Stabilisée et pleine de nouvelles ressources, convaincra-t-elle les plus difficiles ? lire la suite…

Avis sur les produits Akai MPC

Popopopooooo !!! (Akai - MPC Live)

Par jimpqfly le 04/07/2019
Elle est top cette MPC. Je l'ai depuis la version firmware 2.3 donc je n'ai pas connu trop de bugs, et sérieusement Akai assure avec de nouvelles fonctionnalités gratuites et régulières ! Quel bonheur de bidouiller avec !

Je ne suis pas un pro, loin de là, et je l'utilise en compo pure, avec le séquenceur intégré, l'arpégiateur (un peu limite pour le moment, mais je suis certain qu'ils vont l'améliorer), les samples qu'on trouve partout, et alors mention spéciale aux 3 synthés virtuels livrés : de la balle !!!! Les effets sont monstrueux et très nombreux.

L'ergonomie est honnêtement un coup à prendre, ça n'est pas SUPER intuitif, mais une fois qu'on a pigé c'est le paradis, on peut faire un morceau complet en 20 ou 30 minutes. Transposer, décaler, changer les niveaux, le pan, etc... Tout est tactile, rapide...

Et je pense ne l'utiliser qu'à 15 ou 20% de ses capacités... Quel engin pour 700 balles d'occasion !
»

Un classique (Akai - MPC1000)

Par SipoMaj le 04/07/2019
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce séquenceur/sampler ?

J'ai utilisé dans le passé la MPC1000 en tant que sampler/sequencer en studio pour faire essentiellement des beats hiphop et de la house. J'ai fait quelques lives avec également.

Vous semble-t-il solide et bien fini ?

Le produit est solide est bien compact, oui. Par contre il faut savoir que beaucoup de composant à l’intérieur de mpc, et notamment la mpc1000 bleue (qui est connu pour ça) ne sont pas d'une qualité irréprochable (je parle des boutons, circuits imprimés, encodeurs rotatifs, pad sensors), surtout que beaucoup de ces machines commencent à se faire vieilles.

Si vous achetez une mpc d'occasion qui possède toujours ses composants d'origine à sa sortie d'usine (qui peut remonter il y a plus de 10 ans dans la majorité des cas), ces composants risque de vous lâcher en cours de route (ma mpc était inutilisable après 4 années d'utilisation), et vous devrez la faire réparer ou récupérer les composants et la réparer vous même (processus assez simple et bien documenté sur le net).

Une fois cette étape passée en revanche, elle vous durera très longtemps. Mais voila, moi ayant réparé ma mpc en achetant les composants sur le net (mpcstuff.com, qui d'ailleurs possède quasiment le monopole du marché, et donc des prix assez élevés), ça m'a couté 300 euro. Donc au final cette mpc1000 m'aura plus couté 800 que 500 ;)

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

Oui, très simple, pour peu qu'on se donne la peine de lire le manuel. Fantastique machine pour débuter dans le monde de la production et aller à l'essentiel tout de suite.

Disposez-vous de fonctions avancées pour éditer vos séquences ?

Oui et non. Cela dépendra déjà de l'OS interne de la mpc, car il existe un OS non officiel, le JJOSXL 2, qui apporte énormément de possibilité supplémentaire à la machine (et qu'il faudra acheter si il n'est pas sur celle que vous receperez, demandez avant l'achat pour être sur!) dont une meilleure gestion de séquences. La mpc offre des possibilité de sequencing intéressantes pour une machine de cet acabit, mais on va pas se mentir, c'est plus intéressant et rapide de s'enregistrer et se servir des fonctions TRACK MUTE pour faire son arrangement en direct. Puis aussi, il y a une tonne de machines aujourd’hui (sans compter les logiciels DAW hyperpuissants) qui permettent largement de séquencer d'une manière plus fluide que directement sur la mpc.

Quel est votre avis sur la partie Sampling ?

La mpc1000 fait son travail comme il faut. La découpe des samples est très intuitive, il y possibilité d'enregistrer une source audio externe (platine vinyl par exemple) et la retravailler tout de suite derrière. Simple et efficace. On a beaucoup plus de contact "physique" avec le sample que sur un logiciel par exemple.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Basiques mais suffisante pour créer plein de choses. Enveloppe Amp, lowpass/highpass, enveloppe filtre, deux LFOs, quelques effets basiques, etc..

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les + :

- Facile d'utilisation, un workflow fluide, parfait pour créer rapidement
- Compacte et solide (à l'exterieur du moins ;) )
- super outil pour le sampling de sources directes
- le coté "instrument" de la machine, sequenceur MIDI sympathique

Les - :

- qualité tangible des composants internes D'ORIGINE
- commence à se faire vieille, en 2019 plein d'autre possibilités sont présentes
- perd beaucoup de son intérêt si elle ne possède pas le JJOSXL 2
- quelques bugs ici et là mais rien de bien mechant
»

Un bonheur à utiliser ! (Akai - MPC5000)

Par QuentinP17 le 11/07/2019
Bonjour,

Tout d'abord, je tiens à préciser que c'est ma toute première MPC.

Le prix de l'occasion aujourd'hui étant bas pour ce produit, j'en ai profité pour l'acheter et me faire une idée sur la légendaire série des MPC.

Je l'utilise principalement depuis 1 mois comme séquenceur et boite à Rythme pour des pistes de synthé et rythmique sur des morceaux complet enregistré en prise live dans mon studio.

La MPC est couplé avec un clavier M Audio code 49 pour le contrôle midi. D'autres instrument m'accompagne pour mes compos, guitare Greitch Electromatic avec une pédale Boss GT1, un Novation Mininova branché sur Kaoss Pad 3 etc...

La partie sampling, bien que très évolué ne me sert pas, je fais toute ma pré prod sur FL Studio de même pour le mastering.

Mes premières craintes était la complexité d'utilisation, par rapport à toutes les fonctions avancées disponibles.

En fait on se rend vite compte que c'est très ergonomique, certes moins que les dernières MPC, mais on reste dans une logique musicale assez courante sur ce genre de matériel. En comparaison la MC 909 de chez Roland, la MPC 5000 est beaucoup plus intuitive.

Musicalement, c'est très transparent, c'est du 16 bit, donc qualité CD.

Les son de synthé et drums kit dans la mémoire interne sont un peu vieillissant par rapport à des plugin d'aujourd'hui, mais peuvent facilement servir pour des petites productions. Heureusement que l'on peux charger ses propres samples grace à la connexion esclave USB ou à la partie sampling.

A utiliser c'est un vrai bonheur, une fois qu'on à lu quelques pages du manuel et compris la logique principale, c'est gagné.

Pour le prix de l'occasion actuellement on ne trouve pas mieux sur le marché.

Si javais eu plus de budget, j'aurais pris la MPC Live ou la X. Cependant je suis très content de mon achat.


Les + :

- Ergonomie
- qualité de fabrication
- Prix de l'occasion
- Qualité Sonore

Les - :

- Les drums kit et synthé intégré un peu vieillissant
»

Pas uniquement pour HipHop et Dance (Akai - MPC Live)

Par JazzBazz le 14/08/2019
J'utilise la MPC live pour faire des instrus HipHop, de l'électro, et aussi du jazz. Oui du jazz! La programmation des drums s'y prête bien, et j'enregistre Sax et piano sur les pistes audio.
La MPC me sert principalement à créer rapidement et intuitivement. J'utilise beaucoup le sampler et l'enregistrement de pistes audio. Je ne l'ai pas utilisée sur scène.

Les +

- Le séquenceur MPC avec son note repeat, la possibilité de mapper un son sur 16 pads avec un seul bouton, etc.. C'est vraiment agréable de programmer des drums
- Le sampler: on peut se créer des kits en faisant tout dans la MPC, c'est top.
- Il y a un mode qui permet de jouer des accords et des gammes. C'est vraiment bien fourni et très pratique et inspirant.
- Les pads: réactifs, super dynamique, super toucher
- L'écran: beau, réactif, taille
- Les trois synthés qui fonctionnent en standalone: très pratique et ça sonne, même si c'est pas comparable à des gros synthés software comme ceux de Native Instruments ou Arturia par ex.

Les -

- L'intégration avec une DAW et l'ordinateur en général: vraiment pas pratique. Je ne vos pas l'utilité du plugin MPC ,en tout cas dans mon workflow. En simple contrôleur MIDI la MPC n'est pas exceptionnelle (autant avoir un MPD32!). Un détail tout bête, si vous l'utilisez avec une DAW (Cubase, Ableton,..), les boutons de transport ne marchent pas..

- Il faut savoir à l'avance la longueur de la séquence que l'on va jouer, car on
n'enregistre que des boucles. Des fois on voudrait jouer, puis boucler là ou on veut après coup (comme dans Ableton par ex.), sans que l'enregistrement s'arrête après 2 mesures.

- Le mixage: c'est un peu lourd de mixer un morceau avec la MPC live. Il y a trop de navigation pour aller chercher les niveaux et les effets des pistes. Je ne recommande pas de finaliser un projet sur la live. Une DAW sera plus efficace et visuelle.

CONCLUSAGE:

Super machine, très attachante, que je recommande pour tout ce qu'elle apporte de fun, créativité, inspiration. On peut vraiment sortir un morceau mixé, très abouti avec.
Pour 700€ d'occaz ça fait un job assez impressionnant.

En fonction de vos objectifs, considérant les possibilités, la qualité des effets, des synthés, l'ergonomie de la bête, je trouve que pour finaliser un projet et/ou accéder à la top/qualité de son et mixage, on sera plus à l'aise dans une DAW et avec des plugin VST.

Have fun



»

News Akai MPC

Akai met à jour le firmware de ses Force et MPC X/Live

Publiée le 16/07/19
Le premier passe ainsi à la version 3.0.3 et le second à la v2.6, avec pour tous des fonctions d’automation.

Tutoriels et astuces Akai MPC

Synchroniser le Juno60 avec la Mpcx.

5 Publié le 04/09/18

Forums Akai MPC

Petites annonces Akai MPC

MPC 2000 XL révisée = New switch, 8 outputs, CF reader, 4 CF cards 1 GB

699 €

A vendre: Akai MPC Software 2

90 €