close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Amplis combos à modélisation pour guitare
Matériel Amplis combos à modélisation pour guitare {{currentManName}}swap_horiz Fenderswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Commentaires sur la news : Fender modélise ses amplis vintage Twin et Deluxe avec les Tone Master

Citation :
Je pense donc que la sortie de ces amplis l'annonce: c'est la fin des amplis à lampes. Ou en tout cas, le début de la fin...

Oui, la fin des amplis à lampes, elle est annoncée comme imminente depuis que les premiers amplis à transistors sont sortis, ça doit faire pas loin de 40 ans à présent. https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_wink.gif
Les lampes ont une belle vie devant elles, tant que le marketing nous en fera manger il y en aura ! https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_wink.gif
Le numérique a déjà prouvé que partout où il s'applique, il finit par suplanter la technologie existante. Et la sortie de ces amplis marque clairement un virage marketing...
Ne serait-ce pas plus un concurrence pour les amplis à transistors que pour les amplis à lampes?
Citation de sonicsnap :
Ne serait-ce pas plus un concurrence pour les amplis à transistors que pour les amplis à lampes?

Les amplis à transistors ne sont-ils pas à l'origine des concurrents aux amplis à lampe ? Boss Katana, Roland Blues Cube, Orange Crush, Roland JC... https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_wink.gif
Je ne sais pas si le numérique est plus économique que la technologie transistor...
Citation :
Le numérique a déjà prouvé que partout où il s'applique, il finit par suplanter la technologie existante. Et la sortie de ces amplis marque clairement un virage marketing...

Ce qui est vrai dans un domaine ne l'est pas partout. Les musiciens, en tout cas les guitaristes sont très conservateurs, par exemple Vigier n'a jamais réussi à imposer ses guitares en carbone. Le virage que tu annonces, on l'annonçait déjà à la sortie des premiers amplis transistors, puis à la fin des années 90, quand sont apparus les amplis à modélisation, tout le monde disait que la lampe était morte, moralité on en a jamais autant vendu que dans les années 2000 avec les petits 5w à lampes. D'ailleurs si le numérique veut supplanter la lampe il faudrait faire du neuf et pas copier des amplis à lampes car ça ne fait qu'accréditer le fait que la lampe reste la référence. C'est comme un peintre qui voudrait supplanter la peinture à l'huile avec le numérique et ne dessinerait que des imitations de Vinci, Corot, Picasso ou Klee...
Quand on voit le succès des Fractal et Kemper, on peut raisonnablement envisager une forte baisse des ventes d'amplis à lampes et pédales d'effets d'ici 2030.
Citation de Berzin :
Citation :
Le numérique a déjà prouvé que partout où il s'applique, il finit par suplanter la technologie existante. Et la sortie de ces amplis marque clairement un virage marketing...

Ce qui est vrai dans un domaine ne l'est pas partout. Les musiciens, en tout cas les guitaristes sont très conservateurs, par exemple Vigier n'a jamais réussi à imposer ses guitares en carbone. Le virage que tu annonces, on l'annonçait déjà à la sortie des premiers amplis transistors, puis à la fin des années 90, quand sont apparus les amplis à modélisation, tout le monde disait que la lampe était morte, moralité on en a jamais autant vendu que dans les années 2000 avec les petits 5w à lampes. D'ailleurs si le numérique veut supplanter la lampe il faudrait faire du neuf et pas copier des amplis à lampes car ça ne fait qu'accréditer le fait que la lampe reste la référence. C'est comme un peintre qui voudrait supplanter la peinture à l'huile avec le numérique et ne dessinerait que des imitations de Vinci, Corot, Picasso ou Klee...

Et pourtant le numérique pourrait bien finir par être la norme, et les lampes l'exception. Déjà pour tous les joueurs en ville, en appartement. Et puis même au delà : car en terme de praticité ça se pose là !
Ce qui a manqué jusqu'à aujourd'hui, c'est de mon point de vue deux choses :
- la qualité sonore, la dynamique.
- l'affect. C'est plus simple de développer un attachement à un bel objet qu'à une machine comme le fractal, le kemper, ou l'helix.

Et c'est là que ces tonemaster peuvent être intéressants. Visuellement, on voit un ampli (et ça compte pour nos petits cerveaux qui sinon risquent d'associer un visuel différent à un son "numérique" dans le mauvais sens du terme).
Et s'ils remplissent leur promesse en terme de plaisir de jeu, je ne vois plus d'avantage à posséder des amplis à lampes. Ces derniers sont plus chers, plus lourds, ont une puissance moins maîtrisable (mais qu'est ce qu'ils sonnent, on est d'accord)...
Tant que les amplis transistors auront des caissons en carton et des baffle merdique avec un DSP pour corriger la réponse en fréquence, ils ne s'imposeront pas par rapport aux lampes. Il faudrait, comme le dit Berzin, que ceux-ci développent leur propre son, au lieu de tenter de vendre du pseudo-"son lampe" à un coût dérisoire...