LiveMerci d'aider Audiofanzine en répondant à cette simple petite question !
close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Amplis combos tout lampe pour guitare
Matériel Amplis combos tout lampe pour guitare {{currentManName}}swap_horiz Fenderswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Fail! (et c'est bien dommage) - Avis Fender Twin Amp [2002-2010]

Je mets à jour mon avis sur cet ampli et ça va saigner.
C'est donc un ampli tout lampes, une sorte de Twin "deluxe" ( avec des petits accessoires bien utiles comme les tilt back legs, la housse et les roulettes) mais avec un canal saturé assez moderne.
Meme si fender affirme que c'est un vrai twin, la construction est sensiblement différente ( je vous laisse fouiller dans les forums).
Il y a un EQ et un volume pour chaque canaux, un bouton bright pour ajouter des aigus au canal clair, un réglage de gain pour le saturé, un tremolo avec reglage de vitesse et d'intensité et une reverb (infernale, j'y reviens plus tard), et pour finir,  un potard encore pour la présence.
C'est un vrai 100 watts qu'on peut switcher en 25 mais quoiqu'il arrive, pour un combo, et même au 1/4 de sa puissance, il est très (trop?) fort.
J'aime bien l'esthétique Fender, surement parce que ça renvoie à une longue histoire de la musique américaine.

UTILISATION

Cet ampli a gagné le doux surnom d'EVIL TWIN. Les vendeurs disent que c'est pour son poids (40kgs, d'où les roulettes) ou son volume mais il n'en est rien.
C'est en fait parce que la série est défectueuse. (edit du 01/01/2011, Nomesiaa fait très justement remarquer que c'est pour son canal saturé. C'était peut être vrai au début mais aujourd'hui c'est plus un surnom moqueur, surtout venant des utilisateurs américains, voir les forums).
Quelques semaines après l'avoir acheté (il y a deux ans), j'ai eu des problèmes de fusibles qui sautent , de souffle de la reverb, et de "plocs" à l'activation de celle ci.
J'ai renvoyé l'ampli en réparation PLUSIEURS FOIS et même si le magasin et les réparateurs agréés Fender étaient d'accords sur les défauts constatés, ils n'ont jamais vraiment rien fait pour les régler.
Il m'est arrivé de recevoir l'ampli dans le même état que je l'avais envoyé mais 10 mois après (plus la faute du magasin ou des réparateurs que du SAV Fender qui est très sympa et réactif).
Contactés au téléphone, les réparateurs m'ont avoué qu'ils ne savaient pas d'où venait le problème et n'avaient pas le temps d'en trouver les causes.
Ils ont botté en touche et le magasin m'a remplacé l'ampli deux fois.
J'ai donc eu entre les mains 3 Twinamps neufs et à chaque fois les MEMES soucis.

Le pompon est revenu au dernier ampli directement envoyé par Fender sans passer par le magasin.
Je le branche... Même souffle, même ploc, pire, le footswitch est inversé, le changement de canal active la boucle d'effet, la reverb active le tremolo et inversement.
Surpris, je débranche le footswitch et la j'obtiens un ronronnement permanent avec tremolo qui ne se coupe que si je rebranche le footswitch.
Comme j'entends en plus un petit "cling" dans l'ampli dès que je joue certaines notes aigues, j'éteins l'ampli et j'enleve les roulettes qui étaient encore dans leur paquet à l'intérieur du twin.
Je tente de rallumer l'ampli et...rien, mort.
J'ai beaucoup ri.
Obtient on facilement un bon son? Quand il marche oui mais comme il ne marche quasiment jamais...

SONORITÉS

C'est vraiment dommage. Le peu de fois qu'il a marché (en général les deux premières semaines pour un ampli neuf), le son clair était top: plein de coffre avec des basses puissantes, profond, brillant s'il le fallait et une diffusion sonore vraiment large.
Les effets sonnaient très bien et les potards d'égalisation étaient tous très efficaces.
Il ne saturait jamais, même à 10 (j'ai essayé une fois mais cet ampli est surpuissant et je ne crois pas que quelqu'un s'en serve jamais à 10).
Un vrai son clair qui va du jazz au blues en passant par la pop etc... C'est, je pense, un des sons clairs les plus agréables que j'ai entendus sur un ampli.

Le canal saturé est vraiment spécial. Trop chimique pour moi, trop artificiel. Il y en a qui aiment ça. C'est vrai qu'il est largement exploitable parce qu'il est bien défini et qu'en Live c'est très agréable de ne pas se sentir noyé au milieu du reste mais c'est pas mon truc. Pour moi il lui manque une petite réserve de gain et devrait sonner plus naturel et comme je suis un grand fan de la satu Marshall alors forcément...

J'aurais peut être mieux fait de m'acheter un Twin 65 et lui rajouter les pédales de mon choix.

AVIS GLOBAL

Le prix du Twin Amp a baissé de 400 euros, je pense que c'est la rançon de l'adjectif EVIL (edit du 01/01/2011: il a ensuite remonté et ils en vendent toujours, j'ai du mal à comprendre).
J'ai des outils de comparaison: j'ai un Mesa Boogie Triaxis + 2:90, un Marshall JVM 410H, un Egnater Rebel 20 et un vieux Peavey Bandit 112.
Les autres amplis, malgré leurs qualités, ne soutiennent pas la comparaison face au Twinamp en son clair.
En revanche, sur les sons saturés, c'est lui qui se ramasse (sauf peut être le bandit 112, rapport aux transistors, et encore, c'est une question de goût).
Moi j'aime le son clair Fender. Vraiment. Alors je voulais l'original, la légende.
A moins que la série des twins 65 ou des Super reverb marche vraiment bien, avec l'experience, je me prendrai plutôt un Rivera (edit du 01/01/2011: échangé pour un Bogner Alchemist, voir mon avis)