close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Amplificateurs Hi-Fi
Matériel Amplificateurs Hi-Fi {{currentManName}}swap_horiz Nadswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

excellent appareil - Avis Nad C326 BEE

Rapport qualité/prix : Excellent
L'avis qui suit pourrait être classé dans deux catégories :
j'ai utilisé le NAD C326Bee en tant qu'amplificateur intégré, et je l'utilise désormais en tant que préamplificateur (suivi d'un ampli Quad 405).

a ) Comme ampli intégré
L'utilisation est très simple, les connexions ne présentent aucune difficulté. L'appareil est livré avec une télécommande facile à manipuler, simple et clairement compréhensible.
Tout cela ne comporte que des éléments classiques, sans aucune extravagance. Très bien.

Noter qu'il n'y a pas d'entrée phono. Il faut donc prévoir un pré-préampli pour écouter des 33 t. Ce n'est pas grave ; mieux vaut pas d'entrée phono qu'une entrée phono de qualité médiocre. On a alors le choix du pré-préampli.

Détail important : il faut noter aussi qu'il y a une sortie ligne vers un caisson de graves.

Le son est tout à fait correct, les timbres sont bien respectés. Tout au plus peut-on remarquer une certaine légèreté dans les graves, facilement compensée par le correcteur de tonalité. A ce sujet, il faut noter une particularité. L'appareil comporte une touche ("tone defeat") pour outrepasser éventuellement les correcteurs de graves et d'aigus. Or, même avec les correcteurs sur "zéro" (il y a un cran en position médiane du bouton) le son n'est pas vraiment le même lorsqu'on passe de la position "tone defeat" à la position correcteur en service ; c'est clairement perceptible.
La maigreur toute relative du grave et bas médium est acceptable au vu du prix de l'appareil.
A noter que cet ampli nécessite un bon temps de chauffe ( environ une demi-heure) avant de pourvoir donner un son correct. A froid, le son est plutôt sec et déséquilibré vers l'aigu. Quand l'appareil est chaud on retrouve l'équilibre et la douceur des NAD.
Quant à la puissance (2x50 w), elle est amplement suffisante. Sur mes Cabasse (sensibilité 93,5 dB), cela devient déjà trop fort lorsque le potentiomètre est sur 9h. Et comme j'habite en appartement, je m'abstiens d'aller plus loin.


b)comme préampli

L'amplificateur de puissance est un Quad 405.

Ici, tout change. On retrouve tout l'aspect à la fois charnu et charnel nécessaire du grave et du bas-médium. Le correcteur de tonalité n'est plus utile, et l'on peut employer la position "tone defeat" sans ressentir la moindre frustration.
En tant que préampli, le NAD est excellent, je n'ai pas noté de différence importante, dans la sonorité, entre le C326BEE en préampli seul et le préampli Quad 33 que j'ai utilisé pendant très longtemps.

Cet appareil remplit bien sa mission, c'est ce que j'attendais de lui.
Je referais ce choix, le rapport qualité-prix est excellent (d'autant que j'ai bénéficié d'une remise considérable sur internet).

Ceci est un ajout (« édit ») à mon premier avis concernant le NAD c326BEE.
Après avoir lu plusieurs forums sur des appareils divers, j’ai remarqué une note qui revient souvent : les cavaliers qui relient la sortie préampli à l’entrée ampli « dégradent le son », et de nombreux commentateurs recommandent de les remplacer par des câbles.
Cela a attiré mon attention, et j’ai donc essayé sur mon C326BEE.
Eh bien, je n’en suis pas revenu.
Je peux dire que je n’avais pas entendu le vrai son de ce NAD tant qu’il y avait les cavaliers d’origine.
Les reproches que je lui adressais (surtout le grave en retrait et le médium plutôt décharné) ont tout de suite disparu. Et bien sûr, on obtient des résultats différents selon les câbles (pour ma part, j’ai obtenu le meilleur son avec des Mogami, lors de mes essais) ; mais, quel que soit le câble, l’amélioration est flagrante – et définitive, au sens où l’on ne peut plus revenir en arrière et retourner à l’écoute avec les cavaliers. Ce n’est pas vraiment étonnant quand on examine ces cavaliers : la partie métallique qui entre dans la prise RCA femelle semble un vulgaire métal qui évoque… un clou – question de prix de revient, évidemment.
A mon avis, il ne faut pas le reprocher au constructeur, vu le prix de l’ampli, mais seulement avoir connaissance de ce problème et remplacer les cavaliers par du vrai câble.

attention: par suite d'une erreur de manipulation de ma part, cet ajout s'est trouvé publié parmi les avis sur un autre ampli NAD, et je ne sais pas comment arranger ça...
photo