close
  • settings_backup_restore

Test du FabFilter Mastering Bundle (2018)

FilterFabulous
Award Valeur sûre 2018À l’occasion de la sortie de l’égaliseur Pro-Q 3, véritable best-seller de l’éditeur, Audiofanzine revient sur le Mastering Bundle de FabFilter qui lui adjoint les compresseurs Pro-C 2 et Pro-MB ainsi que le limiteur Pro L-2.

Lorsque nous avions testé il y a un peu plus de sept ans le Mastering Bundle de FabFilter, Pro-C, Pro-Q et Pro-L, les plug-ins le composant étaient en passe de devenir de nouvelles références dans leurs domaines respectifs. De l’eau a toutefois coulé sous les ponts depuis et si la concurrence a fait des progrès manifestes, les hollandais ne se sont pas tourné les pouces non plus. C’est ainsi qu’ils ont sorti, entre autres plug-ins, le compresseur multibande Pro-MB, ainsi que les V2 de Pro-C et Pro-L pour enfin nous proposer en cette fin d’année la troisième mouture de Pro-Q.

Le test en vidéo

C’est en vidéo et via quatre tests brefs que nous vous proposons de découvrir tout ce petit monde :

 

Conclusion

Comme vous le voyez, si FabFilter garde encore une marge de progrès concernant Pro-Q 3 et Pro-MB dont on espère prochainement une V2, le niveau de qualité du bundle ne fait aucun doute. Non seulement le son est là, mais les plug-ins proposent dans l’ensemble des fonctionnalités et une ergonomie qui changent réellement la donne au quotidien. À la faveur de quantité de bonnes idées bien pensées et bien développées (et c’est vrai tant sur la pertinence de l’interface que sur la consommation CPU), mais aussi grâce à la cohérence dont ils font preuve, nos quatre amis permettent ainsi de travailler vite et bien et de toujours comprendre l’impact du traitement sur le signal. En ce sens, ce sont des outils qui s'adressent aussi bien au professionnel pour qui la productivité est une chose importante, qu’au débutant qui disposera là de traitements aussi puissants que pédagogiques (on profitera d’ailleurs de l’occasion pour souligner la qualité des manuels proposés par l’éditeur, même s’ils ne sont disponibles qu’en anglais).

Certes, le marketing agressif de certains éditeurs (reconnus tels que Waves et Voxengo ou plus confidentiels comme Toneboosters, DDMF, Tokyo Dawn Labs, etc.) comme la faculté d’innover dont font preuve certains autres (Melda, iZotope, etc.) ou la montée en qualité des outils que l’on trouve de base dans nos séquenceurs font que les 420 euros réclamés pour ces quatre plug-ins pourront en refroidir plus d’un. Reste que FabFilter a mis en place une politique de prix intelligente : au-delà des bundles qui permettent de faire des économies, chaque utilisateur se voit proposer des rabais en fonction des plug-ins qu’il a déjà.

Mais le mieux pour se laisser convaincre de l’utilité d’une telle dépense, c’est encore de télécharger les versions d’évaluation disponibles sur le site de l’éditeur. Soyez toutefois prévenus : on s’habitue extrêmement vite à des outils aussi efficients. Il se pourrait bien donc qu’au terme de votre période d’essai, vous compreniez tout le bénéfice que vous aurez à tirer de ces excellents plug-ins.

Award Valeur sûre 2018

Notre avis :

Points forts

  • Le son à la faveur d’excellents algos
  • Grande polyvalence
  • Design des interfaces clair et lisible
  • Une visualisation à la fois utile et pédagogique
  • Ergonomie très aboutie qui permet de travailler vite et bien
  • Le suréchantillonnage généralisé et atteignant dans certains cas le 32x
  • Faible consommation CPU dans l’ensemble
  • Excellents manuels

Points faibles

  • 420 euros pour 4 plug-ins, ça demeure une somme pour beaucoup d’utilisateurs même si ce n’est pas du vol
  • On attend Pro-MB 2 et des fonctions plus abouties pour l’égalisation dynamique de Pro-Q 3 (réglage d’attaque et de relâchement, side chain)