close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Autres modules pour synthés modulaires
Matériel Autres modules pour synthés modulaires {{currentManName}}swap_horiz Make Noiseswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Avant, j'aimais pas les MATHS. - Avis Make Noise Maths 2013

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Ok, le titre est douteux.

Si le musicien qui évolue dans le monde du modulaire est un scientifique ( un peu fou ) le Makenoise MATHS est un super calculateur qui l'accompagne dans ses recherches sonores.

Plus concrètement, l'avantage du MATHS est qu'il dispose d'une très grande quantité de fonctions qui seraient d'ordinaire accessibles en possédant une multitude de modules. C'est donc un outil idéal pour les petits rack comme celui que je possède.
Le revers de la médaille, si l'on doit en citer un, c'est que ces fonctions ne sont pas toutes accessibles au premier abord, ce qui en fait un module assez complexe.

En effet, il peut être utilisé comme (et la liste est non exhaustive):

- Générateur d'enveloppe classique permettant de piloter le volume et l'amplitude d'un son via un VCA ou encore un paramètre via son entrée CV comme la fréquence d'un filtre, jouer avec la FM ou de largeur d'impulsion d'un VCO... Mais le module permet également de traiter directement l'audio ( car il fonctionne lui même comme un VCA qui en plus permet un traitement bipolaire des signaux ).
Le tout bénéficiant de caractéristiques logarithmique / linéaire / exponentiel, ce qui permet de gérer tout aussi bien des longues sonorités sur lesquelles on peut appliquer un glide, un portamento ou ce genre de nuances, que des sonorités percussives avec beaucoup de punch.

- Par le biais du mode "cycle" ( contrôlable en tension ), ces enveloppes peuvent se transformer en LFO ou en générateur d'impulsion.

- Le fait de pouvoir faire varier la fréquence d'oscillation via le réglage de la vitesse d'attaque / descente des enveloppes, de "façonner" la forme d'onde en fonction de leurs propriétés ( algo/lin/expo ) et de jouer sur sa polarité, en font un VCO capable de délivrer des sons très riches.

- Le MATHS génére également des signaux trig ( sur chacune des deux enveloppes à des moments différents). Le premier au moment de l'intensité maxi de l'attaque et le second au moment de l'intensité la plus basse de la descente.
Dans la mesure ou:
Le temps d'attaque, le temps de descente ( ou les deux simultanément via une seule entrée ) et l'activation de la fonction cycle, sont contrôlables en tension, ça permet de transformer le module en séquenceur qui peut délivrer des lignes de signaux qui vont du binaire au chaos complet.

Voila grossièrement ce dont le MATHS est capable, après, ce module est tellement versatile, en fonction des modulations qu'on lui apporte ou en patchant ses diverses fonctionnalités entre elles, que l'on peut régulièrement lui découvrir un nouveau potentiel.
Dernier petit point, au niveau de la qualité de fabrication, même si je ne dispose pas d'un grand nombre de module pour comparer, ça reste celui avec lequel je fais le plus attention en manipulant ses potards qui ont quand même d'origine un peu de jeu.