close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Baffles guitare 2x12
Matériel Baffles guitare 2x12 {{currentManName}}swap_horiz DV Markswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Le presque-parfait en italien... - Avis DV Mark C212 V

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Je parle ici de l'ancienne version du C212 V, c'est-à-dire en 4 ohms avec des HP maison "Black Guitar Star" (2x 8 ohms, étiquette rouge).

Commençons par ses atouts indéniables : un poids ridicule (10 kg), une projection sonore en puissance ("rendement", pas sûr) incroyable, une clarté sonore bluffante.
L'intérêt du design "slant" (haut penché) c'est de permettre au gratteux de "bien" s'entendre en étant devant. En fait, pour en profiter au mieux, il vaut mieux se tenir à au moins 1m du baffle, ce qui n'est pas énorme mais aurait pu être réduit avec un angle plus important.

Premier défaut : il est en 4 ohms (encore une fois, il est vendu depuis quelques années en 8 ohms, pensez à vérifier) car prévu pour être chaîné (série). Pourquoi pas, mais ça réduit son utilisation seul car il n'y a pas tant d'amplis qui acceptent du 4 ohms en sortie.
Toutefois il accepte 300W (2x150W) et je n'ai JAMAIS eu de souci avec les amplis en 8 ohms.

Deuxième défaut : il faut le roder ! Il sonne beaucoup plus bright neuf qu'après quelques heures d'utilisation. Et c'est un défaut parce qu'en l'état neuf, il accepte assez mal certaines distorsions (effet nid d'abeilles garanti !), effet s'amenuisant avec le rodage.

J'ai donc mis dessus tour à tour un EHX .22 Caliber (22W classe D, préamp Koch Pedaltone tout lampes), un Egnater Tweaker Head (15-20W tout lampes), un BluGuitar Amp One (hybride 100W) et un BIAS Head (650W numérique/classe D) mais jamais poussés à fond.
Les sons clean à "sales" sont juste magnifiques, toutes technologies confondues. Les crunchs rendent aussi très bien, le problème vient des grosses distos : certains réglages du BIAS (pensez MESA Rectifier, 5051) ou le canal saturé du Tweaker ou les 2 du Blug sont presque inaudibles tant l'effet nid d'abeilles est présent au début. Et même avec un peu plus de bouteille, certaines grosses disto ne passent pas toujours très bien (mais c'est généralement audible).
Encaissant 300W, ce baffle peut même rendre service pour une basse avec un rendu très honnête !

Conclusion : C'est un baffle parfait pour des sons clean à crunch (mon cas à 95%), il est vraiment à considérer dès que le poids/l'encombrement sont une question en live/répète/maison, d'où les 5 étoiles.
Pour la maison, ceci dit, il vaut mieux avoir un bon volume général parce qu'il est assez généreux en puissance et pourrait vite s'avérer trop fort.

Nota : Neuf à 400/450€, ça va. Plus de 500€ en revanche il perdrait 1 étoile pour moi (et il était affiché dans les 600€ il y a quelques années).