close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Boîtes à rythmes
Matériel Boîtes à rythmes {{currentManName}}swap_horiz Rolandswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Astuce

Des switches en panne sur votre TR-909 ? La solution est ici !

Salut chers audionautes wink

J'ai récemment fais l'acquisition d'une TR-909 avec deux switchs qui ne fonctionnaient plus.
Il s'agissait des switches "Pattern Play I" et "Tempo/Step"

Premier réflexe, on pense tout d'abord devoir importer un kit neuf comme on en trouve dans de rares coins du bout du monde (exemple : http://www.technologytransplant.com/?cPath=5_14), avec les frais de port et le délai d'attente en sus.  

Mais non. Pas de panique ! mrgreen
Il existe une autre solution ; toute simple et qui vous fera l'économie de ces contraintes pour pas un rond (à deux-trois gouttes d'étain et un peu de courant près). C'est très facile à réparer car dans 99% des cas la panne est tout simplement dûe à la crasse qui s'est accumulée au fil du temps entre les contacts. C'est très courant pour du matériel ancien.

Alors voyons maintenant comment faire soi-même la réparation :

Il vous faut à votre disposition :
- Un fer à souder/déssouder,
- de la tresse ou une pompe à déssouder,
- de l'étain de bonne qualité,
- un tournevis cruciforme,
- une petite pince plate pour électronique courante,
- et un peu de votre minutie/patience,
- un testeur de continuité électrique (inclu dans tous les multimètres)

* Première étape : le démontage
- retirer tous les potentiomètres de réglage en façade avant (y compris "Volume" et "Tempo"),
- dévisser le panneau arrière (8 vis) pour révéler l'antre de la TR.
- noter par des chiffres ou symboles de votre choix de chaque côté à l'aide d'un feutre permanent les nappes reliées à la carte "Voice Board" qui paraît au premier plan (la plus grande), afin de ne pas vous tromper au remontage,
- démonter le logement des piles LR06 (2 vis + 2 entretoises),
- retirer toute les vis de cette carte et retirez-là doucement. Attention : les trois fils d'alimentation de la carte restent soudés, ne pas retirer cette carte brusquement.
- une fois la "Voice Board" démontée, celle qui nous intéresse - la "Switchs Board" - apparaît au fond, on peux en retirer toutes les vis et entretoises, en prenant soin de repérer l'emplacement de ces entretoises pour le remontage, mais avant, testons l'état des switches.

* Deuxième étape : tester les switches
- Il y a deux sortes de switches : les "gros" (boutons "Enter", "Start", "Stop/Continue" et les 16 "Step") puis les autres, les "petits", dont il est question aujourd'hui. Ces petits comportent 6 bornes, dont deux sont dédiées à la led d'affichage et les quatre autres aux contacts à proprement parler. Ces dernières sont groupées par paires s'opposant symétriquement, on ne peux pas les louper. Les deux bornes de la Led étant de même disposées symétriquement sur deux côtés opposés du switch.
- à l'aide du testeur de continuité (qui fait "bip" quand le contact est ok ;o), vérifier - bouton relâché - s'il y a continuité ou non sur chaque paire de bornes. Il ne doit pas avoir continuité, bouton relâché.
- appuyez sur le bouton et re-testez. Votre testeur devrait vous indiquer une continuité. Si ce n'est pas le cas, le switch est à nettoyer. 

* Troisième étape : déssoudage et nettoyage du switch
- pour déssouder, employez de préférence une pompe à déssouder. Cette électronique est assez spacieuse par rapport aux produits récents, l'embout de la pompe passe sans problème entre les soudures. A défaut, la tresse à déssouder peux faire l'affaire, mais en faisant alors attention à ne pas appliquer trop longuement la panne du fer sur les pistes de la carte.
- a l'aide de la petite pince plate, retirer doucement le switch de la carte
- une fois retiré, le switch se présente en un petit cube noir surmonté de le logement blanc de la LED blanc et maintenu en place par une pièce noire clipée sur deux faces opposées au switch, et enfin de son capuchon translucide (partie visible de l'extérieur). Retirez le capuchon translucide, la pièce clippée, la LED avec son logement (ne pas forcer si les pattes de la LED coincent un peu. Ses pattes passent à travers deux orifices rectangulaires moulés dans le corps du switch. Au besoin, à l'aide de la pince, redressez ses deux pattes et retirez l'étain résiduel à leurs extrémités). Attention ! Prenez soin de bien noter la polarité de la LED pour le remontage. utilisez le feutre permanent pour noter l'une de ses deux bornes comme repère.
- une fois le logement de la LED démonté apparaît au fond un petit disque métallique, légèrement bombé. C'est la partie mobile du contact. Il est très simple à retirer en vous aidant d'une pointe assez fine pour l'y déloger. Je l'ai retiré à l'aide de la pointe de touche de mon testeur. Il n'y aucun clip, ni colle, ni rien. Il est simplement posé au fond, d'où l'extrême facilité de l'opération.
- une fois le tout retiré, nettoyez la face cachée du petit disque métallique utilisant une éponge grattante ou mieux, une petite éponge métallique. Pas d'inquiétude : tant le disque que les contacts à l'intérieur du switch sont solides et bien maintenus, vous pouvez donc gratter sans problème jusqu'à ce que le brillant du métal paraisse. Pour l'intérieur, vous avez trois contacts, un central et deux latéraux. Nettoyez bien leurs surfaces et l'ensemble du switch. Si vous disposez d'une bombe KF (dégraissant et restitution des constantes dieléctriques) sous la main, appliquez un peu de ce produit au fond, ce sera un plus.

* Quatrième étape : remontage et resoudage du switch
- remontez l'ensemble des pièces composant le switch, dans l'ordre inverse du démontage :
1) le disque métallique, face bombée vers l'extérieur,
2) le logement de la LED et sa LED (passer les deux pattes de la LED dans les orifices prévus), en tenant compte de vos repères pour respecter sa polarité
3) la pièce à clipper sur le corps du switch
4) le capuchon translucide
- testez comme à la deuxième étape la continuité des contacts, bouton relâché (pas de continuité) puis bouton enfoncé (continuité). Votre switch doit foncionner à présent.  
- replacer sur la carte en appuyant dessus le switch nettoyé, en tenant compte de vos repères pour la polarité de la LED (en principe, une petite marque rouge est d'origine appliquée sur une des pattes de la LED, si vous avez un doute, vérifier l'emplacement de cette marque sur les autres switches de la carte ou faites un test avec votre testeur).
- resoudez soigneusement les six pattes à leurs bornes respectives
- comme à la deuxième étape, testez à nouveau le switch une fois resoudé sur la carte.

* Cinquième étape : remontage
- dans l'ordre inverse du démontage et en tenant compte de vos repères pour les entretoises et les nappes de câbles, remontez les deux cartes démontées ainsi que le panneau du fond.

Bien évidemment, si vous disposez d'une bombe à air comprimé et d'une bombe KF, profitez de ce démontage pour nettoyer l'ensemble des circuits. Surtout les composants de commande et de liaison (potentiomètres, boutons, jacks et prises MIDI)

Et voilou, votre TR-909 est prête et comme neuve, pour deux heures de boulot maxi et quelques broutilles en matériel de base (étain, tresse à déssouder, bombe KF,...). La mienne fonctionne à présent à merveille biggrin

A bientôt,
Nicolas