close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Batteries électroniques complètes/Kits
Matériel Batteries électroniques complètes/Kits {{currentManName}}swap_horiz Rolandswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Tutoriel

Isolation batterie électronique

Nombreux sont les personnes à posséder une batterie électronique pour les avantages que cela confère à savoir un encombrement réduit, mais surtout la possibilité de jouer à niveau sonore très réduit. Réduit oui, mais pas inexistant et nombreux sont les batteurs qui ont malgré tout quelques soucis avec leurs voisins en raison d'un manque d'isolation sonore de leur instrument.

Ce tutoriel a pour but d'apporter quelques éléments clés pour permettre de mieux isoler sa batterie. Cela ne garantira en aucun cas une isolation total et la fin définitive de vos problèmes, mais cela peut vous aider à vous arranger avec vos voisins.

L'origine du problème

Les différentes nuisances sonores que peuvent produire une batterie électronique proviennent de tous les éléments qui subissent des frappes au cours du jeu (pad, cymbale, rimshot, peau maillée, pédale HH, pédale grosse caisse), autant d'élément qui liés les une aux autres finissent par créer une émergence sonore significative.
La transmission des ondes sonores jusqu'aux sensibles oreilles de vos chers voisins se fait essentiellement par deux supports d'onde.
Le premier étant l'air, malgré le fait qu'une batterie électronique soit conçue pour émettre le moins de bruit possible, les bruits de frappe ressortent, résonnent dans la pièce et peuvent s'entendre au delà des murs
Le plus important est le sol. Principal vecteur de transmission des ondes les plus dérangeantes. C'est précisément sur la transmission solidienne que porte ce tutoriel
Les matériaux pleins sont malheureusement ceux qui conduisent le mieux les ondes sonores et les vibrations. C'est par le sol principalement que la batterie transmet le plus de vibrations. Notre but est donc d'isoler à tout prix la batterie du sol.

Nature du sol

Quelque soit la nature du sol où est posée la batterie, des vibrations seront toujours transmises, mais il est vrai que certains sols isolent mieux que d'autres. Plus le sol est dur, plus celui-ci a de chances de transmettre les vibrations. De manière assez évidente, un sol en parquet isolera mieux qu'un sol en carrelage, de même qu'un sol en synthétique absorbera mieux qu'un parquet.

Principe

Le principe d'isolation va résider en la superposition de différentes couches en utilisant des matériaux absorbants. Deux approches sont possible afin de réaliser une bonne isolation.

  • La première consiste à disposer la batterie sur une surface et à isoler cette surface vis-à-vis du sol
  • La deuxième consiste à isoler chaque liaison au sol pour chaque élément qui repose par terre (pieds du support, pied de caisse claire, ...)

Réalisation d'un podium

Cette solution nécessite tout d'abord la confection d'un plancher suffisamment solide pour supporter le poids de la batterie et du batteur. En général, le medium est le matériau idéal et peu onéreux pour y parvenir. On en trouve à la découpe dans la plupart des magasins de bricolage.

Le matériau de prédilection utilisé pour l'isolation sonore est de la mousse haute densité. L'idée va consister à réaliser dans de la mousse des plots ou bien des poutres (entre 10 et 20cm d'épaisseur en fonction de la densité de la mousse) disposés régulièrement sur toute la surface du podium en veillant à ce que celui-ci reste suffisamment surélevé du sol et bien entendu stable. Le deuxième matériau indispensable pour parfaire l'isolation est la moquette. Celle-ci sera à disposer sur le sol directement et sur le podium pour séparer la batterie du podium. Ces dernières couches d'isolation permettront de limiter la transmission des bruits par la couche d'air située entre le plancher du podium et le sol. En effet, le plancher va se comporter comme une grande plaque résonnante qui va émettre du son dans la pièce et par extension au sol.

Thomann propose depuis un peu plus d'un an maintenant ce type de podium https://www.thomann.de/fr/thomann_drum_noise_elimination_podium.htm

 

Ce type d'isolation est relativement efficace mais peut causer quelques problèmes de stabilité et de résonance du système en lui-même.

Isolation individuelle

L'isolation individuelle de chaque liaison au sol est un peu plus complexe, je ne dirai pas qu'une est mieux que l'autre, elle est simplement différente et conviendra sans doute mieux à certaines personnes.

L'idée est donc d'isoler chaque élément qui dispose d'une liaison au sol.

Avant toute chose, et afin de parfaire cette isolation, il est important de ne pas faire l'impasse sur une ou plusieurs premières couches d'isolation globale, par exemple un bon tapis en moquette.

Afin d'optimiser au mieux cette première couche d'isolation, on peut opter pour une double couche complémentaires au sol à savoir :

  • Une dalle de sol d'environ 1cm d'épaiseur (disponible dans tous les magasins de sport, notamment utilisé pour les vélos d'appartement) pour amortir les plus gros chocs
  • Un bon tapis/moquette de la même épaisseur

 

 

La deuxième étape consiste à isoler le stand de la batterie (en général 4 pieds). On peut opter ainsi pour des plots en caoutchoux si possible assez large (10cm x 10cm). La densité du caoutchouc permet d'absorber les plus hautes fréquences, pour les plus basses fréquences, la grande surface des plots permettra une meilleure répartition de l'amortissement. On peut facilement trouver des plots en caoutchouc en magasin de bricolage (ces plots servent à isoler les machines à laver)

 

 Tous les pieds peuvent se disposer sur ce type de support.

 

Vient enfin le problème des pédales, élément clé de la transmission des vibrations. Pour cela, Roland a sorti récemment des dispositifs d'absorption dénommés "Noise Eater". Bien que ceux-ci puissent être onéreux, il constituent le parfait complément à notre dispositif.

 

Que ce soit en achetant le support pour pédale ou en le confectionnant, il est un élément clé de l'isolation. Comme tout le monde n'est peut-être pas en mesure de se l'offrir compte tenu aussi de sa faible disponibilité pour le moment, voyons comment le réaliser nous-même.
A la manière du podium, on retrouve un assemblage similaire à la différence que la mousse est ici remplacée par des blocs semi-sphériques en caoutchouc. Encore une fois, les magasins de sport et de bricolage viennent à notre secours. Nous utiliserons donc pour la réalisation : 
  • une planche de medium
  • une plaque de moquette (il sera préférable de faire du recto-verso pour plus d'absorption)
  • des balles de tennis !
  • une colle adaptée

Les balles de tennis découpées en deux offrent une excellente absorption proche de celle offerte par le système Roland et sont pour le coup très peu onéreuses. On peut même opter pour des balles de squash ou des petites balles de tennis.

Enfin les petits plots d'absorption qui viennent en complément de la planche de pédale peuvent être remplacés par des plots de machine à laver comme cité plus haut.

Légalement

La question de la nuisance sonore vis-à-vis de la loi est très délicate compte tenu du caractère très subjectif de la perception sonore. Il y a tout de même quelques limites à connaître pour rester dans son bon droit. Si raison est souvent donné au plaignant, cela s'applique surtout aux nuisances nocturnes. Amis batteurs, si vous vous tenez à respecter les conditions suivantes, il sera très difficile pour vos voisins d'obtenir gain de cause :

  • Limitez la nuisance sonore par des dispositifs d'absorption (vous pouvez vous aider de ce tutoriel)
  • Jouez à des heures raisonnable : entre 7h et 22h en semaine (heures de la journée ou les travaux sont autorisés) et entre 8h et 20h le samedi
  • Évitez de jouer le dimanche et les jours férié (sauf exception particulière, ex: la fête de la musique, réveillon, ...)

Sachez qu'une plainte pour nuisance sonore ne sera pas recevable si celle-ci n'a pas été constatée par un agent assermenté à savoir : 

  • Un policier qui se déplace à la demande du plaignant pour constater une nuisance sonore : facile à constater la nuit, difficile à constater en journée. En générale la plainte n'est pas immédiate, le policier tente d'avertir le responsable avant de sanctionner, mais soyez vigilent en cas de récidive
  • Un agent des services sanitaires qui viendrait constater la nuisance chez votre voisin à sa demande et à ses frais. Pour cela il serait contraint de placer pendant 24h un sonomètre pour mesurer le bruit ambiant moyen puis d'effectuer une mesure au moment où vous jouez (autant dire, peu réaliste)

Ces législations peuvent changer d'une préfecture ou d'une ville à l'autre, pensez à bien vous renseigner avant d'agir.

Conclusion

Il n'existe pas de méthode miracle pour stopper toute nuisance, mais il y a toujours moyen de gagner par-ci par-là pour arriver à un niveau acceptable par votre voisinage. Les deux méthodes ne sont pas exclusives et il existe très probablement d'autres façons d'isoler et rien ne vous empêche de les cumuler pour améliorer encore votre isolation. Enfin privilégiez toujours le dialogue avec vos voisins, tentez de négocier des heures, à des moments donnés dans la semaine.