Bonjour à toutes et à tous.
Je réalise la sonorisation d'une église neuve. La neff est relativement rectangulaire, environ 20m x 20m, la hauteur de l'ordre de 10m avec un balcon. Le temps de réverbération est long (plusieurs secondes).
Le cahier des charges à demandé un micro au raz de l'autel et suggéré un électrostatique. Pour différentes raisons, nous somme partis sur une capsule C900 de Clock Audio.
Il y a aussi 3 autre micros (2 cols de cygne et un dynamique sur pied).
Tout fonctionne correctement sauf que le C900 part facilement en larsen. Il a évidemment plus de gain que les autres puisqu'il est à un mètre du curé.
J'ai mis en place un FBQ1000 en insert pre-fade sur la sortie du pré-ampli/mixeur (Majorcom PP10) et l'effet est pour le moins réduit (mais il y en a un...).
Question: le niveau de travail a l'air faible (seules les 2 premières leds du bargraph bougent. Ce niveau doit-il être proche du nominal comme mentionné ailleurs?
Pour info, j'ai repéré les deux zones principales d'accrochage (800Hz et 400Hz) et j'ai mis plusieurs filtres en mode paramétrique sur ces fréquences. Il en reste la moitié (6) en mode "auto" qui manifestement se verrouillent au fil du temps. J'ai aussi creusé le medium sur l'entrée du micro concerné.