close
  • settings_backup_restore
Les 3 étapes clés pour un mixage harmonique

Démarrez en mix harmonique facilement

Nombreux sont les DJs qui passent du temps à peaufiner leurs techniques de transition, en cherchant à leur donner une touche « personnelle » en y ajoutant des effets, ou encore en cherchant à maîtriser davantage leur matériel de mix. Et cela se fait souvent, malheureusement, au détriment d’un principe nettement plus important...

Avant de se focaliser sur la réussite de manœuvres de plus en plus sophistiquées, ce qu’on demande à tout DJ c’est d’abord de passer des titres qui s’enchaînent bien et aux bons moments. Le choix des morceaux à mixer relève de plusieurs critères, dont les tonalités. Dit autrement, enchaîner des titres dont les notes « passent bien » entre elles permet d’obtenir un mélange naturel, fluide, harmonieux.
Voici comment vous y prendre étape par étape.

 

Préparez vos titres

Mix Harmonique

Rassemblez les titres en format numérique (MP3, WAV...) que vous êtes susceptible de mixer dans un dossier de votre ordinateur qui deviendra votre nouvelle playlist. Si vos morceaux sont sur un autre support, comme sur disque vinyle par exemple, encodez-les pour les avoir en numérique en utilisant un logiciel d’enregistrement comme Audacity (gratuit et simple d’utilisation). 

Détectez les tempos et les tonalités

La deuxième étape consiste à reconnaître le tempo et la tonalité de chacun de vos morceaux. Vous pouvez faire cela « à l’oreille », mais une technique plus rapide et plus efficace vous permet de gagner un temps considérable : il s’agit d’utiliser un logiciel dédié à ces tâches. Mixed in Key (payant et populaire) et Rapid Evolution (gratuit et moins connu) sont deux exemples d’outils que vous pouvez utiliser.

Testez vos enchaînements harmoniques

Mix Harmonique

Une fois que vous avez récupéré le tempo et la tonalité de tous vos morceaux, vous pouvez entamer une phase de tests de combinaisons. Les logiciels de détection de tonalité ne donnent pas des résultats fiables à 100 %, c’est pourquoi vous devez toujours faire des essais en vous basant sur les données recueillies.

Deux morceaux seront compatibles harmoniquement si :

  • leurs tempos présentent une différence de 3 % maximum
  • leurs tonalités sont les mêmes ou « voisines directes » (c’est-à-dire sur l’un des 3 côtés, mais pas en diagonale) sur le cercle des tonalités (appelé « Camelot Sound Easymix System ») ci-dessous :
Mix Harmonique

Exemple de combinaison harmonique qui fonctionne :

  • Titre 1 au tempo de 120 BPM et ayant pour tonalité 2 A
  • Titre 2 au tempo de 121 BPM et ayant pour tonalité 3A

Le titre 1 pourrait aussi bien se marier avec un titre de tonalité 2 A, 3 A, 1 A ou encore 2 B (« voisins directs »), mais pas avec des titres de tonalités 1B ou 3 B (« diagonales »).

Remarque : les termes « 1A », « 2 A », « 11 B »... correspondent chacun à une note précisée sur le cercle en nomenclature anglo-saxonne. Cliquez ici pour voir leur dénomination en français.

En appliquant ces bases du mix harmonique, vous allez pouvoir constituer vos sets 2, 3 voire 5 fois plus vite qu’avant, tout en gagnant en qualité de rendu. Vous pourrez ainsi jouer plus facilement sur les émotions de votre public...

Article rédigé par YannOO (Yann Costaz), passionné de musiques électroniques, DJ et producteur depuis 2003.

Du même auteur : le Pack d’Initiation au Mix à télécharger (GRATUITEMENT) pour aller beaucoup plus loin... Cliquez ici.