close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Bien débuter
Matériel Bien débuter Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Le dithering au mastering

Le dithering au mastering
Dans ce quatorzième épisode, attardons-nous sur le mystérieux traitement du bout de la chaîne de mastering : le dithering.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Je travaille en 24-bit et je n'ai jamais utilisé le dithering pour la simple et bonne raison que je n'ai jamais au grand jamais entendu le moindre bruit de quantification lors du passage au 16-bit (et même sur les fondus). Je ne sais d'ailleurs pas à quoi ça peut ressembler, mais puisque visiblement ce n'est "absolument pas musical" je pense que je l'aurais détecté... Quelqu'un aurait-il un exemple audio de ce genre de parasite numérique ?
+1, je trouve ça inutile, y a un gars qui démontre ça bien :

Moi je le fait même si ça semble inutile...:bravo:
Citation :
+1, je trouve ça inutile, y a un gars qui démontre ça bien :


Ben le mec explique bien pourquoi il faut le faire justement.
Très bonne vidéo d'ailleurs.
Si on passe au 16bit vaut mieux le faire. Et comme à ce jour il est sans doute encore impossible de ne pas se retrouver en 16bit à un moment ou un autre, je préfère faire moi même la conversion, avec dithering, que de laisser un algorithme tiers faire une conversion brutale vers le 16.
Et perso je trouve que ça s'entend les effets du dithering lorsqu'on en est au mastering. Sur mes écoutes je le sens bien.
Citation de mystyx :
Je travaille en 24-bit et je n'ai jamais utilisé le dithering pour la simple et bonne raison que je n'ai jamais au grand jamais entendu le moindre bruit de quantification lors du passage au 16-bit (et même sur les fondus). Je ne sais d'ailleurs pas à quoi ça peut ressembler, mais puisque visiblement ce n'est "absolument pas musical" je pense que je l'aurais détecté... Quelqu'un aurait-il un exemple audio de ce genre de parasite numérique ?


https://www.sounddev…al-world-24-bits/

Ce n'est pas le propos de base de l'article mais si tu compares l'extrait 16 bits avec dithering et le 16 bits sans dithering tu pourras entendre à quoi ça ressemble.

Et du coup pour l'export d'échantillons vers un sampler hardware cela s'applique ?

Dans mon studio je re-sample souvent des VST ou du hardware en 24/48000. Je renvoie les samples vers ma MPC-1000 en faisant une conversion via Adobe Audition (16/41000) mais sans dithering, vous croyez que ça joue beaucoup sur le rendue final (car au final j'utilise pas mal de sample) ?

 

Citation :
Dans mon studio je re-sample souvent des VST ou du hardware en 24/48000.

Est-ce que tu travailles avec de l'image ?
Parce que utiliser du 48000 pour repasser ensuite en 44100 c'est sans doute pire que de ne pas appliquer de dithering.

Non pas d'image, mais ma carte son est réglé comme ça (c'est le meilleur compromis latence/qualité audio que j'ai trouvé) et la MPC 1000 c'est 16/41000 et rein d'autre. En fait je sample toutes mes session sur l'ordi (pas de son provenant de la MPC mais du matos Hardware, synthé, guitar-basse...) via un DAW et je réorganise le tout sur la MPC par la suite.

Tu conseille quelle fréquence pour ma carte son dans ce cas ?

Merci  icon_biggrin.gif

24bit/44100 Khz, ensuite tu as juste cette conversion 24 vers 16 bit...à faire.
D'où le dithering:bravo:

Sujets les plus actifs dans "Bien débuter"

Les dernières questions dans "Bien débuter"