close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Boosters / buffers pour guitare/basse
Matériel Boosters / buffers pour guitare/basse {{currentManName}}swap_horiz Suhrswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

L'enfer est pavé de bonnes intentions... - Avis Suhr KokoBoost Reloaded

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Autant être clair de suite, je suis très partagé, pour ne pas dire déçu par cette nouvelle mouture de cette référence absolue qu'est la Suhr Koko Boost. Amertume d'avoir vendu mon modèle original pour cette version plus pedalboard-friendly. Alors on retrouve la même qualité de fabrication, un buffer (désactivable pour un true bypass) top qualité. J'avais un peu peur, en lisant le descriptif, d'avoir un mid boost plus agressif, avec une bosse dans les hauts-médiums plus proéminente (comme la Shiba Reload vs Shiba Drive). J'ai trouvé le voicing identique, peut-être même plus subtil, moins agressif. Donc de ce côté là, tout bon. Bon point aussi pour la possibilité d'avoir un réglage de boost par mode (clean ou mid boost), alors que sur la précédente mouture, les deux modes partages le même volume, il faut donc faire un compromis (mais franchement, ça se fait naturellement).

Le clean boost est donc flat, ou censé l'être. Il permet de gonfler son drive en respectant le grain, on a juste l'impression d'avoir augmenté le volume, la présence et éventuellement la résonance. Donc très bien et très efficace jusqu'à une certaine limite avant de devenir brouillon. Parfait pour gonfler une rythmique crunch, prendre un petit coup de pouce sans donner l'impression de changer de son, bref, parfait pour une approche à la Angus, de booster sans avoir l'air d'y toucher. En clean, ça peut être un bel outil, pour compresser un peu et être sûr de passer dans le mix, car l'attaque est alors franche et détaillée. Sur cette version, il faut y aller mollo car ils se sont mis en tête d'ajouter 6db supplémentaire. A 9h, on est déjà à la limite pour un usage transparent et pertinent, en clean ou en saturé. Le grain me semble préservé même si j'ai eu l'impression que cette version était un poil plus brillante que l'ancienne. Du coup, faire cruncher certains clean "limites" de type Marshall (ne demandant qu'à partir un drive) devient aussi un peu plus agressif. Bonne idée pour se faire un vieux son de plexi poussé dans cet usage là.

Le mid boost prend le relais quand il faut franchement allumer et passer dans le mix. Le switch 3 position reste pertinent et bien dosé. Un mode mids standard, qui fait lorgner vers la bosse d'un booster vintage, en plus musclé. Un mode central qui envoie du high-mids, faisant sonner les doubles comme des simples selon le drive, ce qui peut être intéressant sur certains amplis sombres ou crapoteux, ou en position manche. Et une position fat-mids, qui rajouter du bas à la position de gauche (mids), pas mal pour les simples mais parfait aussi avec des doubles, selon l'ampli.

Alors de quoi je me plains ? Bien j'ai revendu ma Koko originelle pour celle-ci en espérant gagner de la place. Dont acte. Vu le soin de fabrication, je m'attendais à ce que le système de switch soit méchamment efficace. Sauf que comme il est double fonction, c'est la merde pour voir quand on change de mode ou pas (la led se retrouve sous la semelle !) et il faut s'y habituer, car l'effet ne se déclenche qu'une fois qu'on relâche le switch. Donc il faut anticiper l'activation, et ça devient problématique pour la désactivation, car en laissant le pied trop longtemps, on change de mode... Certains ne seront pas gênés par ça, pour moi c'est rédhibitoire, d'autant qu'en ayant eu l'impression de perdre aussi un peu en subtilité et finesse avec le clean boost qui m'a semblé plus "bourrin" que le précédent. Le mieux est l'ennemi du bien. La pédale précédente prenait de la place, mais elle est totalement irréprochable et quasi indispensable une fois qu'on l'a essayée, donc des regrets d'avoir céder la proie pour l'ombre.

Pas une mauvaise pédale en soit, loin s'en faut, mais sur le marché de l'occasion, autant préférer la Koko Boost standard qui offre la même prestation, avec un compromis (volume global) plus acceptable.