close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Cartes son internes PCI/ISA
Matériel Cartes son internes PCI/ISA {{currentManName}}swap_horiz E-MUswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Fiable et de qualité - Avis E-MU 1212M

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'ai acheté cette carte neuve il y a longtemps déjà en bundle avec le logiciel Emulator X de la marque. Je l'utilise encore aujourd'hui sous XP et j'en suis pleinement satisfait malgré ses (quelques) limites.

C'est une carte PCI avec carte fille. La carte principale propose une paire entrée/sortie stéréo sur jacks 6,35mm et 2 prises MIDI (IN/OUT format mini Din mais les adaptateurs sont fournis). La carte fille se connecte à la carte mère avec une nappe. Elle propose les entrées/sorties numériques optiques et coaxiales aux formats ADAT, S/PDIF ou AES (à configurer dans le logiciel PatchMix) plus un port EDI type RJ47 servant apparemment de FireWire Z-link et de synchro WorldClock (je dis apparemment car je ne l'ai jamais utilisé).

Les points forts de cette carte sont assez nombreux :

Tout d'abord les convertisseurs AD/DA sont les mêmes que ceux utilisés pour les interfaces ProTools HD de l'époque. La qualité sonore est donc excellente, elle me paraît très équilibrée et d'une grande clarté. On peut aller jusqu'à 192kHz de fréquence d'échantillonnage en 24-bits bien évidemment. Le rapport signal/bruit est très bon (120 dB) et on peut taper assez fort avant de saturer les entrées. Dans une utilisation normale cela ne se produira jamais.

Ensuite on a droit à un DSP de traitement d'effets en temps-réel afin d'alléger la charge CPU. E-MU fournit donc un pack de plugins classiques (dynamique, EQ et filtres, modulations, delays, réverbes, etc.) de bonne qualité sans être exceptionnels.

Enfin une des grandes qualités de cette interface audionumérique est sa fiabilité : les drivers sont très stables, je n'ai jamais eu aucun plantage de la carte elle-même.

Et pour finir je n'ai jamais eu de soucis par rapport à la connectique ayant pratiquement tout utilisé y compris la synchro externe par S/PDIF ou ADAT.

Maintenant les points négatifs :

Le logiciel PatchMix (console virtuelle de la carte) est vraiment compliqué et pas du tout intuitif. Tant que l'on utilise les presets pas de soucis, mais si l'on veut du routing personnalisé alors là on risque de s'arracher les cheveux. C'est dommage parce que les possibilités sont nombreuses et donc E-MU aurait pu travailler l'ergonomie de son logiciel. Par-contre quand on a trouvé ce qu'on cherche, aucun problème ça fonctionne et sans bug.

Les effets DSP sont bons mais on fait beaucoup mieux maintenant et même en freeware. D'autant plus que la puissance des machines actuelles les rend vraiment obsolètes. De toutes façons je ne les ai jamais utilisés : d'abord parce qu'on arrive très très vite à la limite du DSP (l'idéal étant donc de les utiliser en send et pas en insert) et ensuite parce que le DSP ne fonctionne qu'en 44.1 ou 48kHz. C'est à savoir si on travaille en 96kHz par-exemple. Ajoutez à cela une interface déplorable (au lieu de boutons ou de sliders on a des barres horizontales, ni pratiques ni lisibles) et on abandonne vite l'affaire.

Pour terminer parlons de la latence : sans être catastrophique elle n'est pas non plus exemplaire. Je suppose qu'elle dépend également du système hôte mais en ce qui me concerne je peux difficilement descendre en-dessous de 8ms (je suis d'ailleurs réglé à 12ms pour éviter toute mauvaise surprise). Mon PC est un DualCore 3.4GHz mais cela ne me gêne pas dans la mesure ou je n'utilise pratiquement pas d'instruments virtuels et que mes projets ne sont pas énormes mais si on utilise beaucoup de plugins on peut être amené à augmenter le buffer donc le temps de latence. Cela m'est arrivé une fois avec un projet de plus de 50 pistes et j'avais du monter à 50ms puis finalement bouncer des pistes pour bypasser des plugins. C'est la seule fois ou j'ai eu des problèmes et c'était (à l'époque) avec un vieux Pentium 4 de 2.8GHz... Je suppose qu'avec une bonne config la carte doit être bien plus performante.

En conclusion je ne regrette absolument pas mon choix de l'époque, il y a près de 10 ans maintenant, d'ailleurs je l'utilise toujours en raison de son excellente qualité audio et de sa stabilité sans faille. Avant j'avais eu une Studio ISIS puis une Soundblaster (les 2 en 16-bits) et il n'y a pas photos, la E-MU au niveau qualité, performances et connectiques c'est le jour et la nuit. J'ai récemment essayé une M-Audio 1814 pour avoir plus d'entrées et finalement le son et la fiabilité étaient largement en-dessous donc je suis revenu à la 1212m en lui branchant une interface ADAT et c'est que du bonheur !

Edit : j'ai changé ma vieille 1212m pour la 1820m qui est exactement identique mais offre une panoplie d'entrées/sorties très exhaustive. Mon avis ici :
https://fr.audiofanzine.com/carte-son-rack/e-mu/1820m/avis/r.139365.html