close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Consoles DJ 2 voies
Matériel Consoles DJ 2 voies {{currentManName}}swap_horiz Akai Professionalswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Le couteau suisse du DVS portable - Avis Akai Professional AMX

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
J’ai acheté l’AKAI AMX il y a quelques années et je me suis toujours dit que je vais sans doute jamais le vendre.

Je dis “le” est pas “la” car soyons clairs, ce n’est pas une table de mixage mais bien un contrôleur, si vous l’achetez pour écouter des vyniles, ça marche mais ça requiert un ordinateur pour l’alimenter via USB et ce n’est clairement pas fait pour cet usage. Il y a toutefois bien une carte son dedans (4xIN avec pré-amp phono/line switchable en face avant + 4 x OUT pour master et pré-ecoute en stereo).

Il comporte par défaut deux couches de commande pour contrôler notamment les fonctions de transport et fournir des fonctions de CUT ou FX sur les potards qui sont sensibles au touché.

Les faders de voies sont potables mais sans plus, par contre le X-fader est un innofader, avec ses réglages de courbe ainsi que mode inversé, rien a dire, pour une table à ce prix là c’est irréprochable.

L’AMX est à la base dédiée à Serato et est certifiée pour le DVS sur Serato mais comme il est Audio/MIDI class compliant, on fait un peu ce qu’on veut.

Surtout que les autres logiciels se sont ouverts entre temps à ce niveau. Pioneer a toujours accepté officieusement tous les mixers pour le DVS sur Rekordbox et Native Instruments a ouvert Traktor Scratch Pro et son DVS à toutes les cartes aussi depuis la v3 de Traktor Pro. Je l’ai même testé sur iOS avec DJ Player Pro et le DVS passe très bien. Le DVS sans laptop donc, qui dit mieux ?

Les plus :

- Versatilité sans égal, compatible avec tous les softs sur toutes les plateformes, y compris mobiles/tablettes et avec possibilité d’activer le DVS

- Fonctions de transport pour assigner et caler son morceau

- 2ème couche de contrôle avec des fonctions de performance / FX

- Portabilité et rapport fonctions/versatilité/portabilité.

Les moins :

- La carte son est un peu faible en sortie mais, n’oubliez pas ! C’est un contrôleur ! Pas une régie !

- Les VU-mètres un peu imprécis

Si Akai devait faire une mk2 :

- permettre un mode table de mixage autonome avec une alimentation optionnelle (qui ajouterait en passant du punch au niveau de sortie audio). Peut être que quelques années après l’originale, la miniaturisation technologique permet de faire ça dans une forme/taille identique.

- 4 mini pads de performance par voie à la
place des 3 boutons rectangulaires avec fonctions de transport en 1ère couche et performance

- Améliorer les VU-mètres avec 8 mini-LED par tranche au moins

- En lieu et place d’une Mk2, une version 4 voies avec toutes les fonctions ci-dessus et double carte son

En conclusion, je considère ce contrôleur comme un couteau suisse à destination de ceux qui veulent un système DVS simple, portable et efficace. A garder dans son sac pour solution de mix d’appoint ou solution de secours en cas de problème lors d’un set.

Au vu de sa versatilité, faible encombrement et coût, c’est le genre de produit qu’on s’achète pour essayer et, même si ça ne devient pas forcément le matériel de set principal, on le garde pour longtemps voire pour toujours.

Bravo à Akai pour ce très bon produit, alors que c’était le premier destiné aux DJs.