close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Contrôleurs à pads MIDI
Matériel Contrôleurs à pads MIDI {{currentManName}}swap_horiz Akai Professionalswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Des possibilités évidentes - Avis Akai Professional MPC Renaissance

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Je l'utilise depuis 1 an maintenant.

C'est ma première MPC.

Contrôleur/Carte son réputée haut de gamme, et direct concurrent face au push d ableton et maschine studio de Native Instruments.

Elle est grande et fine, robuste ... la face arrière rassure par le nombre de ses connectiques et par son apparente solidité, pas de risque de jeu concernant la connectique.

Les 16 potards sans fin sont fiables, précis et sensibles au toucher.
Les pads sont durs et plutôt Sensibles, voir un peu trop. Akai à tendance à régler la courbe de reponse de vélocité assez bizarrement.
Rien à dire concernant le hardware ( c'est au moins l'essentiel ).

Concernant le logiciel, qui heureusement peut être mis à jour, c'est autre chose...

Tout d'abord, celui ci est plutôt sobre.
Les différents menus ( séquenceur, programmes, mixer, samples... ) sont facilement accessibles soit via la souris, soit par la machine, qui auraient peut être mérité plus de boutons dédiés ( l'utilisation du shift est parfois obligatoire, il faut donc connaître les combinaisons, que j'utilise sans cesse ).

Toute l'architecture est à mon sens des plus évidente et facilite l'utilisation.

A gauche se trouve un browser avec 5 dossiers favoris donc la mise en oeuvre est plutôt obscure.

128 pistes sont disponibles à choisir entre les modes programs, plugins, midi, keygroups.

Le mode program fonction comme un kit de 128 sons ( 8 banques de 16 pads )
Avec 4 couches de samples par pad, avec bien sûr ses niveaux de vélocité.
Chaque pad permet des réglages indépendants de volume, panoramique, de pitch ( +/- 48 ) l'application d'un filtre ( passe bas, passe haut, passe bande, bandswitch, du 1er au 8eme ordre, vocal, filtre émulé d'anciennes mpc etc...)

Des envellopes indépendantes pour l'amplitude et le filtre ( mais qu en est il du pitch ? ) un lfo assignable au volume, a la panoramique, au filtre ou au pitch... la vélocité est aussi assignable à ces paramètres.

Chaque pad permet 4 insertions d effets et 4 envois de sends, on imagine donc difficilement utiliser 512 vst d effets en insert pour un seul programme, le pc ou le mac ne suivrait plus...

Le mode keygroup permet lui d'utiliser le clavier comme référence afin de créer des patchs d instruments plus traditionnels... Malgré seulement 4 couches de vélocité par note et c'est vraiment dommage. Ça ne me donne pas envie d'éditer des instruments sur cette machine.

Le mode plugin s'explique par lui même et le mode midi d'assigner une piste midi parmi les 16 canaux sur 4 banques ABCD.
La possibilité de régler la latence pour les données midi est bien sur indispensable et précise. Mais pourquoi cette latence varie constamment pendant l'utilisation ? Ce qui obige à refixer une valeur différente ... bizarre.

Le mode mixer est très simple. Un potard par piste et 8 banques par groupe de 16 avec la possibilité de router les pistes vers differentes sorties ( ce qui est possible aussi en mode program qui dispose lui aussi d un mixer indépendant.
Seul hic, c'est rapidement le bordel entre les pistes midi, programs et plugs et ça entache l'ergonomie sérieusement.

Le mode sample est vraiment convivial, grâce aux potards précis et parfaitement mis en oeuvre pour l édition.
On peut suivre son travail sur la forme d'onde aussi bien sur la mpc que sur l écran du pc ou du mac, c'est je pense un des points forts qui permet de faire des éditions en un tour de potard. Le mode chop est aussi tres pratique pour créer des kits rapidement, mais il manque peut être de précision.
Les éditions des samples sont basiques et c'est vraiment dommage de ne pas retrouver de traitements plus spécifiques, surtout sur software. Pas non plus de crossfade sur les samples. Il suffirait que ces traitements soient plus poussés et en nombre afin de faire de la MPC une station d édition de samples digne de ce nom... mais que fait AKAI ????

Le mode séquenceur est plutôt bien conçu et simple.
On ne se perd pas trop dans la grille, et la résolution est facilement accessible soit via la machine, soit via la souris.

En ce qui concerne la stabilité du logiciel c'est autre chose.
Les bugs sont fréquents et les arrachages de cheveux aussi :(
Même si ils sont moins nombreux depuis la version 1.6, les suivantes sont impraticables.

Il suffit par exemple de glisser déposer trop de samples d'un seul coup dans un programme pour faire bugger le logiciel, et ce, sans même avoir installé un seul VST ou lancé une séquence ..... inquiétant vraiment !

Les VST d'ailleurs, ne seront pas tous reconnus par le soft. Mais cela s'arrange assez sur Mac.

Le son quant à lui est excellent ( interface audio de la MPC ) et sa stabilité n'est pas à remmetre en cause ( je lai testé sur d'autres logiciels et cela fonctionne parfaitement ).

Les plugs livrés avec sont d'une qualité discutable et parfois peu éditables.
Bien que les instruments classiques et moins classiques de "The Bank" sont pas mal du tout, mais impossible de créer les nôtres, très dommage encore une fois.
Les 2go de kits programs sont issus de banques MPC et autres et permettent largement de débuter.

D'autres problèmes remarqués comme le manque de clarté dans le choix des entrées et sorties. Pas possible d'utiliser les entrées analo ou XLR en mode spdif. Il faudrait au moins spécifier sur un bref tableau ou menu, les entrées et sorties connectées et disponibles.

Je mets 7 seulement pour l'instant ( pour la qualite du hardware ) mais j'espère que je pourrais mettre plus a l'avenir.

Il y a bien sur la très attendue mise a jour 1.7 qui rend compatible le multicore et d autres fonctionnalités tres pratiques, mais qui j'espère aussi reglera tous ces bugs, qui pour le moment la rendent difficile en live.
EDIT 2015 version 1.7 et 1.8 cata cata cata

+ le hardware / l'interface audio / les possibilités d éditions et de contrôles via les Qlinks / l efficacité MPC conservée

- les bugs / routings entrées sorties pas clairs / VSTs non reconnus / peu d'éditions pour les samples / zones d'ombres entre le hard et le soft / Les bugs ...

EDIT AVRIL 2015 :

Passage sur Macbookpro en i7 - Rien à voir.
Le logiciel bug beaucoup moins, mais surtout la plupart des plugs sont reconnus et utiliser les Audio units est un régal.
J'ai voulu tester la 1.7 et 1.8 sur mac,en pensant que le problème venait de la version pc !
Niet ... ça bug toujours ( quand même moins sur mac ). Mais je reste en 1.6 et j'ai même peur d'y rester à vie...