close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Contrôleurs de monitoring
Matériel Contrôleurs de monitoring {{currentManName}}swap_horiz Drawmerswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

flexible, complet et transparent - Avis Drawmer MC2.1

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Pour moi le besoin d'un contrôleur de monitoring ne s'est vraiment manifesté que ces deux dernières années; et comme ce n'est au final qu'un élément de routage des signaux supplémentaires, c'est un peu le genre de matos qu'on repousse sans cesse au profit de gadgets plus spectaculaires.

Je l'utilise dans une petite config home studio basique. Une petite console Allen & Heath Mixwizard WZ3 en 16 voies, sur laquelle arrivait la mixette pour les platines et le lecteur CD sur deux voies (canal gauche et droit), et dont les 14 autres voies étaient dédiées aux sampleurs, expands, preamp micro ect... Jusqu'ici la sortie de carte son se faisait au sacrifice d'un des deux retours d'effets sur la WZ3.

L'ajout du MC2.1 permet donc directement de récupérer les deux voies jusqu'ici dédiées à la mixette, ainsi qu'un retour d'effets supplémentaire; loin d'être du luxe quand on aime bosser à l'ancienne et que l'acquisition d'une bonne 24 canaux est impossible par manque de place et de budget.
D'autre part pour les enregistrements et prises micros, le contrôleur offrant 3 paires de sorties speakers, il permet d'affecter le son, en plus de deux paires d'écoutes différentes, également à un préampli casques externe en plus des deux sorties casques en façade qui sont déjà de très bonnes qualité. Le talkback afin d'éviter les larsens n'est présent que sur ces deux sorties pour les écoutes cabines mais une sortie talkback supplémentaire située à l'arrière du contrôleur permet elle de pouvoir réinjecter le talkback dans ce préampli casques si encore une fois les deux sorties casques du contrôleur ne suffisaient pas.

Désormais la sortie RCA de ma mixette platines arrive sur l'entrée auxiliaire asymétrique du contrôleur, la sortie de la console sur une des deux entrées symétrisées, et le retour carte son sur l'autre entrée symétrisée.
J'utilise la sortie symétrisée sur jack de ma mixette pour sampler propre et la sortie speaker sub A du Drawner pour sampler en mono sur de vieux sampleurs comme une fonction permet la sommation mono de la (ou des) source(s) activée(s.

Toutes les entrées du Drawner peuvent être enclenchées sans qu'aucune distortion n'apparaisse, et de même toutes les sorties peuvent être actives sans aucun soucis (heureusement ;;; )
En terme de confort d'utilisation, une fois le câblage réalisé entre les différents éléments, on se demande comment on a pu s'en passer jusqu'ici. Que ce soit pour travailler de l'overdub, réaliser des prises, ou bien seulement contrôler son mix sur différentes sources. La qualité de fabrication semble très bonne, les poussoirs et potards semblent costauds et le boitier solide lui aussi. L'alim de l'unité ne fait aucun bruit même en tendant bien l'oreille, et le micro de talkback intégré fait parfaitement le job.

Maintenant au niveau du son ce contrôleur semble vraiment fidèle, au point que, même si il a résolu pour moi quelques soucis pratiques, il m'a fait réaliser à quel point ma petite Mixwizard s'avérait être un outil précieux au rapport qualité/prix indécent en occase. Au début j'ai eu un doute et j'ai fait quelques tests pour être sûr.
D'abord sortie de la mixette dans le contrôleur directement, écoute de quelques vieux vinyles, puis la même sélection mais à nouveau en passant par la Mixwizard avant le contrôleur. Et là la confirmation se fait entendre : le Drawner semble vraiment transparent, mais la console, malgré ses modestes préamps, apporte une petite chaleur et consistance au son qui est loin d'etre négligeable. Ne vais-je pas perdre un petit quelque chose en ne passant plus par elle pour sampler ... ? C'est un autre sujet...

Au final le MC2.1 répond exactement à ce que j'en attendais; je n'ai pas de recul sur les contrôleurs pour pouvoir le comparer à la concurrence mais les options d'entrées et de routage qu'il propose apportaient les solutions dont j'avais besoin et surtout le son me semble totalement respecté.
Le seul bémol serait que, bien que les sorties disposent chacune d'un potard afin de pouvoir en homogénéiser le volume entre elles, sur les entrées ce n'est pas présent, et certaines sources (en l'occurrence ma mixette) peuvent parfois être un peu faibles en terme de gain. Après on trouve moyen d'ajuster les autres sources en amont. Et on peut aussi se dire qu'ajouter un étage d'amplification au contrôleur irait sûrement à l'encontre de la transparence du signal, du coup je pinaillerai pas plus.