close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Delays / échos
Matériel Delays / échos {{currentManName}}swap_horiz Maxonswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

oldschool - mais excellent - Avis Maxon AD200

Il s'agit d'un delay analogique dans un format un peu spécial, il ne va pas dans un rack, mais il se pose très bien ailleurs. Il est d'ailleurs tout léger, cela surprend même quand on le porte. Je suppose que c'est simplement la technologie d'une pédale de Delay comme une Maxon AD-900 vintage mise dans un rack en plastique prévu pour le studio.

La plupart des delays des années 70 étaient basés autour du même IC, le Panasonic MN3005, un BBD qui permet des delay jusqu'à environ 400msec. C'est tout analogique, cela souffle donc un tout petit peu, mais c'est également ce qui fait tout le charme de ce delay.

Le mien est en 110V (version japonaise), car ce delay est très rare en Europe. Au niveau de la connectique, il propose deux entrées au format jack, l'entrée no 1 est prévue pour un micro, l'entrée no 2 pour un instrument ou un microphone, il y a un petit switch qui permet de choisir entre les deux sensibilités. Il y 2 sorties, une avec le son de l'effet et l'autre dry, cela permettant de faire un bon mélange entre les deux sources. Il y a également encore un footswitch qui permet d'enclencher l'effet ou de le déclencher. Voilà pour la connectique.

Il ne faut pas chercher de tap delay, etc...

UTILISATION

Il y a peut-être quelques possibilités en plus par rapport à un delay sous forme de pédale (question de place), mais la configuration reste très très simple. Les deux entrées possèdent un potard de gain, qui sera très souvent relativement bas, à moins de chercher des réglages extrêmes...Et très pratique, juste en dessus des potards, une barre de LED qui indique le niveau d'entrée, ceci si on veut éviter une saturation sonore. Sur la gauche est également situé un potard Tone qui permet d'influencer si on veut un peu moins de fréquences hautes...

Juste à droite, deux switchs, un qui permet d'enclencher ou déclencher l'effet, et le deuxième switch afin de passer de la sensibilité micro à celle d'un instrument ligne.

Un peu plus à droite, les deux potards principaux, un premier qui gère le temps de delay, et le deuxième qui gère les répétitions. Puis à droit le volume dry et le volume de l'effet. C'est tout !

QUALITÉ SONORE

Comme c'est un delay analogique à base de BBD, il ne faut pas s'attendre au même résultat qu'un delay numérique. Je possède également le Memory Man with Hazarai de EHX, qui est un delay numérique/loop station. Le delay numérique sonne d'une manière complètement différente, très propre, le son en delay reste très net, se répète à l'infini en gardant pratiquement la même définition et peut devenir relativement vite agressif.

Sur un delay analogique, le premier son sera déjà moins "net" et va très vite se noyer dans les profondeurs dans un son bien oldschool, avec une coloration toute particulière, très douce, pas agressive du tout. Voilà ce qui caractérise le son de ce delay. D'un réglage très rapide qui permet presque d'atteindre des reverb bien liquides, jusqu'à un delay qui rappelle un peu celui d'un space echo, il y a pas mal de possibilités.

Il se marie à merveille avec les sons de synthés analogiques, les séquences d'un synthé modulaire.

AVIS GLOBAL

Je possède un space echo RE-201, c'est encore une fois autre chose, le son est différent, mais j'aime énormément ma RE-201. Sinon, j'ai encore le EHX cité plus haut, qui est bien numérique, de nouveau complètement différent.

Ce que j'aime le plus: la couleur qu'il apporte, la précision dans les réglages.

Ce que j'aime le moins: le fait qu'il ne soit pas rackable, mais sinon rien du tout.

Un bon delay vintage de presque 30 ans d'âge, en parfait état et pas trop cher, comparé à certains delays analogiques sous forme de pédale. Mais par contre, c'est limité à un usage studio. Il ne survivrait pas longtemps sur un pédalier d'un guitariste...