close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Distorsions Guitare
Matériel Distorsions Guitare {{currentManName}}swap_horiz Bossswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Kobain, Frusciante et Prince aiment ça. - Avis Boss DS-2 TURBO Distortion

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je l'utilise avec une Squier Stratocaster dans un Vox AC-30.
Il paraît que la pédale est gourmande avec les piles. Je l'utilise avec une alimentation de moyenne qualité sans problème. Pas de bruit notable.
Pour la solidité rien à redire c'est costaud.

La plage de réglages est très étendue avec ses deux modes. Les sons que l'on obtient vont du crunch appuyé qui deviens rapidement sale, Jusqu'à la grosse distortion, surtout en mode I. Pour ceux qui veulent un son gras et orienté métal, tournez le tone vers le grave. Il y a sans doute mieux dans le domaine, mais ce n'est pas ce pour quoi je l'ai acheté.
Le mode II est plus orienté "Lead" et peut être assez propre jusqu'à mi course. On note un petit boost dans les hauts mediums. Vers la fin de la course on s'approche d'un son de fuzz plus synthétique. Il a l'avantage de ne pas bouffer la fin des notes comme sur une vraie fuzz, qui a tendance à faire un effet "gate" sur les sons faibles.
Je trouve que cette pédale comble les vides entre un overdrive genre TS808 et une Fuzz.

Certains lui reprocheront ce côté synthétique, qui est pourtant inhérent au clipping sévère du son de guitare. On passe d'un mélange de sinusoides à quasiment une onde carrée ! Il n'y a strictement rien de numérique dans cette pédale. Même les amplis op internes sont de constructions discrète. Pas de circuit intégré (genre le fameux CHIP JRC4558 de la TS808) mais uniquement des transistors dont des Fet choisis avec soin pour leur bas niveau de bruit. Les pros de l'électronique vous diront que c'est de la branlette et qu'aucun ampli op discret n'égalera les performances d'un circuit intégré, beaucoup plus complexe.
Cependant la variété des transistors choisis et leurs caractéristiques montent que les Japs savent ce qu'ils font ! On n'est pas du tout dans le "Je prends le premier transistor venu sur l'étagère parce qu'il coûte moins cher, et tant qu'à faire pour réduire encore les coûts sur les quantités on va en mettre deux différents maximum". Visiblement le bruit a été le premier critère de sélection, (au détriment de la consommation) et c'est primordial sur une distortion avec autant d'étages de gain successifs.
Alors certes, la pédale n'est pas true bypass, mais agis comme un buffer transparent lorsqu'elle est en mode off. Ca fait un buffer en moins à acheter.

Tout le monde parle de Kobain ou de Fruschiante à propos des utilisateurs notables de cette pédale, et en effet il suffit d'écouter le fameux solo de "Dani california" pour se faire une idée du son de la bête (bien que mélangé sur la fin à d'autres effets). C'est oublier Prince qui malgré sa personnalité détestable était un guitar hero hors pair. Cette pédale joue un grand rôle dans sa signature sonore, avec le Flanger de chez boss sur les notes tenues dans ses solos.

Alors, oui, ce n'est peut-être pas la panacée pour faire du grunge crado ou du métal bien lourd, bien que ça doit être possible. Pour les sons funk/rock et pour les sons lead "guitar hero" années 90/00 c'est idéal, et ça marche avec une strat.

Si c'est assez bon pour Kobain, Frusciante et Prince, alors je pense que je peux m'en contenter. Voici un exemple avec Prince :
https://www.tagtele.com/videos/voir/52875/