close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Editeurs de Partitions
Matériel Editeurs de Partitions {{currentManName}}swap_horiz Arpège Musiqueswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

La musique avec un grand M - Avis Arpège Musique Pizzicato Professionnel

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Pizzicato est un logiciel conçu en 32 bits mais fonctionne tout aussi bien sur les ordinateurs à architecture 32 bits que sur ceux à architecture 64 bits. Par contre, pour tirer profit confortablement de ce logiciel, il est sage d'avoir de la réserve de mémoire vive si l'on compose de manière orchestrale avec les instruments virtuels proposés : 8Go de ram, pas plus, cela ne servirait à rien, mais pas moins, surtout pas moins !
Pour autant, Pizzicato n'est pas gourmand en mémoire car, ci-dessus, je précise bien que la contrainte provient du fait de l'utilisation des instruments virtuels mis à disposition dans le logiciel. Cette expérience est personnelle : je compose de petites orchestrations que le logiciel me permet de mixer puis de masteriser au format wave.
Le logiciel est très bien documenté. Pizzicato Professionnel peut être difficile à prendre en main car il est très riche. Un véritable petit conservatoire avec son studio d'enregistrement et ces banques de styles musicaux. C'est un éditeur de partitions tellement complet qu'à lui seul, il permet une aide à la composition si besoin, l'écriture sous forme classique et contemporaine (notes, accords, tablatures, alphanumérique etc.), la mise en page et l'impression de qualité des partitions, le mixage et la masterisation des morceaux au format wave, entre autres.
La banque de son (sound-font) du logiciel est suffisante pour apprécier une composition. les instruments virtuels que j'utilise comme le piano, l'alto, le violoncelle, la flûte, le saxo, les percussions, la guitare basse, la trompette, le clavecin, les synthés,sonnent bien !
J'apprécie beaucoup ce logiciel qui offre également une approche pédagogique sympathique.

Les seuls points douloureux :
- Une interface graphique trop rigide, offrant des boutons, curseurs et autres objets, bien trop petits pour le confort de l'expression.
- Une diversité telle que si l'on veut explorer, étudier puis s'approprier toutes les fonctionnalités, les mettre à profit dans ses compositions, on peut devenir fou :)
photo