LiveRendez-vous jeudi à 18h pour "Les pieds dans le patch" avec Yarol Poupaud!
close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Enceintes Hi-Fi
Matériel Enceintes Hi-Fi {{currentManName}}swap_horiz Cabasseswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Tutoriel

Rénovation de l'ébénisterie.

L'ébénisterie des anciennes générations des enceintes Cabasse est de bonne qualité et finie au vernis satiné, mais leur aspect a pu souffrir au cours des années. Une grande partie de la production en placage de Noyer, date de 30 ans (comme l'illustration d'une Dundee ci-dessus) et un coup de jeune peut s'avérer utile pour leur rendre leur esthétique.

Pour les rénover je n'ai utilisé que deux produits : de la paille de fer (la plus fine) et de la cire antiquaire (ça ressemble à du cirage pour chaussures).

-1- On frottera légèrement à la paille de fer N°0 (la plus fine) sur toutes les faces de l'enceinte acoustique afin de retirer la fine pellicule de vieux vernis et pour qu'ensuite la cire puisse bien accrocher. On frottera plus particulièrement les endroits marqués, soit par des taches d'humidité ou de petits coups et même sur les angles. La paille de fer très fine doit suivre les fils du bois, ne pas faire des cercles ou frotter perpendiculairement au dessin des veines du bois car ça va se voir.
-2- On passe l'aspirateur muni de sa petite brosse partout, pour ne laisser aucune poussière de ponçage.
-3- Il faut maintenant étaler la cire.
J'ai utilisé la cire Liberon Black Bison de teinte chêne moyen. On pratique comme pour cirer des chaussures, on en prend un peu sur un chiffon et on étale. Ici il est conseillé d'effectuer des cercles pour bien faire pénétrer dans les stries du bois. La cire sèche très vite mais il est toujours assez facile de retirer une trace trop épaisse en frottant bien dessus. Une vieille brosse à dent permet d'atteindre les endroits moins accessibles.
-4- Dernière étape : le lustrage.
Il faut absolument utiliser un chiffon dont la trame est la plus fine possible sinon cette dernière va marquer la cire.
Personnellement j'utilise des mouchoirs en papier, c'est lisse et ça chauffe bien la cire quand on frotte rapidement.
A propos du frottement : il ne sert à rien d'appuyer, sauf si l'on veut retirer de la cire, car il faut lustrer pour faire briller :

plus les mouvements sont rapides et légers, plus ça brille ! Il faut d'ailleurs lutter contre l'envie d'appuyer fort et penser que c'est la vitesse qui crée l'échauffement de surface (ce qui la fait briller) et non la force d'appui.

Pourquoi choisir d'utiliser de la cire ?

- Son utilisation reste simple et accessible, même aux non bricoleurs.

- Pas d'outillage spécifique, un simple chiffon suffit ! Si on a trop enlevé de cire, on en remet : on travaille sans stress.
- Si on cogne ou tache l'enceinte acoustique, on peut toujours effacer à la paille de fer et remettre un peu de cire, pour ensuite lustrer : on rattrape toujours.
- On ne ponce qu'une seule fois. Si on vernit on risque de refaire une rayure et c'est moins simple de la rattraper qu'avec de la cire.
- On obtient un résultat proche du neuf car les veines du bois apparaissent toujours, comme quand l'enceinte était toute neuve : elle conserve son aspect d'origine.

- Ça brille pour toujours, (pas besoin de lustrer périodiquement).
- On peut même choisir la teinte qu'on veut ... et puis la cire, ça sent bon !