close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Environnements de développement audio
Matériel Environnements de développement audio {{currentManName}}swap_horiz Native Instrumentsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

le vrai modulaire virtuel JOUISSIF!! - Avis Native Instruments Reaktor 6

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Je l'utilise avec un portable typé gamer, I7 7700 HQ donc du costaud quand même, le logiciel et stable que ce soit dans maschine ou ableton; ou maschine a l'intérieur d'ableton.

Alors j'ai longtemps hésité avant de faire cet achat, je lorgne sur reaktor depuis la version 5 il y a deja 4-5 ans je crois.

Ce qui me faisait hésité, la complexité du truc, l'interface un peu voire très vieillotte et le prix.

Au cours des années j'ai pu utiliser beaucoup de synthé hardware, virtuels, et même de vrais modulaires.

Et même si le niveau de fun et d'experimentation est génial avec un vrai modulaire (eurorack), je trouvais difficile de l'intégrer a mes compos, (absence de mémoire, rappel de parametre, et surtout le prix aussi).

Désormais étant plus aguérit a la synthèse sonore, je m'y retrouve sans problème avec reaktor.

Je précise que je ne code pas mes popres modules, mais je programmes mes patch en créant des ensembles a partir des blocks fournis.

Et de ce point de vue c'est vraiment très inspirant, comme le modulaire réel, mais avec les avantages des sauvegardes et des automation sans problèmes.

J'hésitais avec le vst ''modular'' de softube, qui émule directement des modules réels, qui joue sensiblement dans la même catégorie en terme de prix.

J'ai pu essayer softube assez longuement pour savoir qu'il n'y avait pas ce que je cherchais avec ce vst.

Pour faire une comparaison, je dirais que le modular softube semble plus ''direct'' et ''facile'' or je dis bien ''semble'' car au final je trouve que ce n'est pas vrai.

- Certes on voit les cables et on peut ajouter et cabler les modules tout en les manipulant sur un seul ''écran'' sans sous menu, mais les cables sont transparents et s'affichent uniquement par zone, là ou l'on place la souris, il est donc quand même assez difficile de se situer ''rapidement'' dans un patch complexe.

- De l'autre coté, reaktor oblige a passer dans une vue ''panel'' pour faire les jonctions entre modules, ce qui peut un petit peu casser le coté créatif, car il faut ensuite passer en mode ensemble, pour pouvoir tweaker les paramètres. MAIS au final de petites attentions de la part des développeurs de native instrument font toute la différence: - le schéma très synthètique du mode panel permet d'être clair et efficace dans ses câblages et d'avoir une vue d'ensemble simple et précise de son patch.

- les modules sont vraiment très bien pensés, on a des modules s'apparentant a de la synthèse soustractive classique, de bons utilitaires, des modules typés west coast et bien d'autre, donc beaucoup de terrritoires sonores sont possibles.

- le systeme de modulation est TRES TRES TRES puissant, on peut moduler presque tout, comme dans les vrais modulaires façon eurorack, avec des fonctions très intéressantes sur la plupart des modules, et surtout, l'affichage de la valeur automatisé, avec des mouvement de potard en ''plus'' de la valeur actuelle du potard virtuel indiqué. ( en gros si mon filtre est modulé par un séquenceur ou un lfo, je vois a la foi la position du potard de filtre, mais aussi une petite fleche qui vibre au rythme de mon séquenceur de modulation ou de mon lfo, très très utile.


Donc on se retrouve au final avec un outil bien plus puissant selon moi que le softube modular.( il n'y a qu'a comparer les séquenceur du vst de softube avec les modules de sequenceur de reaktor ''blocks'' pour s'en convaincre, sur ces derniers on peut souvent moduler le sens de lecture, le nombre de step, l'offset du pattern, et cie, alors que sur les séquenceur softube, on se sent vraiment limité par le peu de modulation dispo.

Au niveau du son rien a redire, ca sonne suivant les oscillateur et les patch, comme de l'analogique (merci aux blocks monark), mais aussi west coast déluré, ambiant, numérique, bref ca sonne comme on le fait sonner.

Et pour vous dire tout cela, je n'ai utilisé que les ''blocks'' et non les ensemble proposé gratuitement sur le site de native, dans les bibliothèques utilisateurs.

Bref c'est un instrument pour ceux qui veulent vraiment apprendre la synthèse mais on peut aussi piocher dans quelques presets si le fait de créer ses propres ensembles vous fait peur.



Je recommande sans hésiter, j'aurais du franchir le pas bien plus tot.

PS il est très dommage que je n'ai pas pu utiliser la démo de reaktor, (en tant que possesseur de maschine, j'ai pu utiliser reaktor player mais celui ci ne contient pas les blocks, donc c'est encore ''moins' qu'une version démo. (ou en tout cas je n'ai jamais réussi a installer les blocks avec ma version player)

Car si j'avais pu me rendre compte de la capacité de modulation qu'avait chaque block, j'aurais franchis le pas bien plus tot.

J'espère que cet avis en éclairera certains.