close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Expandeurs
Matériel Expandeurs {{currentManName}}swap_horiz Rolandswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

A quand un émulateur VSTi de Roland MT32 ?

Si je peux me permettre le D10 (et son expandeur le D110) était plus près du MT32 que le D50 !

Le problème pour émuler le MT-32 c'est de reproduire le souffle... :oops2:
Oui, c'est exactement ce que je voulais faire remarquer :
Le D10/D110 ne serait pas un MT-32 upgradé ?
Oui, les d10 d20 d110 étaient les successeur du mt32.

L'architecture etait la meme mais l'éléctronique différente (le filtre et les effets) du coup meme si on essayais de transposer un programme, ca sonnait pas vraiment pareil.

J'ai utilisé un D20, la dynamique était meilleure et le soufle bien moins présent, mais je n'ai jamais vraiment aimé le son en général. (j'ai acheté un korg m1).

Bref, malgrès ses defauts le MT32 etait une machine sympa, (le premier expandeur du genre sur le marché), très vite dépassée, donc tres vite bradée.
Ils utilisent la même technologie : la synthèse Linear Arithmetic. C'est leur force, des sons pouvant être programmés avec d'énormes possibilités pour l'époque. Il est possible aussi de les chainer, jusqu'à 4 (pour augmenter le nombre de canaux et les possibilités d'édition). Le MT-32 a servi de base pour le GM. On y gagne certains instruments et on en perd d'autres (leur nombre est identique : 128). Le canal de drum était déjà le 10, mais il n'y avait qu'un drum kit. Le MT-32 était considéré comme une carte son haut de gamme, surtout utilisé dans les jeux. Tout comme le GS et ou le XG qui viendront plus tard, la LA ne montre toute sa dimension qu'avec l'édition des sons.

Le D-20 est une workstation alors que le MT-32 est un expandeur type desktop (donc non rackable). Il est possible d'étendre ses capacités via le lecteur de disquette, des cartes mémoires et des cartes de sons. Il a un séquenceur intégré.

Ce sont des machines différentes, tout comme le D-50. Au niveau sons et possibilités ils sont plutôt complémentaires, il n'y a pas vraiment de hiérarchie.
je me souviens avoir essayé un D-110, pensant que c'était un MT32 dans une autre boite et sans son souffle, mais je m'en suis vite débarassé, pour plus cher, les ROMS étaient environ 3 x moins bonnes que sur le MT32, les samples étaient plus courts.
Ah mince : je n'ai pas mis à jour ce post :
LE plugins VSTi EMULATEUR DE MT32 EXISTE ! il est gratuit, et s'appelle : MUNT-VST.

il existait depuis des années ( disons 2015 ? ) mais il était invisible du public à cause du nom et des captures d'écrans, qui faisaient penser plutôt à un player Général Midi standalone pour Windows... alors qu'il s'agit bien d'un plugin VSTi ( VST2 ).
Et qu'il s'agit non seulement de la parfaite émulation du hardware MT32 ! ( le tout dans moins de 1 Mo ROMS comprises... )

mais il charge les Sys.Ex. originaux du MT32 dans les pistes MIDI avec 100% des paramètres.
Sans le souffle et artéfacts.


Ma première impression :
lorsque j'ai switché les pistes d'une compo vers MUNT-VSTi après l'avoir joué une fois via MIDI OUT A -> le MT32 le vrai,
j'ai cru a un gag. MEMES SONS, mais l'afficheur du Roland ne clignotait plus. J'ai éteint l'appareil externe, et le morceau continuait à jouer !...

Bref j'ai refait tous mes MIX Cubase qui comportait des sonorités jouées par le MT32 pour gagner en pureté audio et précision.
Voilà donc le verdict :
OUI un VSTi numérique peut remplacer un synthé à synthèse numérique.

Sujets les plus actifs dans "Expandeurs"

Les dernières questions dans "Expandeurs"