close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Extensions pour Instruments Electroniques
Matériel Extensions pour Instruments Electroniques {{currentManName}}swap_horiz Rolandswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

[Résolu] interet de la carte SR JV 04 aujourd hui? - forum Roland SR-JV80-04 Vintage Synthesizer

merci pour la proposition ipm mais pour moi ce sera difficile car je suis sur Lyon..
Bah tiens ...
Alors en fait les samples serait en 24 bits ?
les DAC et CAN des JD et JV sont en 18bits, on peu très bien faire une régression mathématique de 24 a 18, la n'est pas le problème, enfin c'est quand même que le proc a autre chose a faire je pense. Déjà que le JV est un peu limite.

Du 32khz a 24 bits ? quel est l'intérêt ? :oo:

La SR 04 je l'ai aussi, j'ai plein d'autre carte d'ailleurs, mais oui c'est pas mal, je crache pas dans la soupe mais je me pose légitimement la question du traitement du son dans un JD/JV/XV... peut on parler de Vintage ? c'est cela qui accroche... qu'est-ce qui est vintage la dedans ?

J'oubliais Spectrasonic a signé toutes les cartes et a édité également les mêmes en CD pour Akai/EMU c'est les mêmes samples en 44khz/16bits (la norme). Prenez la Voice la SR-JV-13 et faite la différence de faire sortir le même sample par un E-Mu (un E4) et le 2080 ensuite prenez une bière, mais non la vie n'est pas si triste...
Citation :
Bah tiens ...
Alors en fait les samples serait en 24 bits ?

personne n'a écrit ça....Ipm parlait surement des convertisseurs

Citation :
Du 32khz a 24 bits ? quel est l'intérêt ?

L'intérêt c'est la plage dynamique. En avec un convertisseur N/A 16 bits, un son très faible (queue de réverb ou fin d'un nappe) sera codé sur 4 ou 5 bits alors qu'avec un
convertisseur 24 bits tu dispose de 8 bits supplémentaires pour les niveaux faibles.

Citation :
J'oubliais Spectrasonic a signé toutes les cartes et a édité également les mêmes en CD pour Akai/EMU c'est les mêmes samples en 44khz/16bits (la norme). Prenez la Voice la SR-JV-13 et faite la différence de faire sortir le même sample par un E-Mu (un E4) et le 2080 ensuite prenez une bière, mais non la vie n'est pas si triste...

je serais très étonné si la version EMU en CD-ROM de la collection entière "symphonie of voices" tenait sur 8 mega octets (qui est la capacité de la carte SRJV-04...)
Comparons ce qui est comparable...
Citation :
personne n'a écrit ça....Ipm parlait surement des convertisseurs

Ben j'ai pas eu cette impression. puisque l'on parle de programmation.
En tous cas les CAN des JD sont bien en 18 bits et le 1080 en 18 bits et le 2080 en 18 bits aussi.
D'où ma question de la régression mathématique.

Citation :
L'intérêt c'est la plage dynamique. En avec un convertisseur N/A 16 bits, un son très faible (queue de réverb ou fin d'un nappe) sera codé sur 4 ou 5 bits alors qu'avec un
convertisseur 24 bits tu dispose de 8 bits supplémentaires pour les niveaux faibles.


Oui oui oui, mais sur un JV je doute un peu que l'on soit dans cette finesse, peu d'instruement ont la capacité de révéler une plage dynamique élevé si tout ce qui est autour n'est pas au niveau de la restitution.

Citation :
je serais très étonné si la version EMU en CD-ROM de la collection entière "symphonie of voices" tenait sur 8 mega octets (qui est la capacité de la carte SRJV-04...)
Comparons ce qui est comparable...


Parfaitement d'accord avec toi et CQFD en prime ! et accessoirement ce que je dis depuis le début, le son HAAAAAAAAA ou le HOOOOOOO de la séries Symphonie, fait pratiquement 30 Mega par son. Bien bien loin des 8mbits d'eprom dispo. D'ailleurs Spectrasonic a du bien en chier pour arriver a faire un truc de potable, d'où mon post concernant les triturages multiples que le son a du subir.
Je my était amusé et franchement c'est pas mal sur le JV, mais cela n'a strictement plus rien a voir quand ca sort de l'EMU. Il manque la moitier des harmoniques.

La prouesse c'est d'avoir réussi a loger autans dans si peu, et accessoirement au détriment de la qualité ! c'est pour cela que des convertisseurs de hautes volé n'ont pas beaucoup d'intérêt

J'ajouterais que des convertisseurs de "haute volée" coutent chèrs!

C'est certain qu'il n'est pas opportun de comparer les possibilités de stockage aujourd'hui avec ceux d'il y a 15 ans, la mémoire de masse ne vaut plus grand chose aujourd'hui!!!!

J'ai toujours deux catalogues magasin datant de 1997 et 1998, bonjour le prix d'une simple barrette mémoire de quelques Mo!!!!

Pour revenir à la SR-JV04, perso, j'ai beaucoups programmé dessus, et ma foi elle donne d'excellents résultats. Après pour actualiser un peu, on pourra "jouer" sur des effets externes comme on pourrait le faire avec de vieux synthétiseurs.

Citation :
Citation :

L'intérêt c'est la plage dynamique. En avec un convertisseur N/A 16 bits, un son très faible (queue de réverb ou fin d'un nappe) sera codé sur 4 ou 5 bits alors qu'avec un
convertisseur 24 bits tu dispose de 8 bits supplémentaires pour les niveaux faibles.



Oui oui oui, mais sur un JV je doute un peu que l'on soit dans cette finesse, peu d'instruement ont la capacité de révéler une plage dynamique élevé si tout ce qui est autour n'est pas au niveau de la restitution.


Dès lors que tu appliques une enveloppe de volume, la définition du son (rapport entre niveau faible et niveau fort) prend un nombre de valeurs infini limité uniquement par la résolution de calcul interne du synthé.

Quand bien même il n'y aurait qu'une seule forme d'onde comme oscillateur et et que ce soit une onde carrée parfaite (état logique 0 ou 1 donc définition de 1 bit) il serait intéressant d'avoir de convertisseurs de sortie de 24 bits car cette onde carrée sera filtrée, modulée, additionnée à elle même et détunée, ajoutée à un chorus et une réverb etc....

On ne sait pas à quelle résolution "interne" travail les JV mais il est très probable que ce soit à des résolutions nettement supérieures à 16bits ou à 18bit.

La plupart des machines numérique (mêmes anciennes) ont des résolutions internes très élevée (28 bits, 44 bits...) et il n'est pas étonnant que les modèles de JV les plus récents soient équipés de convertisseurs 24 bits afin de profiter de cette résolution interne.

pour précision  :

24 bit en traitement interne pas en résolution fréquence de sortie !! mais ca reste à vérifier : contrairement à ce qui est dit ici et la, meme si on ne trouve pas non plus véritablement la réponse

 

 

8Mo physique mais compressés > équivalent 16 Mo, la compression explique certainement la perte des harmoniques ressentie par Aurochs +  inévitablement la sortie en 32khz > perte de l'information au dessus de 16khz...


Citation de : Cola verde

Citation :

Dès lors que tu appliques une enveloppe de volume, la définition du son (rapport entre niveau faible et niveau fort) prend un nombre de valeurs infini limité uniquement par la résolution de calcul interne du synthé.

Quand bien même il n'y aurait qu'une seule forme d'onde comme oscillateur et et que ce soit une onde carrée parfaite (état logique 0 ou 1 donc définition de 1 bit) il serait intéressant d'avoir de convertisseurs de sortie de 24 bits car cette onde carrée sera filtrée, modulée, additionnée à elle même et détunée, ajoutée à un chorus et une réverb etc....

On ne sait pas à quelle résolution "interne" travail les JV mais il est très probable que ce soit à des résolutions nettement supérieures à 16bits ou à 18bit.

La plupart des machines numérique (mêmes anciennes) ont des résolutions internes très élevée (28 bits, 44 bits...) et il n'est pas étonnant que les modèles de JV les plus récents soient équipés de convertisseurs 24 bits afin de profiter de cette résolution interne.

 

pas mieux j'allais faire exactement cette réponse, j'étais en train d'écrire l'échantillonnage en 1 bit également... on a du avoir les meme cours en traitement de signal! trop tard en tout cas.

 

Citation de aurochs :

 J'oubliais Spectrasonic a signé toutes les cartes et a édité également les mêmes en CD pour Akai/EMU c'est les mêmes samples en 44khz/16bits (la norme). Prenez la Voice la SR-JV-13 et faite la différence de faire sortir le même sample par un E-Mu (un E4) et le 2080 ensuite prenez une bière, mais non la vie n'est pas si triste...

 

euh... non pas toutes... et justement pas la SR JV 04...  Ensuite tu compares quoi le preset de ton CD avec un patch ou les samples entre JV et EMU?  

 

Ok le vintage c'est pour cataloguer la carte , mais elle porte bien son nom. Après, libre a chacun de l'utiliser ou non. perso, le CD vintage time traveler de Sonic Reality est une vraie tuerie rien que pour les kits... après vous allez rire, mais je trouve que beaucoup de sons qui sont dans cette SR JV 04 me font penser à ceux présents dans la MC505, assez méconnu d'ailleurs pour ses qualités d'expandeur. Sur la dizaine de carte SR JV 80 dans mes 3 JV, j'avoue que la 04 m'a peut etre le plus étonné.

 

Après ca tombe bien j'ai un JV2080 à coté de mon E5000 ultra ! et je pense que la bière peut se faire attendre si on passe un peu de temps sur le JV ! 

Pour le HAAAH et le HOOOH peut etre mais ce n'est pas la durée du sample qui fait intervenir les harmoniques, mais je veux bien croire qu'il y ait une claire différence entre les 2.  d'ailleurs le HAAAH et le HOOOh sont sur la SR JV 13 et pas la 04

 

Ce qui est sympa c'est de voir que ce topics fait parler en tout cas !

 

 le but n'était pas de partir sur des aspects purement techniques mais un ressenti sonore, tout simplement

La réponse n'est pas simple.

Le JD990 est plus simple, puisque le traitement et les fréquences de pilotage sont bel et bien de 44Khz sur toute la chaine de conversion (CAN/DAC), et le DAC un 1 PCM61 (18 bits compatible 16 activé en 16 bits ?). Le bus informatique est sur 16bits. Maintenant extrapoler en 24 bits ? j'y crois pas mais je ne peux rien affirmer.

Le JV1080
3 DAC UPD63200 18bits mais les 3 sont activés en 16 bits.
après pour le reste on a plusieurs BUS sur 8bits et 16 bits.

Je ne vois pas le JV ou JD faire de l'extrapolation ou de la régression par rapport a des samples. Tout cela doit etre bien plus simple.

A savoir que les chips Roland sont toujours un peu mystérieux


Oui erreur de ma part les cartes n'ont pas tous la signature de SpectraSonic.
Citation :
Le JV1080
3 DAC UPD63200 18bits mais les 3 sont activés en 16 bits.
après pour le reste on a plusieurs BUS sur 8bits et 16 bits.

Je ne vois pas le JV ou JD faire de l'extrapolation ou de la régression par rapport a des samples. Tout cela doit etre bien plus simple.

A savoir que les chips Roland sont toujours un peu mystérieux


non ce n'est pas mystérieux...il suffit de chercher un peu...
En l'occurence, le magazine "Sound on sound" de Décembre 1994 nous informe que le JV1080 utilise un processeur RISC 32bits......
"...Roland's latest synth module boasts an impressive spec, including a 32-bit RISC processor......"

Source
https://www.soundons…rolandjv1080.html


Il est probable que ce processeur communique avec le DAC 16bits par le biais d'un bus en 16 bits mais ce processeur a "potentiellement" la capacité à alimenter un DAC 24bit ce qui sera réalisé quelques années plus tard (sur les modéles suivants de la série JV) lorsque cette technologie des DAC 24 bits sera au point et démocratisée.

Citation de : Cola verde

merci pour la proposition ipm mais pour moi ce sera difficile car je suis sur Lyon..

  ah ca c'est bien dommage !!! il faudra donc que j'attende un peu pour echanger un peu de mon matos pour m'acheter un JD990... c'est pas gagné

Les dernières questions dans "Extensions pour Instruments Electroniques"