close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Fuzz guitare
Matériel Fuzz guitare {{currentManName}}swap_horiz Electro-Harmonixswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Le son des HP carbonisés !!!!!!!(jack white) - Avis Electro-Harmonix Double Muff

J'ai échangé cette pédale contre une germanium OD de EHX dont je n'arrivais pas à me servir et qui ne convenait pas à ce que je cherchais.
Pour être précis, je cherchais trés exactement un son crade, type HP déglingué, donc un gros grain rapeux et peu compressé.
Je ne suis pas un joueur de hard ou de musique enervée (sans mépris aucun...), je joue du blues-rock, en slide parfois et je voulais retrouver l'esprit d'un blackface, un brin, fuzzy en plein "break up" mais bien entendu à volume raisonnable.
Objectif atteint. réglage : en mode double Muff (soit en cascade), les deux gains sur 9hoo, ce qui paraitra "petit slip", aux joueurs de hardcore.
Donc sur ce petit réglage, mon deluxe reverb ronfle littéralement comme si le HP allait se déchirer, c'est gros, magnifique, délicieusement crade et surtout trés jouable, la bouillie fuzz étant encore controlable en power chrod, en riff à la sixte ou en lead.
Cette pédale à la même efficacité qu'une bombe au napalm sur une riziére, sauf qu'elle transforme un blackface ultra clean en ampli super crade, cela sans aucun effet de fréquences mal contrôlé, cela reste trés medium, un peu comme une wahwah rentré dans les grave, soit un coté nasal.



UTILISATION

Je ne suis pas un pro, juste un gros amateur.
Ce qui me plait sur cette pédale, c'est que je retrouve le son des milliers d' albums de blues rock que j'ai pu entendre... la recette est simple; ampli Fender à lampe et big muff, un grand classique que l'on retrouve mis au gout du jour par jack white.
aprés elle a surement des défauts; pas de réglage de niveau (en mode double lme muff 1 fait master volume), mais en mode muff 1, c'est mort, on joue forcement fort...
pas de réglage de tone, il faut le faire sur l'ampli. la pédale met en avant de gros médiums et à tendance à écraser les autre fréquences (pour info. quand même).

QUALITÉ SONORE

Donc, le gros son degueulant de jack white est là, une sorte de boullie explosive jamais agressive, un napalm sonore crade que l'on peut scuplter au potard de volume, directe à l'entrée du blacface.

AVIS GLOBAL

J'avais essayer la big muff, mais je trouvais le son un peu "too much", trop compressé et surtout pas terrible pour simuler ce son de HP fatigué.
alors que la double muff est moins fuzz, moins compressée d'où le grain plus gros, plus aéré et naturelle.
Une réussite dans le domains sons blues crades.