close
{{currentManName}}swap_horiz Gibsonswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Série

Gibson Guitar of the Week

Gibson [Guitar of the Week #43] Explorer w/Short Vibrola

Avis sur les produits Gibson Guitar of the Week

Une très bonne Les Paul ! (Gibson - [Guitar of the Week #25] Les Paul Studio)

Par Bourmix le 03/10/2019
Hello,

En 25 ans j’ai eu une centaine de guitares dont de nombreuses LP. Je n’attendais rien de spécial de cette Guitare of the week 25 et j’ai été complètement bluffé par cette pelle.

Au départ on a à faire à une LP Studio « classique » à la finition correcte (mais sans plus) mais le choix des micros P90 en neck et Burst 3 en bridge fait toute la différence.
Les sonorités sont superbes : en clair c’est fin et précis, en disto c’est mordant et les 2 ensembles c'est top. Ajoutez un manche profil ’59 + un killswitch et on obtient une vraie bonne LP qui sonne au poil!

Coté tirant j’ai testé du 10/46, c’est un peu raide et je pense qu’un 9/46 serais parfait.

Petit détail : dommage d’avoir mis un killswitch on / off 2 positions (à l’ancienne) un bouton arcade eu été nettement mieux…

Pour résumer : c’est ma seconde GOTW et encore une fois je suis bluffé, elle sonne super bien. Si vous la trouvez à bon prix : foncez !

»

Mi figue mi raisin... (Gibson - [Guitar of the Week #20] Les Paul Studio)

Par fenril06 le 13/04/2016
Avec quel ampli ou effets utilisez-vous cette guitare? Pour quel style de musique et de jeu?

Je l ai gardée quelques années, elle a subi toute sorte de modif. Elle est passée sur du POD XT, du Pod HD, du Tubemeister, du Dark Terror, du Bugera 333 et finalement mon Laney IRT.
Je joue du rock principalement, un peu de métal également.

Quels est votre avis sur la lutherie, l'électronique et la finition de l'instrument? La guitare tient-elle l'accord? Son manche, sa touche et sa forme sont-ils adaptés à votre jeu?

La lutherie de base est bonne quand même. Mais les finitions...Sérieux...Entre le manche pas assez poncé qui du coup est assez désagréable (j ai fini par le poncer moi et le revernir) et le vernis super léger qui laisse apparaître le bois a la moindre rayure, pour le prix c est moyen. Apres un changement de sillet, la guitare tient bien l accord pas de soucis. L elec est OK, j étais pas fan des micros d origine (490R/498T), j ai mis un Bare knuckle Miracle Man en chevalet, un micro parfait pour cette gratte.

Les sons clairs, crunchs et saturés vous conviennent-ils dans les différentes positions de micro? Le spectre est-il équilibré?

Oui le son est bon, rien a dire. Crunch, grosse satu, tout passe plutôt bien, c est quand même une bonne gratte.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?

Pour un prix "correct" une vraie Les Paul estampillée du logo Gibson quoi...Et franchement je serais de mauvaise foi de dire qu elle ne sonne pas. Mais niveau finition elle est en dessous des PRS SE que je possède. Donc je ne sais pas trop quoi en penser. Je trouve que c est un peu léger pour le tarif. Et limite si on n est pas snob, une bonne Epiphone Custom avec micros upgradés sera meilleure (vérifié avec l epi de l autre guitariste de mon groupe). Mais je comprends également la part de rêve qu inspire la marque. C est ma 3eme Gibson et maintenant je n en possède plus. Cote Les Paul, j ai une Edwards qui enterre de loin cette Gibson.
»

GIBSON LES PAUL "RAGGED GLORY" dans votre main ! (Gibson - [Guitar of the Week #14] Les Paul Classic Antique)

Par MacB le 18/07/2015
1. Descriptif du produit:
- Manche en C de type standard proche d'une les paul Standard ou classic de 2015
- Corps et manche en acajou AA
- Table de raisonnance en érable flammé AA de couleur Tea Burst antique (proche d'une Les paul Plain top 58 ou d'une Warren Haynes signature, mais sans le veillissement artificielle au-dessus)
- Palissandre grisé légèrement nervuré, très jolie, il n'est pas charbonneux, on dirait même qu'il est quelque peu veillit également, proche du palissandre utilisé sur les GIBSON FIREBIRD de 2008 et d'avant, ou même d'une signature GARY MOORE LEMON BURST.
- Touche en trapèze sur le manche.
- 22 frets
- Sélecteur 3 positions
- 2 micro format P90 de type "H 90", c'est à dire que les bobines sont probablement un peu veillies, pour avoir juste la brillance nécessaire, sans le côté nasillard habituel de certains P90. Ils se veulent être proche des P90 des années 50 chez Gibson.
- 2 tonalités, 2 volumes
- Cross + corps avec binding blanc tous le long et la feuille de houe argenté inscrit sur la cross, et logo gibson
- Mécaniques 3/3 Gibson deluxe gold, avec tulipe plastique opaque couleur crème
- Accastillage GOLD! (aimant des micros,mécaniques, tune o'matic, stopbar)
- Made in USA 2008 14 GUITAR OF THE WEEK limité à 400 exemplaires
- Poid = proche d'une stratocaster ou d'une PRS 24 CUSTOM, cela bien que le corps soit plein, et non évidé. Plus légère qu'une standard, qu'une traditionnal, ou qu'une custom vos historique "reissue".

La mienne a était fabriqué le 1er Février 2008 dans l'Usine de Nashville, et c'est le 319ème exemplaire, et l'un des derniers puisqu'il n y'a eu que 400 exemplaires produit cette année-là.

2. Essai de l'instrument avant achat, et après et utilisation:

1er essai éffectué sur un hot rod deluxe: beaucoup de rondeur proche d'une goldtop 56
2ème essai éffectué sur mon amplis Fender Princeton reverb: rondeur et saturation sont aux rendez-vous, proche du son de Neil YOUNG sur RAGGED GLORY. Un instrument à la fois rock (sa spécialité) et blues également (ZZ TOP, BONAMASSA, GOERGES THOROGOOD...)

Conclusion: BLUES ROCK = le top. La FUNK ou la COUNTRY= manque de brillance même sur FENDER. Le Jazz = why not à avoir, l'instrument peut s'y prêter. le METAL = micro certes puissant, mais faudra les aider un peu, ou alors brancher l'instrument dans un MESA RECTIFIER. Plus vous prenez un ampli fort en terme de volume, plus vous allez avoir du clean sound, plus vous prenez un ampli entre 15 et 5 watts de puissance, plus vous aurez de la saturation. Pour ma part, je ne monte pas mon master au-delà de 3, c'est déjà énorme avec cet instrument

3. Utilisation:

Branché avec un fender princeton reverb + un delay de type echoplex à l'ancienne et c'est tout, je n'utilise aucun overdrive, j'ai la saturation pour du blues ou du rock avec cette instrument, avec des bass rondes et chaleureuses! Il peut également se prêter pour de l'indé rock, du grunge, du post rock à la Sonic YOUTH, Smashing Pumpkins sans aucun soucis, et bien plus fidèle au son de ces artistes, que les micros de Jazzmaster de chez Fender.

4. Mon choix:

Je cherchais un instrument solide, polyvalent dans mon style musicale, avec une certaine personnalité, de chez GIBSON de la "bonne époque", c'est à dire de 2008 et d'avant. J'ai eu le choix avec une LES PAUL GOLDTOP 57 de 2011 d'occasion, j'ai opté pour la CLASSIC ANTIQUE ICE TEA BURST (en neuf), plus chaleureuse, plus nerveuse, plus ronde et plus recherché également car moins standardisé que des versions certes haute gamme GIBSON, mais devenu plus standardisé avec le temps.

5. Conclusion de cet avis:

J'ai éssayé de donner un avis qui soit proche de la réalité, car ce sont des instruments qu'il est très rare de rencontrer même sur scène aujourd'hui, alors que ce sont de réels instruments d'exception. Je suis un grand déçu de GIBSON, pour avoir eu une SG de 2011, qui a finit dans état lamentable, cette LES PAUL est tous simplement MAGIQUE à côté, et on sent cette fois-ci la qualité, respiré.

Nous sommes proche de l'image que s'est donné le constructeur au fur et à mesure des décennies, des instruments certes chère, mais de qualité! Je retrouve GIBSON dans cet instrument, nous sommes bien au-delà des productions actuelles qui reste en-dessous de cet instrument sauf peut-être les CUSTOM SHOP ou CUSTOM VOS. Cet instrument n'est pas "CUSTOM SHOP" mais il est haute gamme, notamment avec l'emblème de la feuille d'érable argentée que l'on ne retrouve sur aucun instrument de type "solid body" de Nashville, qui semble indiqué qu'il a été construit dans l'usine du CUSTOM SHOP de NASHVILLE.

+ = Légèreté proche d'une stratocater ou d'une PRS, plus de séances de Kiné, votre épaule ira beaucoup mieux!
+ = La qualité des essences, qui se voit à l'oeil clairement, sans être expert en lutherie
+ = La tenue d'accord des mécaniques, de jeu. Se désaccorde au premier changement de corde, mais ne bouge plus ensuite, après deux heures de jeu
+ = 0 défauts en finition
+ = la cosmétique, incroyable!
+ = les micros versatiles à souhait, chaud, rond, sans aigues nasillard, avec la brillance nécessaire.


- = je n'ai rien pour l'instant

Je redonnerai un avis d'ici quelques semaines, pour confirmer ou non cet avis


AVIS du 26 Septembre 2015:

Il m'arrive rarement de me séparer d'un instrument quelques temps après l'achat, habituellement j'essais de dompter la bête. J'ai du pourtant m'en séparer. Je ne reviens pas sur les aspects solidité, légèreté, cosmétique, propreté des finitions, car ce n'est pas à cause de cela que je me suis séparé de l'instrument. Je me suis séparé (vendu en moins d'une semaine), de la bête car l'équipement avec lequel je joue, ne me permettait pas de nuancer, c'est une guitare qui est fait davantage pour jouer à fond, dans une configuration très rock, hard rock, blues rock bien gras, pour du folk rock, ou des choses plus bluesy swing, on oublie, trop de punch dans les micros. De plus, avec un ampli de type reverb comme le mien (15 watts), le son était directement psyché, avec énormément de bass, un truc trop baveux, pour l'usage que je voulais en faire. Donc vendu depuis. En revanche je confirme: vous devez jouez en groupe obligatoire, 1 ou 2 guitares en plus dans votre groupe, vous serez toujours parfait en terme de puissance sonore, et avec un batteur qui sort du mix, aucun soucis. Niveau des styles, je ne reviens pas, HUMBLE PIE, LED ZEPPELIN, NEIL YOUNG période RAGGED GLORY. Oublié un projet folk rock, tendance sixties ou non, cet instrument ne permet pas de nuancer énormément, c'est fait pour jouer en groupe, avec un gros son global! Rock'n'rollement!
»

Un trésor (Gibson - [Guitar of the Week #37] '67 SG Special Reissue w/P90)

Par AiR duEL le 09/02/2015
- J'utilise cette guitare avec un Carvin Bel air 212, un Laney LC50 de 1997 et un Rivera R55-112 Fifty Five Twelve. Je l'ai également branchée souvent sur un Mesa Boogie Rocket 44 et un Fender Hot rod Deluxe (équipé d'un Celestion V30). Il m'arrive de me servir d'une Wahwah Vox, d'une overdrive MI Audio, d'une pédale Coron Jet Flanger Filter Matrix JFM-100. Fan de jazz-rock fusion, je dois avouer que cette guitare m'amène à jouer "assez rock". Grâce à son ergonomie et ses micros très expressifs, elle reste crédible dans des styles divers.

- La qualité de fabrication est très bonne de façon générale. Les vernis me semblent plus épais et plus brillants que d'habitude chez Gibson. L'acajou utilisé pour le corps et le manche est sublime, avec des veines bien serrées, une jolie densité et du contraste. Aucun nœud ou autre détail qui puisse faire loucher. Le manche est très rond, c'est un "C" généreux, il faut aimer ce type de forme. La touche est sublime, avec une finition des bords de frettes très propre via les filets de manche (qui sont volontairement un peu jaunis me semble-t-il). la tête est ornée d'un logo GIBSON qui est un film imprimé et non une incrustation : c'est moins luxueux mais je me dis que sur le long terme, ça m'évitera des très nombreuses craquelures dans cette zone. Si je pinaille, le pickguard et la plaque qui cache le truss rod auraient largement pu être mieux positionnés avant d'être vissés. C'est à des détails comme ça qu'on voit que, en dépit du côté "série limitée", on a bien affaire à une production de série et non à du Custom shop. Enfin, comme toujours chez Gibson, les mécaniques utilisée ne tiennent pas l'accord. Je bend beaucoup, ce qui n'arrange rien. Il faut ré-accorder souvent, en particulier la corde de Sol (parfois, plusieurs ré-accordages pendant le même morceau). Je les ai remplacées par des Grover Rotomatics chrome forme "tulipe", ce qui change la vie.
Je préfère le look du chevalet Wraparound, mais c'est un détail. Le Tune-o-Matic + stop bar permettent un réglage plus fin.

Rien à signaler du côté de l'électronique, on retrouve les standards de Gibson. Les P90 ont leur propre personnalité, il m'a fallu un temps d'adaptation de plusieurs mois pour apprendre à en tirer la quintessence. Le Toggle switch peut crachoter parfois quand on le manipule, ce que je n'avais encore jamais constaté sur mes autres Gibson.

- Après un réglage très pointu (manche / chevalet / hauteur des micros) effectué par Pascal de la lutherie Didier à Metz, cette guitare est une autoroute, d'une facilité de jeu extraordinaire. Le niveau de sortie des deux micros est parfaitement équilibré. Les P90 sont réputés "bruyants" (bruits de fond) mais cela ne me choque pas. J'apprécie leur caractère à la fois "chaud juste comme il faut" et incisif, voire claquant. C'est très sensiblement moins baveux que des humbuckers, bien que ça sonne "gros". Combinés ou seuls, ils offrent une palette de sons très intéressante, avec pas mal d'harmoniques. Je ne joue presque jamais en son crunch. Je suis très satisfait des sons clairs qui me permettent de faire aussi bien de jolis phrasés que suites d'accords, voire des rythmiques funky ; et très satisfait également de ce que cette SG'67 Special Reissue offre en distortion(s), que ce soit pour des phrases simples ou rapides, des riffs ... . Il y a une belle richesse dans les sons. Beaucoup de profondeur.
Quand j'ai cette guitare entre les mains, j'ai l'impression qu'il n'y a aucune limite, et aucun obstacle. Jamais aucune fatigue. Je trouve tout ce que je recherche instantanément et mes idées prennent vie. Je ne me sens pas "enfermé" dans un registre précis, même si, comme je l'ai signalé plus haut, la tentation de sonner un poil plus rock que d'habitude (bends, dissonances, harmoniques, glissés et toutes sortes d'effets) est grande !

- Ce que j'apprécie le moins sur cette guitare ? Hormis les mécaniques, je ne vois rien à redire. Ce n'est pas une fatalité. Ce que j'apprécie le plus ? Un confort idéal, avec un poids de 3,250 Kg, une jouabilité extraordinaire avec ce manche agréable qui parait très déporté vers la gauche et qui offre un accès aux dernières cases rarement égalé, des micros avec un vrai caractère aux sons profonds, définis ... une grande expressivité, une certaine polyvalence, dans le sens où on pourra toujours faire quelque chose de parfaitement crédible dans toutes sortes de styles (sans pour autant remplacer telle ou telle guitare très différente évidemment). Enfin, il faut avouer qu'elle est vraiment très belle !!
»

Forums Gibson Guitar of the Week

Petites annonces Gibson Guitar of the Week

Gibson SG Supreme Bass 2007 Guitar of the week #1 Natural

1 180 €

Guitare epiphone 1958 Korina Explorer

400 €