close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Guitares électriques Hollow Body/Semi Hollow Body
Matériel Guitares électriques Hollow Body/Semi Hollow Body {{currentManName}}swap_horiz Gibsonswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

une ES-335 petit format très polyvalente - Avis Gibson ES-339 Studio 2015

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Fiche technique :
- GIBSON ES-339 Studio 2015
- Guitare Electrique Demi Caisse
- Série Memphis 2015
- Fabriquée aux USA
- Couleur : Ginger burst
- Table, dos & éclisses érable 3-plis laminé
- Bloc central érable
- Manche collé, érable massif, profil Traditional "C"
- Touche érable torréfié
- 22x frettes Low Profile
- Diapason 24.75"
- Angle de tête 17°
- Largeur manche au sillet 1.693" - 4,300 cm
- Largeur manche 12e frette 2.040" - 5,182 cm
- Epaisseur manche 1ere frette 20.32 mm / .800"
- Epaisseur manche 11eme frette 22.225 mm / .875"
- Sillet en corian, technologie plek
- Micros doubles bobinages Alnico II Gibson '57 Classic (manche, 7.92k ohms), Super '57 Classic (chevalet, 8.72k ohms)
- Volume général, tonalité générale, sélecteur 3 positions
- Sélecteur micro & fiche jack Switchcraft, capa.Sprague Orange Drop
- Chevalet Gibson TonePros AVR2
- Cordier Gibson Stopbar
- Mécaniques Grover Rotomatic, ratio 14:1
- Verni nitrocellulose Gloss
- Livrée en étui Gibson Memphis

- Avec quel ampli ou effets utilisez-vous cette guitare?
Ampli lampe de chez Hughues & Kettner, ou transistor.
Aussi, ça sonne bien sur les amplis acoustiques type SR Jam ou AER.
Trémolo et réverbe essentiellement avec OKKO diablo en amont.

- Pour quel style de musique et de jeu?
Jazz, Blues, Soul, Funk

- Quel est votre avis sur la lutherie, l'électronique et la finition de l'instrument? La guitare tient-elle l'accord? Son manche, sa touche et sa forme sont-ils adaptés à votre jeu ?
La guitare est magnifique, on a affaire à un très bel instrument et le son Gibson !
Les micros Gibson 57 sont en adéquation parfaite avec la lutherie : choix des essences, conception, assemblage et accastillage.
Pour l'électronique, on va à l'essentiel, sélecteur trois positions, un volume et un tone général. Potentiomètres de qualité.
Le manche est très agréable, ni trop gros, ni trop fin, permet un bon accès aux aigües et les frettes sont très agréables, la finition est remarquable. Les mécaniques à bain d'huile garantissent ici le maintien de l'accord qui bouge très peu malgré les variations atmosphérique (en Normandie).
La guitare est à mon sens plutôt équilibrée et ne pique pas du nez comme on pourrait le penser.

- Les sons clairs, crunchs et saturés vous conviennent-ils dans les différentes positions de micro ? Le spectre est-il équilibré ?
Mon jeu est essentiellement clair et cette guitare correspond parfaitement à mes attentes. Pour les sons saturés je vous invite à lire les avis d'autres utilisateurs de ces micros mais je crois qu'ils sont assez prisés notamment dans un registre vintage. Le 57 en position manche apporte un son rond et chaud, très bien pour le jazz, le 57+ en position chevalet apporte du mordant et aspire au crunch. Quand on couple les deux, on a le meilleur de chacun...

- Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Les plus :
le son, la polyvalence d'utilisation dans divers registres, le format. Je me répète mais c'est vraiment une belle et bonne guitare.
Les moins :
Son point fort est sa faiblesse, la simplicité, j'aurai apprécié un tone et un volume pour chaque micro, pour exploiter au maximum le couplage des micros. Mais on apprend vite à se débrouiller avec un volume et un tone général. En position individuel ce n'est pas du tout gênant.
Aussi on paye la marque et la provenance, cette guitare est magnifique mais je ne suis pas convaincu du rapport qualité/prix. C'est valable pour toutes les Gibson...

MAJ : Pour avoir comparé avec le modèle de chez Epiphone beaucoup moins onéreux, je dois reconnaître que les matériaux et la finition sont largement supérieurs chez Gibson, on ne joue plus dans la même cour :
Les mécaniques et le chevalet sont de bien meilleurs qualité chez Gibson et permettent un réglage plus précis.
La prise Jack est ajustée sur la Gibson alors que sur l'Epi, elle est fixée sur une plaque vissée sur l'éclisse (moins élégant)
Les essences de bois utilisées ne sont pas les mêmes, notamment la touche.
Le système micros-électronique est différent. Les deux sonnent bien mais n'ont pas du tout les mêmes caractéristiques (les Epiphone Alnico Classic PRO ne sont pas des Gibson 57, en revanche, Epiphone propose une fonction splittable des micros...)
Le binding est moins grossier et la finition des frettes est remarquable sur la Gibson. En effet, non seulement les frettes posées sont plus fines ( low profile sur GIbson, medium jumbo sur Epi ) et offre une articulation de jeu plus précise mais chacune est recouverte d'un verni noir à chaque extrémité de sorte qu'on ne se blesse pas les doigts et permet à la main gauche de glisser plus facilement le long du manche en conservant une proximité des cordes...

Finalement, il semble que j'ai été médisant envers la marque. Le prix de cet instrument est largement justifié par rapport aux modèles concurrents !
Je remets une étoile !
Le modèle Epiphone conviendra certainement aux débutants mais un guitariste averti préférera le modèle Gibson sans hésitation.
photo photo photo photo