close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Guitares Electriques Hollow Body/Semi Hollow Body
Matériel Guitares Electriques Hollow Body/Semi Hollow Body {{currentManName}}swap_horiz Gretschswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Test de la guitare Gretsch G2420T

Pour les trains de vie modestes
Présentée comme l’entrée de gamme de la marque américaine, la série Streamliner est fabriquée en Indonésie et se situe en-dessous de la série Electromatic.

Le fabricant a souhaité offrir des instruments typiques tout en maintenant un coût de production raisonnable qui lui permet de les positionner sur le marché de la guitare intermédiaire en deçà de 500 €. Cette G2420T ne déroge pas à la règle et présente une construction traditionnelle de la marque avec un manche collé à une caisse entièrement creuse. On retrouve les essentiels de Gretsch : deux micros BroadTron, un vibrato Bigsby et le célèbre volume général, signature de la marque depuis ses débuts.

Look aguicheur et vintage à souhait

Gretsch G2420T-16Dès l’ouverture du carton imprimé « _Gretsch. That Great Gretsch Sound_ », la finition de la guitare suscite curiosité et impatience. Cette version Riviera Blue arbore un vernis bleu très légèrement pailleté du plus bel effet. Conjugué à la plaque de trois plis en écailles de tortue synthétiques rouges, ce vernis confère à l’instrument un visuel vintage inspiré directement des années soixante. Cette guitare offre toutes les particularités qui ont forgé la réputation de Gretsch : le vibrato Bigsby B60, même modèle qui équipe sa grande sœur la G5420T, le volume global et le chevalet Adjusto-Matic avec base en laurier. Ces particularités inscrivent la G2420T dans la tradition des guitares hollow-body de Gretsch et rassurent sur la qualité de fabrication de l’instrument. Le volume général permet de trouver un équilibre entre les deux micros quand on place le sélecteur en position intermédiaire et de baisser cet équilibre sans avoir à manipuler deux potards.

Le corps de la guitare est un assemblage d’érable laminé renforcé par un barrage parallèle à l’intérieur de la caisse. Le dos et la table sont bombés. Cette dernière est sertie d’un binding à trois plis qui donne un aspect assez élégant. Si le logo Gretsch est peint sur sa tête, on regrette celui en incrustations de nacre de la série Electromatic. La forme des ouïes a été modifiée et légèrement élargie pour assurer davantage de projection acoustique. Elles restent néanmoins beaucoup moins grandes et travaillées que sur la série Electromatic. Le manche collé est en nato, avec une touche en laurier sertie de repères Hump-Blocks. Le manche propose un radius de 12 pouces, assez plat. Gretsch, après des difficultés administratives liées à l’utilisation du palissandre, a décidé de le remplacer par le laurier. Cette essence légèrement plus claire que le palissandre donne un beau relief à la touche.

Côté électronique, on trouve une paire de micros BroadTron BT-2S développés par Gretsch spécialement pour la série Streamliner. Il s’agit de micros humbucker dont le niveau de sortie est assez conséquent, selon le fabricant. La marque nous assure qu’ils offrent une meilleure réponse en ce qui concerne les fréquences basses et génèrent une légère bosse dans les médiums. Ces deux micros sont contrôlables via un sélecteur à trois positions, un volume indépendant pour chaque micro, une tonalité générale et le fameux Master Volume. Ces BroadTron manquent légèrement de personnalité, c’est regrettable. Il s’agit néanmoins de micros au format humbucker traditionnel, il n’est donc pas très compliqué d’en changer.

L’accastillage a permis à la marque d’économiser quelques deniers. En effet, les boutons de potentiomètres sont en plastique noir au lieu des traditionnels et élégants boutons en métal gravés du logo de la marque. Le bout du sélecteur de micros, habituellement en métal strié a lui aussi été remplacé par une pièce de plastique noir. Les mécaniques sont désormais des copies de Grover fabriquées par la marque. On regrette celles ouvertes et très élégantes présentes sur les modèles Electromatic. Cependant, la guitare tient parfaitement l’accord, grâce à un chevalet bien construit et un sillet en os synthétique bien lubrifié qui permet de jouer avec le Bigsby sans risque de désaccorder l’instrument.

Rockabilly, Jazz, Blues, Rock, here we go !

Dès la première prise en main, la guitare rassure. Les finitions sont bien réalisées et elle dégage une impression de fiabilité et de solidité. Le profil du manche associé au diapason court (24,75 pouces, soit 629 mm) rendent la G2420T très facile à jouer et à prendre en main. L’accès aux aigus n’est bien sûr pas le point fort de cette forme Gretsch single-cut, mais elle n’est a priori pas destinée aux shredders. Jouée à vide, la guitare développe un son d’une ampleur caractéristique des modèles entièrement creux. Il est en effet très agréable d’avoir le choix de la brancher ou non pour profiter de sa personnalité et de son caractère très francs. On sent la guitare vibrer à chaque accord que l’on plaque, témoignage d’une lutherie soignée et d’un instrument bien assemblé. Fidèle à la philosophie Gretsch, l’instrument possède un sustain impressionnant.

Gretsch G2420T-3Une fois branchée, cette G2420T produit des sonorités particulières. Les micros BroadTron sont assez puissants et font rapidement tordre l’ampli. Comme toute guitare hollow-body, elle offre de l’ampleur dans les fréquences basses et des sons très aérés. Les caractéristiques sonores de la marque sont bien présentes ici et on obtient des sons typiques avec une facilité étonnante pour un instrument de cette gamme. Bien que les micros manquent de personnalité et de “mojo”, ils sont assez équilibrés. On le ressent très bien en jouant, avec la fameuse bosse dans les médiums et le caractère légèrement resserré des fréquences basses. Rien ne déborde et les attaques sont franches et précises.

Taillée pour le blues, le rockabilly, le jazz et le rock, la guitare peut être à l’aise dans des registres légèrement plus énervés comme le hard rock tel que celui d’AC/DC ou Airbourne. Elle peut même présenter des avantages non négligeables dans ces styles, surtout en rythmique. Les sons clairs sont amples et assez doux, idéal pour le jeu aux doigts ; mais c’est dans les sonorités crunch très légèrement saturées qu’elle excelle. Elle révèle alors toutes ses caractéristiques sonores et harmoniques.

Clean bridge, middle, neck pickup
00:0001:02
  • Clean bridge, middle, neck pickup01:02
  • Rockabilly Bridge00:42
  • Blues Middle pickup00:52
  • Jazzy Neck pickup01:18
  • Crunchy Bridge pickup00:46
  • Bluesy crunch middle pickup00:47
  • Bluesy crunch neck pickup00:40
  • Rock bridge pickup01:34
  • Jazzy neck pickup 201:00
  • Unleash the fury, bridge pickup00:56

Une Gretsch abordable et sympa

Cette G2420T présente les caractéristiques classiques de la marque pour un tarif très raisonnable. Gretsch avait déjà surpris avec l’introduction de la série Electromatic particulièrement bien reçue, c’est aujourd’hui avec cette série Streamliner que le fabricant se distingue.

La guitare est bien finie et construite dans l’esprit Gretsch. Elle présente beaucoup de charmes, aussi bien visuels que sonores qui en font une guitare à considérer. C’est une bonne alternative pour les budgets serrés si on souhaite se familiariser avec les instruments Gretsch.

  • Gretsch G2420T
  • Gretsch G2420T-2
  • Gretsch G2420T-24
  • Gretsch G2420T-25
  • Gretsch G2420T-26
  • Gretsch G2420T-27
  • Gretsch G2420T-28
  • Gretsch G2420T-20
  • Gretsch G2420T-21
  • Gretsch G2420T-22
  • Gretsch G2420T-23
  • Gretsch G2420T-16
  • Gretsch G2420T-17
  • Gretsch G2420T-18
  • Gretsch G2420T-19
  • Gretsch G2420T-13
  • Gretsch G2420T-14
  • Gretsch G2420T-15
  • Gretsch G2420T-9
  • Gretsch G2420T-10
  • Gretsch G2420T-11
  • Gretsch G2420T-12
  • Gretsch G2420T-5
  • Gretsch G2420T-6
  • Gretsch G2420T-7
  • Gretsch G2420T-8
  • Gretsch G2420T-4
  • Gretsch G2420T-3

 

Notre avis :

Points forts

  • Finitions soignées
  • Rapport qualité/prix
  • Look très attractif
  • Bigsby B60
  • Sonorités authentiques

Points faibles

  • Accastillage bas de gamme
  • Micros manquant de personnalité
  • Pas de housse fournie
  • Logo de tête raté