close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Guitares de forme LP
Matériel Guitares de forme LP {{currentManName}}swap_horiz Gibsonswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Gibson Les Paul '50s Tribute w/ Min-ETune

Guitare de forme LP appartenant à la série Gibson Les Paul

Images Les Paul '50s Tribute w/ Min-ETune

Vidéos Gibson Les Paul '50s Tribute w/ Min-ETune

Avis utilisateurs

- GIbson Les Paul 50's Tribute - P90- Min eTune 2013

Par avel.an.heol le 11/03/2016
Je ne vais répéter en détail les caractéristiques pour lesquelles ont fait le choix d'une Gibson, mais plutôt les raisons d'un choix de tel ou tel modèle.

On choisit Gibson par gout de la légende, la forme, les bois, les micros et bien entendu en fonction d'un budget et parfois avec aussi d'autre spécificités le Min Etune par exemple.

Côté prix, cette Studio 50's Tribute est dans la gamme médiane des modèles LP à mis chemin entre la très économique Melody Maker et le haut de gamme LP Custom.

Côté son, celle-ci est équipé des légendaires P90 Gibson qui on fait la renommée de nombreux modèles.

Côté innovation, j'ai été tenté et plutôt agréablement surpris par ce système Min Etune qui est une amélioration et une démocratisation du système mis en place sur les modèles Robot de Gibson, en voici les principales caractéristiques :

Le Min-ETune est un tout nouveau système robotique et compact de 3ème génération, fonctionnant sur batterie et qui accorde automatiquement votre guitare. Avec pas moins de 80 à 100 accordages par charge de batterie, le Min-ETune vous permet de toujours répondre présent.

Il vous permet d'ajuster votre accordage soit manuellement, en tournant les mécaniques, comme sur toute guitare traditionnelle ou simplement en appuyant sur un bouton ! Vous pouvez choisir parmi les 12 accordages les plus populaires ou encore en programmer 6 de votre choix. Vous pouvez même accorder votre guitare par rapport aux autres instruments.

Une Gibson équipée du système Min-ETune a la même apparence, offre le même feeling et les mêmes sonorités que tout autre Gibson ne disposant pas de cette technologie de pointe. Le Min-ETunet, très compact et discret, est invisible, idéalement placé derrière la tête. Le système fonctionne en accordant physiquement les cordes et non via un système de simulation numérique pouvant modifier le son de votre guitare.

Ce système à mon avis est fait pour des guitaristes avertis qui ont envie de tester de nouveaux accordages et d'approfondir leur connaissances musicales et d'explorer de nouvelles sonorités et gammes et élargir leur horizon de création. Ce système tout en un ne demande pas à accorder plusieurs guitares selon des accordages différents, en plus le système Min Etune est facilement démontable sans trace et la guitare peut être ré-équipée avec des mécaniques traditionnelles.

Pour moi cette guitare demeure un excellent produit pour les spécificités qu'elle propose, elle n'a peut être pas trouvée son public à sa sortie en 2013, mais je pense quelle sera très recherchée dans les années à venir.

Pour ce qui est des éventuelles mauvaises tenues d'accord dont on fait part certain, comme toujours 2 points importants sont primordiaux pour obtenir un bon résultat , le montage et la qualité des cordes pour cette guitares je la monte exclusivement avec des cordes Elixir.

Côté finition, la Tribute est revêtu d'un vernis fragile qui effectivement lui donnera avec l temps un reliquage plutôt sympathique, mais cela c'est mon avis personnel
»

Une LP rustique néamoins très efficace

Par bbhack le 04/01/2016
Gibson nous propose de nouveau la série « Tribute 50's » apparue en 2013, ré-actualisée en 2015 avec les mini-e-tuners. A noter que mon exemplaire date vraiment en janvier 2013 si j'en crois le numéro de série et le certificat.

Dans la jungle des modèles LPs, avec un prix public aux alentours de 1K€, la Tribute se positionne plus ou moins dans le “entrée/moyen de gamme” juste après les modèles Special, LPJ et LPM,

On ne trouve pas beaucoup d'avis sur ce modèle et je n'ai pas l'impression qu'il ait très bien marché commercialement parlant. En tout cas j'espère que cet avis vous donnera qq informations utiles.

« Entrée de gamme » qui ne fait pas peur

Certes, à ce prix Gibson a probablement tout fait pour optimiser les coûts de production, aussi bien en terme de matériaux qu’en terme de processus. J'ai la nette impression que toute la guitare a été usinée et assemblée par des robots.
Toutefois mon exemplaire ne souffre d’aucun souci classique (colle qui bave, frettage mal réalisé) et il est de surcroît arrivé correctement réglé : manche ok, aucune frise à signaler, harmoniques justes, action relativement basse. J’ai simplement baissé un peu l’action et réglé la hauteur des micros pour disposer d’un meilleur équilibre sonore entre les micros manche et chevalet.
Bref, j’ai presque envie d’encourager Gibson à automatiser la fabrication des autres modèles, car cette petite Tribute me semble mieux réalisée qu’un certain nombre de LP récentes.

Gigbag "1er prix"

A ce prix la, pas de flight case. A la place on a droit à un Gigbag qui a beau être en «cordura» (tissus synthétique très résistant) mais qui reste tout sauf pratique ! La (micro) poche ne permet même pas d'embarquer le transfo du mini-e-truc et un câble digne de ce nom. De plus il n'y a qu'une seule sangle dorsale, ce qui n'est vraiment pas très pratique pour transporter du matos en formule metro & baskets ... Sinon à titre personnel je le trouve vraiment très moche avec le gros logo « Gibson USA » blanc qui fait vraiment kéké.
Franchement vu le prix de l'instrument on pourrait s'attendre à qq chose de plus correct. A coté, les gigbags livrés avec les Fender MIM, ont tout d'un bag de luxe !

Lutherie très correcte

Le corps est en trois parties d'acajou partiellement évidé selon le procédé “Traditional Weight Relief”.
La table est massive (3/4") et faite d'une seule pièce d’érable ce qui est un bon point !
Le manche est constitué d'une pièce d'acajou.
La touche est en palissandre assez foncé, de qualité très correcte, procurant des bonnes sensations lors du jeu.
La tête est un peu spéciale car en trois parties ! En effet on a collé deux morceaux d'acajou plus clairs de part et d'autre de la pièce qui sert de manche afin de l’élargir et en faire un support pour les mécaniques. C’est la 1ere fois que je vois ce type de montage et c’est entre autre cela qui me fait dire que tout à été usiné de manière 100 % robotique.
Bon j'imagine que les essences des bois sont probablement de moindre qualité que les LP deux fois plus chères, mais pour une "entrée de gamme", les prestations sont plutôt très très correctes.

Un look très roots

Le look est à des milles et des cents de la plupart des LPs : pas de bindings, même pas de pickguard, logo Gibson façon "autocollant" imprimé sous le vernis et un “degradé sunburst” avec très peu de nuances. Le vernis est un “vintage gloss” conférant une impression de “bois brut”.
Bref le look est très très roots, un peu façon “LP Special/Junior” avec toutefois la table bombé caractéristique des LPs.
Malgré ce cote “économique” voire "spartiate", je trouve la guitare esthétiquement aboutie. Et comme ma femme la trouve jolie, je le verdict n’est pas purement subjectif ;) .

Une électronique “classique”

Ce modèle dispose de deux P90 Alnico V avec un niveau de sortie très correct.
Le circuit électronique est posé sur une PCB ( comme pas mal de LPs récentes ) avec des potards estampillés Gibson et des capas non marquées.
Les contrôles sont plutôt efficaces, linéaires et utilisables sur presque toute la course.
A noter que le PU switch n’est pas un Switchcraft mais qu’il ne présente aucun souci de “crashuille”. Je n’ai pas eu le courage de démonter la prise jack, toutefois je doute qu’il s'agisse d'une Switchcraft.

Accastillage “bas de gamme”

Aussi bien le chevalet que la stop-bar sont estampillés “American Plating Inc”, une société de Memphis qui prétend réaliser des pièces “haut de gamme” pour un coût raisonnable. Ayant comparé avec les pièces estampillés "Gibson" de ma 339 je peux vous assurer qu’il s’agit de la camelote : en effet le poids des “American Plating” est d'environ un tiers des Gibson …

Mini-e-tune Maxi-e-nutile

Vu que c'est « la nouveauté » , parlons en ….

Dans les choses plutôt réussies , la tenue d'accord (merci les mécaniques à blocage et un sillet pas trop mal taillé) et l'autonomie du système (on en prend pour un peu plus de deux semaines d’utilisation quotidienne et intensive une fois la batterie pleinement chargée).

Pour ce qui est de l'accordage « assisté », effectivement on peut changer d'accordage facilement … en autant de temps qu'il vous faut pour le faire avec un accordeur et des mécaniques classiques, pour le peu qu'on en ait l'habitude ! Par contre pour les débutants ou d'improbables guitaristes ne disposant pas d'accordeur cela peut effectivement être un avantage …

Du coté obscur de la force : l'accordage manque de précision et il faut souvent répéter la procédure plusieurs fois avant d'arriver à la note juste ! En mode « strumming » la robotique se fait plaisir et ré-accorde systématiquement la moité des cordes, peu importes leur état initial. A la fin du strumming on est de tt façon obligé de passer en mode corde à corde pour y arriver, donc c'est un éternel recommencement.

Le bruit des robo-moteurs est assez insupportable, très strident (j'ai l'impression d’être chez le dentiste) et suffisament fort pour l'entendre d'une pièce à l'autre le soir quand le silence règne dans l'appart.

Quant au changement de cordes, c'est tout simplement une vrai souffrance !

Bref, personnellement je trouve que ce « truc » est vraiment un gadget inutile et j'aurais de loin préféré que Gibson opte pour un jeu de mécaniques à blocage classiques. Mais peut être que c'est plus cher à monter que le « bidule » électronique ?

Ergonomie

Bon c'est une LP on va pas revenir dessus. A noter qu'elle pèse un pouillème au dessus des 4kg (4.28kg d'après mon pèse bagage) grâce au "Traditional Weight Relief". C'est certes assez léger pour une LP, mais ce poids constitue à peu près le max de ce que je peux porter pendant 3H de répét.Le profil du manche est un « 50's », donc conséquent, et personnellement j'en suis fan !
Le travail de frettage est proprement réalisé. Alors certes, j'ai senti des frettes mieux polies dans ma vie, mais honnêtement il n'y a pas de quoi chipoter.

Des sons ultra efficaces

Les deux P90 Gibson montés sur une lutherie correcte font un très bon travail !
Le micro manche est très punchy avec de beaux graves. Le micro bridge est un peu plus en retrait néanmoins il s'en sort pas mal avec son coté un peu plus hargneux. La combinaison des deux donne de très jolis arpèges.
Aussi bien les sons clairs que les saturés sont très convaincants et ont du caractère à revendre.
Certes ses domaines de prédilections restent le Blues et le Rock, mais grâce aux corrections relativement efficaces, on peut sans souci l’utiliser pour du Jazz ou du Soul. Ajoutez un petit coup de compresseur et les cocottes Funk deviennent très convaincantes sur la position médiane, voire sur le micro chevalet.
Bien entendu ce n'est pas une guitare faite pour du gros saturax, mais le son Hard Rock est tout à fait convaincant pour le peu qu'on la branche sur un ampli fait pour.
J'ai pu tester la guitare sur : mon Studiotone à la maison, Fender HRD, Marshall DSL2000 et JPM (de '79 !) en studio le tout avec différentes pédales de modulation et de saturation.
La guitare à très bien affirmé son caractère sur les différentes couleurs dictées par l'amplification et les effets.
Bref une bonne petite guitare utilisable dans beaucoup de contextes et styles differents.
Seul reproche, le sustain, qui est un peu en retrait. Certes on est bien au dessus d'une Telecaster, mais pour une LP il laisse un poil à désirer. Peut être un effet combiné de la lutherie « recomposée » et de l’accastillage bas de gamme ? J'essayerai bien de changer le couple chevalet/stopbar je suis sur qu'on peut gagner en sustain ...

Conclusion

Je cherchais depuis un certain temps une petite guitare équipée de P90. Cependant, à 1K€ prix généralement constaté, ce modèle était largement hors budget pour une « petite guitare ».
Un peu par hasard, je suis tombé sur une promo dite « deal of the year » sur le site anglais dv, proposant une ristourne limite indécente sur ce modèle (preuve qu'il marche pas des masses).
Bref malgré mes doutes et angoisses (modèle Gibson de « petite gamme », achat par internet ) j'ai franchi le pas en me disant qu'au pire je pourrais la revendre en occasion sans perdre un centime.
Au final je n'ai vraiment pas envie de m'en séparer ;) .
Il ne s'agit certes pas d'une « grande guitare », néanmoins elle est très sympa et très efficace dans beaucoup de contextes , merci la paire de P90 ! Reste à voir comment elle va vieillir en situation d’utilisation régulière.
J'aurais du mal à juger le rapport qualité prix de manière objective, car je l'ai payé le prix d'une Squier ou d'une Epiphone de gamme supérieure. Pour ce prix on bénéficie d'une lutherie très correcte, d'un jeu de micros Gibson qui sonnent vraiment bien et d'un manche très agréable. Bref c'est tout ce dont j'avais besoin et du coup je juge le rapport q/p excellent pour le prix deboursé.
Par contre , à 1K€ (prix généralement constaté) j’émets un petit doute car on trouve pas mal de guitares en P90 qui sont tout aussi bien, voire bien plus intéressantes (Reverend, Godin … ) .
»
Écrire un avis

Fiche technique Gibson Les Paul '50s Tribute w/ Min-ETune

  • Fabricant : Gibson
  • Modèle : Les Paul '50s Tribute w/ Min-ETune
  • Série : Les Paul
  • Catégorie : Guitares de forme LP
  • Fiche créée le : 20/11/2012

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»
Afficher moins Afficher plus

Autres guitares de forme LP Gibson

Autres catégories dans Guitares électriques Solid Body

Autres dénominations : lespaul 50stribute wminetune, lespaul50stributewminetune, les paul 50 s tribute w min etune, lespaul50 stributewminetune, les paul50s tribute w min etune, lespaul 50s tribute w min etune, lespaul 50 s tribute w min etune, lespaul50s tribute w min etune