close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Guitares de forme LP
Matériel Guitares de forme LP {{currentManName}}swap_horiz Gibsonswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

une telecaster avec un manche de gibson... - Avis Gibson Melody Maker

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
utilisation : rock pop reggae country que sais-je ? home studio, répettes/scène.
limites d'utilisation : tout ce qui est excessivement saturé (single coil)(encore qu'en lead, avec le tone à zéro, ça peut aller assez loin).
Et l'opposé, à savoir jazz "chaud", même raison, single coil, en plus en position bridge. (on peut faire beaucoup en jouant avec les deux potards volume/tone, mais ça a quand même ses limites).

lutherie/électronique : sobre ! mais ça marche. et bon, le manche est excellent. c'est même, dans mon cas, l'argument quasi principal. j'aime les guitares légères, et nerveuses, genre Telecaster. Mais j'aime aussi les diapason un peu plus court et les radius un peu plus plat que ce que Fender propose. du coup, là c'est le bonheur : ce petit micro claque quasi comme une Tele, juste avec un peu d'épais en plus (mais pas trop, c'est pas du P90). il est nerveux et tranchant, hyper réactif. Associé à la forme single cut, mais moins épaisse, donc légère (tout juste 3 kilos) et surtout au manche type 59, c'est à dire emblématique Gibson (plus épais qu'un slim taper 60, mais pas une bûche, j'ai plutôt des petites mains, et c'est super confortable) c'est un vrai plaisir.

petite parenthèse ; j'ai longtemps cherché une Télé avec un manche gibsonien, (et pas hors de prix) en fait, il fallait prendre le problème par l'autre bout...
sur la lutherie : la mienne et toute noire (bois/pickguard) c'est pas luxe (pas de binding, pas de bling bling). mais justement, pour la trimbaler à la foire à la théière, ou la laisser sur une scène, là où quand quelqu'un la fait tomber, on te dit "s'cuzez moi" mais on ne la ramasserait même pas, et on entre surtout pas en matière quand aux éventuels dégâts (et frais), ben ce genre de gratte "pas dommage" et pas trop chère, c'est pas si mal.

le son :
il semble que certains considèrent cette melody maker comme un genre de "trahison" "c'est pas du Gibson". mvouais... pour moi, ça en est pas mal, par ce que la lutherie et la conception font que si on peut s'approcher vraiment très près d'un jeu telecaster (mais près à un point que même la sensation (nervosité/réactivité) est là, il y a quand même un truc indéfinissable qui fait qu'avec un peu d'EQ pour booster les mids, en crunch ou en disto, c'est quand même Gibson. Exemple concret : le son du Riff de "Flipper" de Téléphone, c'est exactement ça. sans difficulté, ça vient tout seul. (et, comme par hasard, l'homme joue sur une SG à un micro P90 en bridge). Ca marche aussi avec les trucs des Stones que Keith Richards fait sur ce genre de guitare en live (côté épais, tonalité plus ou moins fermée, ça sera mMidnight Rambler, gimme shelter, can't you hear me knockin', et côté clair, tout à fond, c'est ce son de Télé, tranchant mais "rock solid", avec les mids boostés, parfait pour Start me Up, brown Sugar, etc...)
et en solo, ben même gestion que les Télé : plus tu satures, plus tu fermes la tonalité... et ça marche très très bien. et là, t'as quand même le comportement (sustain) lié à la lutherie type Les Paul.

mais ça va plus loin que ça. le volume, par exemple, à fond, il y a la bosse médium aigu typique Gibson. mais dès qu'on baisse un peu, elle disparait, et on a un son single coil classique, avec beaucoup de transparence, beaucoup d'aigues, et très réactif. même remarque pour le tone, à fond, y'a le p'tit boost typique Gibson, mais dès qu'on le met sur 8,5-9, on a encore les aigus, mais en moins dur.
et il y a plusieurs combinaisons de réglages à trouver qui donnent des "sweet spots" (pour parler français) vraiment bien. (aucun problème à faire croire à une strat, en restant sur téléphone, pensez intro de Cendrillon). pour affiner le côté strat, l'ajout d'un peu de compression bien réglée, et vas-y pour faire la différence à l'oreille...
donc du country comme une Télé, du reggae comme la melody maker de Marley, de la pop et du rock sous toutes les formes.
mais par contre pas convaincu pour le jazz ou le heavy metal, même en "touillant"
par ce que ce que ça ne peut pas vraiment faire : les sons chaud/épais façon 335 en position manche. la place du micro fait que même en adoucissant tout, l'attaque reste toujours trop tranchante.

l'intonation, bien que tout à fait ok (avec un wrapparound pas réglable, pourtant) est peut-être quand même pas aussi parfait que sur une PRS à 6000 boules...

en résumé :
les plus :
forme (si on aime...) le poids
- le manche, pas du tout bon marché, bien au contraire
- le son, la réactivité (on accepte que c'est pas une LP traditional....)
- la polyvalence, pour un seul micro
- le côté atelier d'apprentissage des potentiomètres volume/tonalité
- la sobriété de la finition : guitare pour la route
- le prix (pour du Gibson)

les moins :
- forme (si on aime pas)
- le son, si on n'arrive pas à se défaire de l'idée qu'une Gibson ne doit avoir que un certain type de son
- le côté sobre, limite cheap, si on a envie d'un "bel instrument" c'est pas tout à fait la philosophie
- l'électronique minimaliste, on est aux antipodes de la guitare qui peut tout faire juste en passant d'une position de sélecteur à l'autre.

au final, on voit que c'est le contraire d'un passe-partout. j'ai volontairement mis les mêmes éléments comme plus et moins, c'est pour souligner qu'il s'agit vraiment de savoir ce qu'on veut.
pour finir, je l'ai eue en l'échangeant contre une guitare à la lutherie bien plus luxueuse, avec une électronique bien plus polyvalente, et qui neuve vaut 2,5 fois cet melody maker. non sans me demander si je ne faisais pas une "c....rie". Ben non. je préfère ce manche, la lutherie luxueuse, quand j'en joue, je la vois pas (sic... pensez-y), et l'électronique simple va m'obliger à avoir une autre guitare pour certaines choses.
j'ai longtemps cherché la pelle universelle, tu n'en as qu'une et tu fais tout, et je crois que je me plantais. là, j'ai une bonne petite rockeuse (et plus...), pis pour la crise, ouais mais euh le jazz quoi quand même, ben je vais me mettre en quête d'un truc genre 335, mais pas hors budget. et avec le même manche, si possible...