close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Interfaces audionumériques Thunderbolt
Matériel Interfaces audionumériques Thunderbolt {{currentManName}}swap_horiz Universal Audioswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Elle fait le job... - Avis Universal Audio Apollo Twin Solo

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Achetée en remplacement d'une Presonus Firepod FP 10 utilisée longtemps avec beaucoup de satisfaction.
J'ai fait des concessions en matière de quantité d'E/S (2 entrées micro/ligne, dont une switchable en Hi-z, 3 sorties analogiques stereo dont une pour le casque, une entrée spdif/adat), surtout par manque de moyens pour m'offrir une Apollo en rack.

Les plus pour moi :
- aspect solide et sexy
- ergonomie du hardware au top aussi, tout se fait avec des vrais boutons ou presque
- des préamps qui sont au top, et c'était ma priorité.
- une stabilité à toute épreuve
- une latence de 1,5ms en sortie sur la DAW avec un buffer de 32 samples (avec des perf encore largement suffisantes)
- la possibilité de monitoring avec une latence de 1,5 ms en E/S via la console.
- la bonne cohabitation avec d'autres interfaces possible.
- la possibilité d'étendre via adat à 10 entrées micros au lieu de 2
- les effets DSP fournis de base sont bons et utiles.
- les plugs UNISON qui jouent sur les caractéristiques du hardware pour emuler en software des preamps,
pédales de disto et tranches de consoles, ça tue. En cadeaux avec la carte deux preamps : 610A et 610B, et une pédale de disto RAW qui marche vraiment bien !

Les moins :
- manque une paire de sorties analogiques, si on utilise 2 paires de moniteurs, ça marche terriblement bien
sant ajout de contrôleur de monitoring, mais on ne peut plus sortir de signal pour reamper par exemple.
- le DSP de ce modèle de base a la puissance de calcul de mon premier téléphone Sagem :
tout juste suffisant pour printer avec un ampli guitare en insert dans la console et quelque bidules dans la DAW. L'accordeur de guitare doit me bouffer genre 25% du DSP !
- au max je peux utiliser deux préamps UNISON et plus rien après.
- inutilisable en mixage donc, sauf si on fait des bounces en place.
- ils ont dans leur catalogue des plug-ins qui poussent au crime, et on peut les tester suffisamment pour
être vraiment tenté. (en particulier les émulations ENGL)

Aujourd'hui complètement satisfait de mon achat. J'économise pour un rack de préamps ADAT qui complètera mon install...

Édit :
La ridicule puissance du Dsp obligé à se limiter au Dsp en enregistrement avec les excellentes simulations de préamp, ce qui n'est pas si mal quand on bosse en nomade au casque et donc sans la carte branchée pour garder ses sessions compatibles. Du coup chopé le Engl mais en natif chez Brainworx, le même quoi, suis ravi. J'ai étendu les préamps en adat avec une Focusrite achetée pas cher (18i20 USb) dont je me sers soit en interface pour moi et mes collègues, ou paramétree en offline pour transférer les 8 préamp en adat sans ordi, la classe, ça marche très bien, même si les preamps de la
Focusrite sont bien en dessous. Je peux donc tracker 10 pistes, et je privilégie les preamps de l'appolo pour les signaux chiadés !!!!