close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Interfaces audionumériques USB
Matériel Interfaces audionumériques USB {{currentManName}}swap_horiz Audientswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

SUPER CARTE - Avis Audient iD22

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
J'utilise cette interface avec un mac mini late 2012 / i7 quadricoeur à 2.3Ghz / 16Go de RAM / ssd 250 go / OSX 10.8 montain Lion
Mon séquenceur principal est Ableton, mais j'utilise aussi Reaper et d'autres rarement.

Le logiciel livré avec l'interface est immédiatement reconnu, aucun plantage. Très ergonomique, simple, intuitif, il permet un routing très complet des entrées et sorties virtuelles et physique. On peut en plus configurer le contrôleur de monitoring à souhait (dim, cut, mute, mid, side, moniteurs alternatifs etc).



La qualité des préamp et des convertisseurs? Nous voici dans le vif du sujet.

Tout d'abord, il est tout à fait possible d'évaluer la qualité des préamp ET des convertisseurs, plutôt que de l'ensemble uniquement, car Audient a eu l'intelligence d'insérer un point d'insert symetrique entre le préamp et le convertisseur AD. Ainsi, pour chacun des deux canaux, on peut très bien sortir en symétrique post amplification et entrer dans un autre convertisseur, ou bien insérer des périphériques hardware, comme des compresseurs par exemple, avant d'attaquer la conversion. D'autre part, le retour d'insert symétrique est un endroit parfait pour faire ses retours hardware, car le signal ne passe plus par le préampli, mais va directement au convertisseur, pour d'avantage de pureté.
Un très bon point

Les préamplis sont conçus sur la base des MICOs de la même marque. Très transparents, neutres, même le gain à fond (60dBs), il n'y a aucune coloration du signal. Il n'y a d'ailleurs pas plus de bruit que de coloration; absolument rien. En revanche, quel son! Les transitoires sont parfaitement respectées, le son a du punch, du relief. Il parait vraiment vivant, vraiment 3D. Tout ça est un peu synonyme, mais comparativement à d'autres préamp que je possède, je dirais que ce préampli respecte entièrement le signal, dans le sens ou il n'ajoute rien, mais surtout n'enlève absolument rien.

Les convertisseurs AD sont du même acabit. Très transparents, superbe dynamique, il faut au moins 3 aller-retours AD-DA avant d'entendre une légère dégradation. Idem pour la conversion DA, tout simplement parfaite. Idem pour la sortie casque, avec en prime un magnifique préampli casque. Je suis retourné un temps à mes anciennes interfaces: echo audiofire et art tubefire8, bien que toutes deux excellentes (consultez les avis), on sent qu'un réel cap a été franchi avec Audient. Tout est plus punchy et plus précis, plus analytique.

En conclusion, je commencerai par les moins:
- on aurait aimé quelques dbs de plus pour la préamplification, de sorte à pouvoir brancher des dynamiques et rubans sans craindre de manquer de gain.
- on aurait également aimé un interrupteur ON/OFF.
- on aurait aussi apprécie un micro intégré pour le talkback, plutôt que de sacrifier une entrée à cet effet.
- pourquoi mettre l'entrée DI à l'arrière plutôt qu'en façade?
- bien qu'optionnel, un petit plus aurait été de pouvoir visualiser les niveaux d'entrées

Pour les plus:
+ la qualité sonore générale de cette interface, excellente à tous niveaux: préampli micro, instrument, ligne, AD, DA, sortie casque; parfait
+ la qualité de construction l'est tout autant.
+ l'insert symétrique pour chaque entrée
+ le contrôleur de monitoring assez complet, qui respire la qualité et qui est très agréable à manipuler.
+ le firmware

Je suis depuis passé aujourd'hui à la motu 828es, pour d'avantage d'entrées/sorties et le thunderbolt. Mais je conserve l'Audient en ADAT comme préamp annexe et contrôleur de monitoring. Car en effet, la qualité sonore est tout à fait comparable.