close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Interfaces audionumériques USB
Matériel Interfaces audionumériques USB {{currentManName}}swap_horiz ESIswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Qui peut le plus peut le moin. - Avis ESI U168 XT

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Avec quelle configuration, quels logiciels et dans quel contexte utilisez-vous cette interface? Qu'en est-il de la stabilité et de la latence?

Je l'utilise sur PC Windows 7, avec Reaper ou Bitwig Studio pour de l'enregistrement amateur de synthé physique. Latence imperceptible pour mon oreille, j'imagine en dessous de 10ms. Les drivers sont stable, je n'ai jamais eu de crash ni de craquements, même en utilisant toutes les entrées simultanément.

L’interface et ses drivers sont-ils ergonomiques?

En ce qui concerne l'ergonomie physique, tout est très claire, sur la façade avant on à 4 entrée pré-amplifié avec les modes +48v (que l'on peu switcher avec les entrées lignes a l'arrière), des potards de réglages des volumes des entrées/sorties et 2 sorties casques indépendantes.
Derrière il y a l'usb, midi in/out, une sorties mix L/R, 8 sorties mono, 16 entrées mono (dont les 1-4 switchable avec celle de la façade)
A noter que l'interface est large mais plate, ce qui permet de poser des choses dessus, comme l’écran d'ordi, ce qui est très pratique pour économiser de la place sur un petit bureau.
Coté driver, on a un petit panneau qui permet de gérer les volumes des 8 sorties, de voir les niveaux des entrées, de changer la taille des buffers et la fréquence échantillonnage, ainsi que des matrices de routage des entrées (vers WDM, MME, ASIO), et une pour les sorties (sortie 1 -> sorties physique 3 par exemple)

Qu’en est-il de la qualité des convertisseurs et des préamplis (souffle, réserve de gain, etc.)?
J'utilise un casque Beyerdynamics DT880 Pro, avec mes oreilles d'amateur, je n'entend aucune différence entre les sorties direct de mes machines et le son numérisé. J'avais acheté cette interface pour connecter les 12 sorties de la Arturia Drumbrute. Chaque voie avait un compresseur, un EQ, et parfois une reverb ou autre effet. Quand je joué sur les pads, je n'entendais aucune latence en sortie de la carte son.
Pour les préamplis, je n'ai pas trop utilisé, mais j'ai juste testé avec un synthé, ça marche bien, pareil je n'entend pas de différence avec la sortie casque direct du synthé. En tout cas, aucun souffle.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
J’apprécie le plus le nombre d'entrée sortie, qui la rend polyvalente. Depuis j'ai revendu la Drumbrute, mais je me sert toujours de quelques entrées même si elle est surdimensionné pour l'instant. Du coup, ça me laisse de la marge pour une future drum machine à sortie séparés.
Un gros plus pour moi c'est son format large et plat, qui me permet de la couvrir de truc qui traine sur mon bureau, ainsi que de mon écran. Au final, elle prend moins de place qu'une interface compacte qui faut poser à coté.
Le moins, les boutons en façade sont un peu trop proche, faut avoir des petits doigts ou être minutieux. Après c'est pas des truc qu'on touche souvent donc pas trop gênant.

En conclusion, c'est une super interface qui permet de faire des gros projets avec 16 instruments en live dirigés sur 8 enceintes de monitor, ou un petit jam solo enregistré à l'arrache au casque dans audacity.
Pour le prix, je pense qu'elle couvre tous les besoins par rapport à d'autres interfaces plus petites mais moins ergonomique.

Je recommande vivement cette interface. :)