close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Interfaces audionumériques USB
Matériel Interfaces audionumériques USB {{currentManName}}swap_horiz Native Instrumentsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Test de l'interface audio Native Instruments Komplete Audio 2

Kompletement Audio
Award Valeur sûre 2019Non contents d’avoir une offre logicielle hallucinante, les allemands de Native Instruments ont dans leur catalogue une ribambelle de claviers MIDI (Komplete Kontrol), contrôleurs pour beatmakers (Maschine) et DJ (Traktor), et des interfaces audio, les Komplete Audio, qui nous intéressent aujourd’hui. Nous profitons de leur mise à jour récente afin de vous proposer un test en bonne et due forme. On commence avec la petite Komplete Audio 2.

Autant être clair d’emblée, si Native Instruments arrive à tirer son épingle du jeu dans tous les secteurs qu’il aborde, leurs interfaces audio restent plus en conformité avec le reste du marché et se destinent plus à compléter un catalogue qu’à proposer quelque chose d’original. C’est pourquoi la Komplete Audio 2 que nous avons entre les mains aujourd’hui ressemble à beaucoup d’autres en matière de design et fonctionnalité.

D’un point de vue purement esthétique, on ne peut que constater la réussite de Native Instruments. C’est sobre, classe et bien réalisé. En plus, et ce n’est pas un hasard, elle se marie très bien avec le reste de la gamme du constructeur berlinois.

Komplete Audio 2 - 2Nous sommes donc face à une interface de type desktop relativement compacte (140 x 112 x 52 mm pour 360 g), dotée sur le dessus d’un gros potard permettant de régler le niveau des sorties OUT 1 et 2 (pour vos enceintes de monitoring, en Jack TRS 6,35 mm), et d’une paire de rangées de LED permettant de contrôler les niveaux en entrée. Devant, on retrouve les deux entrées au format combo XLR/Jack 6,35 mm avec pour chacune un potard de gain et un sélecteur ligne/instrument, un switch pour activer l’alimentation fantôme 48 V et un petit potard pour doser le mix entre ce qui rentre dans l’interface et ce qui provient de votre ordinateur. Chose originale pour cette interface : le potard n’aura une action que pour la sortie casque (qui possède son propre potard de volume). Le bon côté des choses, c’est que vous éviterez les larsens, en revanche cela peut poser problème si vous branchez un synthé et que vous voulez l’écouter sur vos enceintes en écoute directe (sans passer par votre séquenceur), il faudra obligatoirement utiliser le casque. C’est un choix étrange de la part Native Instruments, et c’est la première fois que nous le rencontrons sur une interface audio.

La partie logicielle étant inexistante, on peut passer directement aux benchmarks.

Benchmark

Avec la mémoire tampon réglée au minimum (32 échantillons), nous avons obtenu une latence de 3,58 ms en entrée et 2,34 ms en sortie (à 96 kHz). Ce sont exactement les mêmes résultats que la majorité des interfaces USB, il n’y a donc rien à redire là-dessus.

Afin de tester l’interface, nous avons fait des benchmarks avec notre APx515 d’Audio Precision, et nous allons pouvoir comparer les résultats à ceux obtenus avec les interfaces précédemment testées.

Voici les résultats avec les niveaux ligne, à 96 kHz :

deviation ligne

thd ligne

Avec une déviation de ±0,116 dB et une légère atténuation dans le haut du spectre, les performances de la Komplete Audio 2 restent honorables pour de l’entrée de gamme, mais on arrive à trouver mieux pour un peu plus cher (voir le test de la Scarlet 2i2 G3). La distorsion rivalise en revanche avec la petite Scarlett, avec un pic à 0,007 % dans le haut du spectre. Ces deux résultats sont donc plutôt satisfaisants.

deviation mic

thd mic

Avec le préampli micro fixé à 34 dB, la déviation ne bouge pas (±0,110 dB) et la distorsion non plus. Ceci est un bon indicateur pour la transparence des préamplis, qui arrivent à offrir une réserve de gain de 55 dB pour 98 dB de rapport signal/bruit. Mise à part la déviation, la Komplete Audio 2 arrive à faire aussi bien que la dernière Scarlett 2i2, une référence en entrée de gamme.

L’entrée instrument ne créée pas la surprise, avec une déviation identique et une distorsion allant jusqu’à 0,03 % dans le haut du spectre. C’est un peu moins bien que la 2i2, mais pas de quoi fouetter un chat.

La sortie casque offre en revanche un peu plus de puissance que celle de la 2i2 (1,378 Vrms contre 1,049 Vrms) et une meilleure déviation (±0,040 dB) que la sortie ligne (!). Sur ce domaine, la Komplete Audio 2 donne le change, et c’est une très bonne chose.

Conclusion

C’est la première fois qu’Audiofanzine teste une interface audio Native Instruments, et on regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt. La petite Komplete Audio 2 a tout pour plaire et notamment un excellent rapport qualité/prix. Mis à part ce choix étrange de ne pas pouvoir écouter les entrées en monitoring direct sur la sortie enceintes, difficile de lui reprocher quoi que ce soit. Et si vous n’êtes pas déjà client chez les berlinois, vous pourrez profiter d’un très bon bundle, ce qui est toujours ça de pris quand on débute.

  • Komplete Audio 2 - 1
  • Komplete Audio 2 - 2
  • Komplete Audio 2 - 3
  • Komplete Audio 2 - 4
  • Komplete Audio 2 - 5
  • Komplete Audio 2 - 6
  • Komplete Audio 2 - 7
  • deviation ligne
  • thd ligne
  • deviation mic
  • thd mic

 

Award Valeur sûre 2019

Notre avis :

Points forts

  • Simple d’utilisation
  • Bons préamplis
  • Convertisseurs satisfaisants
  • Très compacte
  • Très bon bundle
  • Bonne sortie casque
  • Potard pour doser le niveau des entrées dans le casque
  • Prix
  • Design desktop très pratique

Points faibles

  • Impossible d’écouter les entrées en monitoring direct sur les enceintes