close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Interfaces audionumériques USB
Matériel Interfaces audionumériques USB {{currentManName}}swap_horiz Native Instrumentsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Test de l'interface audio Native Instruments Komplete Audio 6 MK2

Kompletement Complète
Après la Komplete Audio 2, c’est au tour du vaisseau amiral, la Komplete Audio 6 MK2, de passer sur le billard. Au menu, plus d’entrées, plus de sorties, et du MIDI !

La Komplete Audio 2 ayant raflé un Award Valeur Sûre et une note de 4,5 étoiles sur 5, c’est avec beaucoup d’attente que nous ouvrons le carton de cette version aux amphétamines. Le look reste identique, c’est une très bonne chose, et on remarque le même gros potard qui permettra de contrôler le niveau des sorties 1/2 sur le dessus de l’interface. Les mensurations sont forcément plus grandes (55,6 x 200 x 136,55 mm pour 850 g) et côté VUmètres, on prend les mêmes et on recommence, avec cette fois-ci 4 rangées de 5 LED pour les entrées et 2 rangées pour les sorties principales. On repère aussi une LED pour l’activité de l’USB, du MIDI et de l’alimentation fantôme 48 V. Cette dernière s’active sur la face avant où l’on retrouve le reste des réglages, à savoir les potards de gain situés à côté des entrées combo XLR/Jack 6,35 mm, et des sélecteurs ligne/instrument pour les deux premières entrées.

Komplete Audio 6 - 3Côté monitoring, on pourra choisir d’écouter dans les casques les sorties 1-2 ou 3-4 mais petit bémol, les deux sorties casques auront forcément la même source, même s’ils disposent de volumes séparés… On aurait aimé avoir une partie logicielle comprenant une console virtuelle afin de pouvoir gérer le mixage et le routing de manière un peu plus élaborée, à l’instar de ce que l’on trouve chez certains concurrents. Il sera quand même possible de mélanger ce qui rentre en entrée avec ce qui revient de l’ordinateur via un potard Input/Host et, petite différence avec la Komplete Audio 2, un sélecteur mono/stéréo permettra de choisir de placer les entrées au milieu ou à gauche et droite dans les casques. Pratique si vous enregistrez un synthé stéréo et que vous le voulez en stéréo dans le casque en monitoring direct. Chose impossible avec la Komplete Audio 2, ce qui reste bon à savoir.

À l’arrière, on retrouve la prise USB 2, une entrée et une sortie MIDI au format DIN 5 broches, une entrée/sortie numérique S/PDIF, quatre sorties au format Jack TRS 6,35 mm et deux entrées supplémentaires elles aussi au niveau ligne et format Jack TRS 6,35 mm.

Benchmark

Avec la mémoire tampon réglée au minimum (32 échantillons), nous avons obtenu une latence de 3,58 ms en entrée et 2,34 ms en sortie (à 96 kHz). Ce sont exactement les mêmes résultats que la majorité des interfaces USB, il n’y a donc rien à redire là-dessus.

Afin de tester l’interface, nous avons fait des benchmarks avec notre APx515 d’Audio Precision, et nous allons pouvoir comparer les résultats à ceux obtenus avec les interfaces précédemment testées.


Voici les résultats avec les niveaux ligne, à 96 kHz :

deviation ligne

thd ligne

Avec une déviation de ±0,090 dB, le résultat est un peu meilleur que sur la Komplete Audio 2 (±0,116 dB), mais un peu moins bon que ce que l’on obtient chez Focusrite (±0,027 dB). C’est donc un résultat correct pour le prix, sans pour autant crever le plafond. Concernant le distorsion, elle ne dépasse pas les 0,015 %, ce qui est honorable, mais on souligne le fait qu’elle reste autour des 0,005 % sur tout le spectre, là où la Scarlett descend jusqu’à 0,0005 % dans le bas. Pas de quoi crier au loup cependant.

deviation mic

thd mic

Pour la préamplification, on profite d’un gain allant jusqu’à 55 dB, ce qui est identique à la Komplete Audio 2 et la Scarlett 2i2. Avec le préampli micro fixé à 34 dB, les résultats restent parfaitement identiques, ce qui prouve que cette partie de l’interface est absolument transparente. Un très bon point pour la Komplete Audio 6 ! On note cependant un rapport signal/bruit un peu en retrait par rapport à la Komplete Audio 2, avec 92 dB, ce qui est un peu étrange, mais cela reste convenable pour la gamme de prix.

Pour le reste, on note que l’entrée instrument fait le job (déviation identique et distorsion à 0,003 %) et la sortie casque est un peu plus puissante (1,787 Vrms) que la Komplete Audio 2 (1,378 Vrms) et la Scarlett 2i2 (1,049 Vrms). C’est toujours appréciable.

Conclusion

Si la Komplete Audio 6 garde les principales qualités de sa petite sœur, la Komplete Audio 2, on garde quelques réserves sur certains choix du fabricant, notamment l’absence de console virtuelle qui aurait permis un peu plus de flexibilité en termes de routing afin de permettre d’avoir, par exemple, deux sources différentes pour les deux sorties casques. On note aussi le même choix étrange que sur la Komplete Audio 2, à savoir de ne pas pouvoir écouter les entrées en monitoring direct sur les enceintes, même si cela peut se contourner via votre STAN préférée. Pour le reste, la Komplete Audio 6 donne le change et permet d’offrir un très bon rapport nombre d’E/S/prix qui pourra satisfaire les besoins d’une certaine frange de home-studistes.

  • Komplete Audio 6 - 4
  • Komplete Audio 6 - 1
  • Komplete Audio 6 - 3
  • Komplete Audio 6 - 2
  • Komplete Audio 6 - 5
  • Komplete Audio 6 - 6
  • Komplete Audio 6 - 7

 

Notre avis :

Points forts

  • Look
  • Simple d’utilisation
  • Bons préamplis
  • Convertisseurs satisfaisants
  • Très bon bundle
  • Bonnes sorties casques
  • Prix
  • Design desktop très pratique
  • Potard pour doser le niveau des entrées et dans le casque
  • Modes mono/stéréo pour les casques

Points faibles

  • Les deux casques ont la même source
  • Impossible d’écouter les entrées en monitoring direct sur les enceintes
  • Une console virtuelle aurait été bien pour gérer le routing et le mixage