close
{{currentManName}}swap_horiz Laneyswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Série

Laney VC

Laney VC50

Avis sur les produits Laney VC

Le meilleur rapport qualité / prix que j'ai joué (Laney - VC15-110)

Par Larenion le 19/05/2019
J'ai possédé cet ampli pendant plus de cinq ans. C’était mon premier ampli à lampes.

Points faibles :
* La seule vraie faiblesse à mon avis : l'ampli manque de headroom, même à fort niveau. Pire, quand on force le volume pour en avoir, le son devient boxy.
J'ai trouvé une parade par hasard. J'ai mis un jour l'ampli dans la cavité d'un placard ouvert en sous pente (2 fois le volume de l'ampli environ). J'ai enfin eu un bon gros grave qui s'est répandu dans toute la pièce !
Depuis, c'était sa place à la maison ;)

* La reverbe numérique est vraiment nulle, elle est beaucoup trop discrète et pas belle. Du dépannage ; quand on a essayé une vraie spring reverb ou une bonne pédale, on trouve celle de l’ampli en dessous de tout.

* J'ai eu un problème avec le ''thermo fusible'' au niveau de la section alimentation de l’ampli : le son coupait complétement une fois l'ampli chaud, puis de plus en plus souvent jusqu'à la panne totale. J'ai trouvé un site Italien pour amplis qui décrivait comment réparer. Un collègue me l'a réparé : un fusible classique à la place.


Les points forts :
* Le clean est juste superbe ; d'une clarté et d'une pureté incroyable. Il doit beaucoup au HP embarqué : le Jensen C10Q.
Il lui manque le headroom, mais pour le reste, c'est le plus beau que j'ai entendu : fenderien, ouvert, qui brille dans les hautes fréquences. Sparkling sound comme on dit outre-Atlantique.

* Le crunch est terrible avec des single coils ou des humbuckers. Ça sonne rock à souhait. Le niveau d'overdirve de l'ampli ne monte pas jusqu'à de la saturation et il peut manquer un peu de nerf, mais mettez une bonne pédale d'overdrive en frontal et là c'est carrément le pied !
J'ai déjà essayé ou possédé : Egnater 30W, Vox Tony Bruno 18W, Vox AC15 C2, Deluxe Reverb, Blackstar 10AE, Peavey Classic 30, Bassman ... AVEC une pédale d'overdrive en frontal, la signature sonore de ce petit Laney en drive les enterre tous. Là encore, le Jensen C10Q y est pour beaucoup. SANS, ce n’est pas ridicule, mais il y a mieux quand même !

* Il est possible de bien caler le niveau sonore entre le canal clean et le canal saturé quand on passe de l'un à l'autre. Je galère tellement souvent sur ce sujet avec d'autres amplis ou des pédales d'overdrive, que c'est un point fort que j’apprécie à sa juste valeur maintenant. Beaucoup d'autres ampli le permette aussi.

* Il est très léger. Je l'emmenais partout en répète ou bœuf.


Conclusion :
Un VRAI beau son clean et un VRAI beau son crunch. On lit à longueur de review : "bonne plateforme pour vos pédales". Là encore, ce Laney accepte tout et n'importe quoi : une VRAIE plateforme à pédales.

J'ai vendu cet ampli pour faire de la place à la maison (un autre ampli qui arrivait) et parce qu'il manquait de graves. Mais je me suis promis que j'y reviendrai un jour. Je pense que ce sera avec un VC30 210.
»

Il ne lui manque qu'un HP de 12"...!!! (Laney - VC15-110)

Par marc.o le 05/11/2018
Ça fait plus de 6 ans que j'utilise ce petit bijou (acheté neuf en 2012, 390€) et j'avoue que je ne regrette toujours pas mon achat. Au contraire. plus j'y passe des guitares différentes dessus, plus il m’esbroufe.
STYLES JOUÉS :
Je suis surtout un rythmique. Blues, rock, "manouche-hispano-motowno-afro-rock", tout ce que je lui donne, il le prend. Je l'ai branché des années avec une vieille Yamaha du siècle dernier (montée avec 2 micros Gibson SG), ma seagull electro-acoustique, une Artcore AK95 et tout récemment, ma Gibson N-225 (un petit bijou !!!), il accepte tout.

LE SON
Ce n'est pas un Twin Reverb de chez Fender ni un JCM 800 de chez Marshall, mais le son est bien là, aussi bien en son clair, et quel son clair, plus qu'impressionnant, qu'en crunch qui n'a rien à envier à des amplis dont le prix est multiplié par 2.
Le blues et le rock seront ses prédilection, mais si on prend le temps de jouer avec l'equalo et surtout la présence 'très efficace), on sera surpris de l'étendue de la palette que ce petit "machin" peut offrir. Bien laisser les lampes chauffer (évidemment...)
Il développe un puissance réelle et a tendance à cruncher en canal clair quand on le pousse en volume, surtout si on a un double bobinage !!
Utilisé avec peu d'effet, une Wha-Wha, un Delay court type rockab-garage-psycho, et le crunch du 2ème canal, je les branches en entrée et non dans la boucle : tout ressort comme demandé.

HP SUPPLÉMENTAIRE
Le seul reproche serait un manque de gaufre dans les graves dû au HP 10". C'est dommage, d'autant plus qu'on ne peut pas monter un 12" dedans, il n'y a pas la place.
Pour pallier à ça, je le branche sur un Cab Laney GS212IE (payé 260€ en 2013), et là, la magie opère; C'est génial comment ça sonne pour du petit matos.

POIDS / PUISSANCE / SCÈNE / RÉPÈTE
Compact et léger à transporter, fini le lumbago, il tient sur le porte bagage de la mobylette.
Pour les répètes et les scènes, si vous jouez avec adeptes du MotörHead, ça va faire un peu léger, mais en trio / quartet Rock ou blues, il n'a pas à rougir. Avec un Cab en plus, il fera le job tout en préservant les tympans. En bar/club c'est l'idéal, sur scènes plus grosses, il sera repiqué, donc...

FINITIONS / COMMANDES / DURÉE DANS LE TEMPS
- La finition tient la route pour ce petit "bidule". les potards sont costauds, grille et tolex sont de qualité et poignée efficace. Laney aurait pu prévoir une petite ouverture derrière, sous la grille pour y glisser le câble d'alim et le footswitch (qui n'est pas fourni avec quand on l'achète neuf !?!)
- Au niveau des commandes, il n'y a pas de "stand by" !!! Au début ça déroute. Pas de volume de sortie non plus. Voilà, c'est du simple et efficace.
2 entrées (hi/lo) 2 canaux (avec une même equalo), 1 clean vraiment excellent, certainement son réel point fort (!!!) et 1 crunch, plus crunch que disto (quoique bien poussé avec une gratte double bobinage...) un grave, medium, aigu assez précis pour un petit ampli comme ça. Le potard de "contour" est très très intéressant à bidouiller, il est un peu comme une tonalité... et la reverb est pas trop mal pour du numérique, on peut en mettre une discrète et elle fait son job. l'inter "brillance" est bien, à mon goût, en fonction desnguitares (avec pour une Gibson, sans pour une Telecaster).
- A la longue, quelques trucs sont à noter (au bout de 6 ans d'utilisation) :
La poignée. Une catastrophe. Elle tient mais le revêtement s'effrite et on trouve des petits bouts de partout. Il faut penser à nettoyer la connexion footswitch qui, à la longue, a tendance à faire des faux contacts.
Sinon, ça vieillit bien.

Les + :
le son !!!
la puissance de 15 vrais watts
les 2 canaux
le contour
la simplicité d'utilisation
la précision des réglages
le poids / encombrement

Les - :
pas de "stand by"
pas possible de mettre un HP de 12"
poignée qui s’effrite à la longue
»

surprenant (Laney - VC15-110)

Par vian35 le 25/03/2018
Utilisé en home-studio uniquement depuis plusieurs années. Ce petit ampli sonne vraiment bien pour qui aime les sons clairs qui montent vite en saturation/grain avec la lampe. En revanche, si vous aimez les sons clairs très propres type jazz chorus, passez votre chemin...

La disto n'est pas folle, mais elle donne aussi un petit grain sympa et permet de jouer à l'occasion avec le larsen...

Je l'utilise pour des sonorités reggae, dub, musiques du monde à tendance jazz avec une épiphone Casino et je trouve que ça fait bien le job. Je suis surpris par la puissance de l'ampli. Je pense qu'il peut tout à fait convenir pour des concerts en bars sans batteur ou même avec un batteur s'il ne tape pas comme un sourd bien sûr...

Les réglages sont des plus classiques : basse, médium, aigu, reverb et un bouton tone qui permet d'éclaircir plus ou moins le son. + gain et disto pour... la disto ! La reverb n'est pas folle, mais elle remplit bien sa fonction.

»

Un bon petit ampli à lampes (Laney - VC15-110)

Par Stef_lcz le 27/02/2018
Pour le blues et le rock, c'est le parfait couteau suisse :
- sons clairs chauds
- les crunch sont chauds et versatiles, on peut passer d'un son presque clair à un début de saturation juste avec l'attaque du médiator, on peut faire varier aussi le niveau de disto au potard de la guitare et ce avec un simple comme un double bobinage
- les sons saturés : si vous aimez les premiers Black Sabbath, ben vous aller tomber raide !

Les petits plus :
- un petit potard "tone" permet de modifier la tonalité générale un peu comme le potard du même nom de la guitare
- un inter "bright" permet de faire ressortir les aigus et hauts médiums
- deux entrées Hi pour les simples, Lo pour les doubles mais rien n’empêche d'en faire à sa tête !

Seul petit bémol, la reverb qui n'est pas super... mais bon, pour 15W à lampes à moins de 500€ on ne peut pas tout avoir.
»

News Laney VC

[Musikmesse] nouveaux VC Laney

Publiée le 14/03/08
Laney relooke ses amplis pour 2008 avec un résultat oldschool plutôt heureux, notamment sur la gamme VC.

Tutoriels et astuces Laney VC

son twin

4 Publié le 05/11/14

Mettre votre VC 15 sur pieds!

Publié le 18/03/12

Forums Laney VC

Petites annonces Laney VC

Combo ampli Laney VC15-110 avec hp Jensen

220 €

Laney Vc30-112

320 €