close
{{currentManName}}swap_horiz Liveswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Commentaires sur la news : Audiofanzine solidaire du mouvement Alerte Rouge - forum Live

C'est clair que quand on lit la plupart des commentaires, dignes d'un bar PMU très tard le soir, on se dit qu'on est pas encore sortis du marasme.

Globalement, la plupart des "rebelles" ici bas se plaignent de l'imposition d'une protection illusoire contre un virus bénin. Un diktat évidemment imposé pour servir des intérêts cachés (les pédo-satanistes peut-être ?).

Je leur suggère de s'informer sérieusement, en utilisant des chiffres fiables, et d'arrêter de prêter foi aux délires complotistes (tout droit issus de l'extrême droite américaine et qui ont franchi l'Océan on ne sait comment) ou new age (pas mal de coachs de vie et autre magnétiseurs/sophrologues ont un avis assez tranché sur la question : c'est leur fond de commerce de surfer sur l'angoisse pour proposer de la sérénité).

- On sait depuis mars que le taux de mortalité du virus dans des conditions idéales est d'à peu près 0,5%. Câd en l'absence de services de réanimation saturés. C'est ce qui ressort des études menées dans des pays où une politique de tests massive a été menée (Allemagne, Corée du Sud, etc. etc.)
- Les services de réanimation sont saturés parce que les cas graves nécessitent une hospitalisation très longue, qui peut durer plus d'un mois. C'est une particularité de ce virus.
- 0,5% de mortalité, c'est peu. Mais à l'échelle d'un pays comme la France, c'est 200 000 à 300 000 morts, sans saturation des services de réanimation. Or, je vois mal comment les services de réanimation pourraient ne pas être saturés si on atteint autant de cas. Pour info, en ce moment 20% des services de réanimation des hôpitaux d'Île de France sont occupés par des malades covid. On sait déjà que ça sera très tendu dans 3 semaines (mais bien sûr, c'est des hommes de science qui disent ça, donc ils ne sont pas dignes de confiance).
- On a eu 30 000 morts du covid en 3 mois de confinement strict. Aux abrutis qui disent que ça ne tue pas beaucoup plus que la grippe, qu'ils essaient un confinement de 3 mois pour faire diminuer les chiffres de mortalité de la grippe (qui peuvent atteindre plus de 15 000 décès certaines années) : je pense qu'on aura pas plus de 70 morts de la grippe chaque année. Je vous laisse imaginer le même scénario sans confinement ni aucune mesure de précaution (ce qui d'ailleurs n'a été tenté nulle part à ma connaissance, du moins dans les pays comparables à la France en termes de pyramide des âges. Ne me parlez pas de la Suède, qui n'a pas "imposé" de confinement mais qui a une population très disciplinée et rigoureuse, sur un territoire très dispersé, et qui a connu des chiffres 10 fois pire que ses voisins la Norvège ou la Finlande).
- À ceux qui pensent que les chiffres sont foireux, que les gens sont morts d'autre chose bla bla bla : les chiffres de l'INSEE indiquent clairement une surmortalité de 30 000 personnes en mars/avril/mai comparée aux années précédentes (surtout concentrée en avril). C'est marrant, ça correspond aux chiffres de morts du Covid... Bizarre non ? Mais peut-être que l'INSEE a falsifié les chiffres, ça ne m'étonnerait pas : le gouvernement est prêt à tout pour détruire l'économie nationale et plonger le pays dans le chaos, même corrompre les fonctionnaires de l'INSEE.
- À ceux qui pensent que c'est terminé, que le virus a muté, qu'il est moins dangereux. Sachez qu'une épidémie se développe de façon exponentielle, pas linéaire : les malades se multiplient, ils ne s'additionnent pas. La courbe qui nous mène à la saturation des services de réanimation peut donc être très brutale, exactement comme au printemps dernier : début mars on ne voit rien, en avril c'est l'hécatombe.
Ces derniers jours, on est à 10 000 cas quotidiens, avec une trentaine de morts en moyenne. Soit 0,3% de mortalité (parce qu'il y a un décalage de 3 semaines en moyenne entre un test positif et un décès : ça va monter). Le virus est donc aussi mortel qu'en mars, et on s'achemine tout droit vers la même situation - à la différence près que nous avons maintenant des masques, ce qui est un point positif si toutefois ils sont portés correctement.
- Pour en revenir aux masques : je suggère à tous les anti-masques de se sortir la tête du cul et d'aller voir ce qui se passe en Asie. Là bas, le masque est porté par la population depuis des années pour se protéger des épidémies. C'est culturel, la densité de population est telle depuis des siècles que les gens font hyper gaffe (et d'ailleurs la plupart des épidémies dans l'histoire sont parties de l'Asie). Bon et bien en Asie, c'est marrant parce que l'économie n'est pas bloquée et il y a très très peu de morts.
Coincidence ? Mmmm troublant non ? C'est un peu comme si le masque permettait d'éviter des centaines de milliers de morts et donc d'éviter des reconfinements tous les 6 mois. Incredible !
- En l'absence de traitement qui fonctionne (la chloroquine a bien montré son efficacité à Marseille, merci), en l'absence de vaccin ou de quoi que ce soit d'autre, le masque est globalement le mode de protection au meilleur ratio coût/bénéfice.
Malheureusement, nos compatriotes sont dans une proportion croissante anti-masque, et pensent que le covid n'existe pas et/ou que le masque n'a aucune efficacité. Sans doute pour éviter de devoir se faire chier à porter un tissu sur la bouche et le nez. Il semblerait qu'ils éprouvent les mêmes difficultés que les enfants de 5 ans (ou Sibeth Ndiaye) à utiliser ce petit bout de tissu. Finalement, c'est Sibeth qui avait raison...
- Pour en revenir cette fois-ci aux problèmes rencontrés par le milieu du spectacle (dont je fais partie, pour préciser que je souffre professionnellement de cette situation), il me semble que la situation pourrait être meilleure si les gens s'étaient comportés comme des adultes réfléchis et informés après le déconfinement. Et si aujourd'hui, plutôt que de délirer sur des complots ou des volontés malveillantes cachées visant à nous nuire, ils portaient leur putain de masque au lieu de faire les cons dès qu'un gendarme n'est pas là pour les sanctionner.
Ces derniers jours, je passe mon temps à voir des gens (généralement âgés et gros, qui plus est) porter le masque sous le nez ou même sous la bouche dans des magasins, tripoter les produits, enlever le masque pour parler... J'ai l'impression de vivre dans un asile pour handicapés, réellement.

Le covid est un peu comme un test pour chaque groupe humain : les plus stupides souffriront de ce virus plus longtemps que les autres (USA et Brésil en première ligne. La France peut-être aussi). Sachant que dans un groupe donné, les débiles feront plonger ceux qui ne le sont pas dans la même fosse à merde...

Je peux très bien comprendre qu'on mette en question les mesures sanitaires en fonction de leur coût économique. Je peux à la rigueur admettre qu'on argumente autour de la question : "Faut-il vraiment protéger les faibles (les vieux, les obèses, les cardiaques...)" ? Ou tout au moins qu'on réfléchisse à une autre manière de les protéger.
C'est un débat qui peut être mené si on en maîtrise réellement les tenants et les aboutissements et si on a pris la peine de s'informer et de réfléchir.
Mais lire sans arrêt les mêmes conneries à propos du masque et du virus bénin et inexistant, je dois dire que ça commence à sérieusement me gonfler, parce que la vraie raison pour laquelle on en est là aujourd'hui c'est pas le virus, c'est la bêtise (de notre gouvernement et de nos concitoyens).
Si on avait tous été plus sérieux, on aurait peut-être pas des mesures aussi restrictives aujourd'hui et on serait peut-être pas autant dans la merde.
c'est pas qu'il est inexistant c'est qu'on dramatise et on fait peur aux gens par rapport à sa dangerosité en instaurant des mesures drastiques.
le vrai crime c'est de sacrifier la vie de milliards d'individus qui en subissent les effets de plein fouet avec conséquences diverses (faillites, séparations, problèmes mentaux, suicide, pb respiratoires à cause du masque au travail...) pour sauver quelques vieux que le covid ne fait que finir d'achever.
le gouvernement s'en fiche du peuple, tout ce qu'ils veulent c'est ne pas être désigné coupable s'il y a une vague de mortalité, donc ils mettent le paquet sur les mesures mêmes celles qui sont débiles comme l'interdiction de hier de jouer de la musique ou danser dans l'espace public.
Bienvenue à CALAGAN pour sa propagande BIG PHARMA !!
En attendant la culture est morte et enterrée, car le nouvel ordre mondial n'en a rien à foutre de l'être humain et encore moins de l'art et des artistes.
Le grand RESET arrive !!!
Eh ! CALAGAN ! je te file ma dose de vaccin quand il arrive (j'ai un grand coeur)
Citation de ericgo :
Bienvenue à CALAGAN pour sa propagande BIG PHARMA !!
En attendant la culture est morte et enterrée, car le nouvel ordre mondial n'en a rien à foutre de l'être humain et encore moins de l'art et des artistes.
Le grand RESET arrive !!!
Eh ! CALAGAN ! je te file ma dose de vaccin quand il arrive (j'ai un grand coeur)


Ah ah ah... Je remarque déjà que le niveau d'argumentation est hyper élevé. Chapeau.
Ensuite, qui a parlé de vaccin ? Personnellement, je ne vais pas accepter de me faire vacciner par un produit qui a été créé en moins d'un an (alors qu'un vaccin demande plusieurs années de tests rigoureux). Si tant est qu'ils arrivent à créer une vaccin efficace. Donc il ne s'agit pas d'une diatribe pro-vaccin, mais d'un déroulé de faits que tu peux critiquer ou pas.
Et puis, si on veut rigoler un peu, c'est peut-être toi qui roule pour BigPharma : moi je parle du masque, un truc qui coûte quelques euros et que tu peux laver et réutiliser. Il ne me semble pas que le lobby du masque, contrôlé par des mafias tentaculaires, ait quelque pouvoir que ce soit pour influencer qui que ce soit. Par contre, BigPharma ont peut-être besoin d'idiots utiles pour faire en sorte que la situation sanitaire soit la plus catastrophique possible, ce qui leur permettra de vendre leur vaccin à tout le monde en apparaissant comme des sauveurs.
Enfin, concernant ce délire paranoïaque à propos de la culture : ils n'ont pas attendu le covid pour considérer la culture comme la 5e roue du carosse. Et je vois pas trop comment le "nouvel ordre mondial" pourrait bénéficier aussi démesurément de l'interdiction d'aller boire des bières dans un bar devant un gars qui joue de la gratte. Et pourquoi le "N.O.M." pourrait décider de déployer autant d'énergie et utiliser des armes aussi létales pour détruire le monde de la nuit. Ça me semble un peu paranoïaque comme idée (câd un mélange de délire et de narcissisme, comme si boire des coups - ton activité principale - était au centre des valeurs du monde libre). Je pense qu'avec la télé et Facebook, l'état de la culture est déjà plié depuis de longues années.
Enfin, pour mieux me faire comprendre, je vais utiliser une parabole : on est tous d'accord pour dire que les assurances vie et les entrepreneurs de pompes funebres sont des "rapaces". Est-ce que cela signifie que la mort n'existe pas ?
À bon entendeur...
« Je crois qu’on tient là un magnifique prototype Grand chef »

« il est parfait clonez le »

Citation de GoodPalmito :
c'est pas qu'il est inexistant c'est qu'on dramatise et on fait peur aux gens par rapport à sa dangerosité en instaurant des mesures drastiques.
le vrai crime c'est de sacrifier la vie de milliards d'individus qui en subissent les effets de plein fouet avec conséquences diverses (faillites, séparations, problèmes mentaux, suicide, pb respiratoires à cause du masque au travail...) pour sauver quelques vieux que le covid ne fait que finir d'achever.
le gouvernement s'en fiche du peuple, tout ce qu'ils veulent c'est ne pas être désigné coupable s'il y a une vague de mortalité, donc ils mettent le paquet sur les mesures mêmes celles qui sont débiles comme l'interdiction de hier de jouer de la musique ou danser dans l'espace public.


Oui, ton argument est censé. Mais on a souvent tendance à oublier que la dangerosité du virus n'est pas ce que l'on a connu jusque là. Encore une fois, les 30 000 morts du printemps c'est avec 3 mois de confinement strict.
Donc oui peut discuter des mesures et de leurs conséquences (qui sont clairement catastrophiques), mais il faut prendre conscience qu'il s'agit peut-être de centaines milliers de morts, et de centaines de milliers de personnes qui souffriront de sequelles (10% de ceux qui ont eu des symptomes bénins souffrent de séquelles dont on ne sait pas encore si elles sont réversibles : encore une fois, il faut se renseigner un peu).
Certes on parle surtout de vieux, de gros, de cardiaques et/ou de diabétiques. Mais peut-être que tes parents, certains de tes potes, de tes proches, sont vieux, gros, cardiaques et/ou diabétiques. Toi peut-être ?
Donc je suis bien conscient de la catastrophe économique que toutes ces mesures représentent. Mais il faut en discuter en toute connaissance de cause, et arrêter de raconter n'importe quoi sur la dangerosité du virus ou l'utilité du masque...
Personnellement, je pense qu'on pourrait réduire la catastrophe économique en prenant des mesures plus raisonnables, mais pour ça il faut que la population accepte 2-3 contraintes. Or à ce jour, personne n'accepte la moindre contrainte, et c'est exactement la même problématique avec le réchauffement climatique.
Citation de afone1977 :
« Je crois qu’on tient là un magnifique prototype Grand chef »

« il est parfait clonez le »



Et sinon, à part des attaques ad hominem, tu as le moindre argument ? Parce que si je réagis un peu sous le coup de la colère, avec sans doute une agressivité excessive, au moins je passe le temps qu'il faut à construire une argumentation...
Tu prendras quoi Calagan, une petite bière ? Tu dois avoir soif a tant parler.

Par contre, pendant que je prends un billet d'Euromillions, je veux bien que tu m'expliques en quoi le port du masque est utile sous un casque de moto, tu peux y aller, ça ne me dérange pas d'écouter pendant que je remplis les cases.
Citation de Calagan :


Et sinon, à part des attaques ad hominem, tu as le moindre argument ? Parce que si je réagis un peu sous le coup de la colère, avec sans doute une agressivité excessive, au moins je passe le temps qu'il faut à construire une argumentation...


Quand t’as dejà traiter de cons tous ceux qui ne sont pas d’accord avec toi tu peux écrire 30 pages derrières, mais leur demandes pas de te lécher le fion ensuite,

Faut assumer ton « agressivité excessive » et récolter ce qui en découle, qui plus est quand on proclame son appartenance au camp du « sérieux » par opposition aux « alcoolos complotistes »

Du reste si tu penses que 2 mois de confinements avec privation de la liberté de circuler, de se rassembler et d’entreprendre ne sont pas en soit 2-3 contraintes auxquelles ce sont soumis les gens, on ne sera de toute évidence jamais d’accord sur rien.






Citation de GoodPalmito :
c'est pas qu'il est inexistant c'est qu'on dramatise et on fait peur aux gens par rapport à sa dangerosité en instaurant des mesures drastiques.
le vrai crime c'est de sacrifier la vie de milliards d'individus qui en subissent les effets de plein fouet avec conséquences diverses (faillites, séparations, problèmes mentaux, suicide, pb respiratoires à cause du masque au travail...) pour sauver quelques vieux que le covid ne fait que finir d'achever.
le gouvernement s'en fiche du peuple, tout ce qu'ils veulent c'est ne pas être désigné coupable s'il y a une vague de mortalité, donc ils mettent le paquet sur les mesures mêmes celles qui sont débiles comme l'interdiction de hier de jouer de la musique ou danser dans l'espace public.


Award du poste le plus stupide de l'année.

Ouvrir un thread de soutien c'est bien, que n'importe quel bas du plafond qui ne comprend rien à la problématique, ou pire qui ne la voit qu'au travers du prisme de sa petite vie, ça va pas apporter grand chose.

Et en gros, +1 avec les propos de Calagan.

Sujets les plus actifs

Dernières questions