close
{{currentManName}}swap_horiz Marshallswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Série

Marshall Anniversary

Marshall 1960A 30th Anniversary

Séries Marshall

Avis sur les produits Marshall Anniversary

Le Marshall que je regrette... (Marshall - 6101)

Par bpier le 28/08/2019
Enfin un Marshall qui a un son clair. Voilà, pour l'essentiel ce que je me suis dit quand il est sorti. Doté en prime d'un pilotage MIDI, il pouvait également être utilisé en 100W, 50W ou 25W. C'était le bonheur. Je l'ai donc acheté, pas tout à fait à sa sortie, mais l'année suivante (tolex noir) dans sa version combo. C'était une première fois : je n'avais, jusque-là, jamais acheté un ampli neuf. Avant lui, je jouais sur Jazz Chorus 120, puis sur Music Man. Avec le Marshall, j'avais enfin une saturation qui déchirait. Car, je dois le dire : je n'étais pas un fan du JCM 800 car il lui manquait un bon son clair. Le 6101 corrigeait ce problème. J'ai flashé et il m'a réellement énormément plu. Mais, au bout de dix ans à jouer dessus, j'ai fini par trouver que le bougre était vraiment, mais vraiment très lourd à trimbaler, tant en repet qu'en concert. Je l'ai alors revendu, pour me payer un Fender Hot Rod, plus léger, que j'ai fini par revendre lui aussi. Aujourd'hui, je joue sur un Princeton Reverb (maison), avec preamp à lampes pour lui adjoindre une bonne saturation. C'est, pour moi, le compromis acceptable ! Mais, avec le recul, et le temps, je dois admettre que j'ai toujours regretté d'avoir vendu mon 6101. À mes yeux, en effet, il reste le meilleur ampli que le père Jim a conçu (c'était encore lui à l'époque). Si d'aventure, l'envie m'en prend, je m'en repayerai un. Et je finirai sans doute par le trouver trop lourd... Ce qu'on appelle tourner en boucle.
»

Le son Marshall en majuscule dans la cour des grands : Plexi, certains JMP, JCM 800... (Marshall - 2554 Silver Jubilee [1987])

Par Southbluenote le 04/04/2018
J'utilise cet ampli pour Blues, rock et hard.
Pour les grandes scènes, si je n'utilise pas ma tète plexi, je lui adjoins un 4X12. Le 12" du combo ne bouscule pas suffisamment l'espace ambiant.
Pour les petites scènes, pub, bar... excellent.
Cote argus assez chère, voire trop chère, mais il s'agit d'un ampli pour passionnés exigeants ou pour des pros.

»

Un ampli extra (Marshall - 6100)

Par hellpig le 21/02/2018
J’ai possédé cet ampli après en avoir rêvé longtemps.
Je l’ai trouvé à broc N Roll à Nîmes.

Je voulais cet ampli coûte que coûte.
Les trois canaux pilotable par midi étaient pour moi un argument de choix.

Plein de lampes dedans et globalement on pouvait avoir la totalité de l’histoire du son Marshall avec cette tête. Du clean au saturé tout y passe.
Attention je possédais la version noire équipée en el34.
J’ai fait changer certaines lampes de préampli pour baisser le gain et le souffle .(5751)
Du coup le clean était vraiment exploitable.
Le crunch permet d’avoir une palette de sons assez large du léger au très gros genre Marshall criard. Personnellement , je me limitais à du ac dc. Ou encore du srv.
Le canal lead est un saturé type jcm 900.
Intéressant , le mode Low volume compensate qui est un loudness a bas volume. Ça sonne même dans l’appart quoi.
On a des réglages permettant de sculpter son son dans tous les sens.
Branche dans un baffle jcm 800 en 4x12 ça déboîte.
Du bon marshall quoi.

Deux regrets sur cette tête pour moi : l’absence de reverb qui oblige l’ajout d un effet extérieur et le pédalier en option....
Je l’ai vendue après de nombreuses années de bons et loyaux services pour acheter une jvm410. Un peu plus polyvalente, un peu plus complète mais moins authentique....
»

Un MARSHALL !!! ... sinon rien. (Marshall - 1960s JTM1C)

Par adaudio le 16/01/2018
Utilisation : choix de départ : ampli d'appartement (mais convient très bien pour du live bar, mini scènes ou petites répets entres potes).

Styles pratiqués et/ou pratiquables : Pop rock, blues, jazz fusion, heavy rock, southern rock ... Bref, BON pour tout ce qui est bien root et qui défouraille !! :-D

Construction : La rien à redire, c'est du solide, très propre dedans, câblé main, en cinq ans d'utilisation aucun problème à signaler. Des composants cheap là-dedans vous y croyez-vous ?
Non. Marshall, qui avait déjà subi moult critiques et eu des désagréments -justifiés- notamment avec certaines séries transistors -mais lampes aussi (succession de bides autour la suite donnée à la série Jcm) n'as pas voulu rater son coup avec cette série anniversaire. Qui plus est, ce fut sûrement la dernière contribution de Jim Marshall juste avant sa disparition...
Quant au look, avec son allure de mini plexi, sa plaque dorée et son tolex gris : il fait super classe dans mon appart' -demandez donc à ma copine !!

Sonorités : La biog de Miles Davis commence juste avec ce mot : "Ecoute !"
Son clair > Reste clair entre 0 et presque 12h -ça commence à cruncher assez tôt toutefois. Ajoutez une belle réverb et viendront aussitôt ampleur et clarté.
Vous possédez une pédale de drive ? Enclenchez ! Et là : Le son !!... rien à envier à d'autres modèles pour chez soi.
Jouer en drive > poussez le gain au delà de 12h > 12h20 : ici décollage garanti !
>> super son à lampe chez soi !!:bravo:
Et croyez-moi, ça décoiffe. En appartement, si vous ne souhaitez pas prendre un parpaing dans votre porte de la part des voisins ne mettez pas ce 1 watt à fond chez vous ! Etonnant non ?
Lors d'une démo en magasin les riffs de Led Zep joués sur ce modèle avaient aussitôt attirés mon attention, j'ai immédiatement reconnu le son super heavy et "pêchu" correspondant au son des premiers albums du groupe (Jimmy Page s'est principalement trimballé de petits amplis en studio !!. Ce qui à fait pencher mon choix vers ce modèle précisément.

Qualités : sa simplicité justement. Peu de boutons = excellent son de base et maitrise aisée de celui-ci. Tout le reste se fera avec des pédales, à moins que...

Défauts : the price ! oui à sa sortie c'était vraiment très cher !

Je possède cet ampli. Je ne l'ai pas essayé 30 mn dans un magasin. Je le joue tous les jours. J'ai eu la chance de le trouver en occasion (neuf) dès sa sortie en 2012. Préfèrant le son à lampe et ayant déjà divers autres amplis bien supérieurs question wattage et par conséquent volume - JCM 800 de 1986, Mesa-Boogie Mark 5, Fender Blackface, Blues J. etc ... - mais difficilement utilisables "en chambre", j'ai aussitôt adhéré au concept "ampli de 1 watt", bien que perplexe au début.
A ma connaissance ce genre d'ampli, au wattage minimal n'existait pas avant, du moins sur une marque de référence comme Marshall - corrigez-moi si je me trompe -
En guise de dernier mot, un signe qui ne trompe pas : c'était une série limitée et, à ce jour, les occases se font rares et ... il ne décote pas -niveau prix :-D
Voili-voiloù ! Ayant sur cet ampli un regard très différent, souvent contraire en bien des points à l'avis précèdent d'ailleurs, j'espère que mes quelques lignes auront pu vous aider d'une façon ou d'une autre ...

»

News Marshall Anniversary

Station d'écoute Marshall Hanwell

Publiée le 13/12/12
Dans le cadre des festivités de son 50e anniversaire, Marshall lance une station d'écoute de 100W pour soirées rocks endiablées, la Hanwell.

[NAMM][VIDEO] Marshall JTM1

Publiée le 19/01/12

[NAMM] Marshall fête ses 50 ans

Publiée le 19/01/12

Tutoriels et astuces Marshall Anniversary

Jouer au casque avec le JTM1

Publié le 07/09/17

Forums Marshall Anniversary

Petites annonces Marshall Anniversary

Marshall 2000 JVM1H

580 €

Vends ampli Marshall combo 1 Watt JMP1C 50th anniversary

400 €