close
{{currentManName}}swap_horiz Marshallswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Série

Marshall JVM4

Marshall PEDL10044 JVM Footcontroller

Avis sur les produits Marshall JVM4

Du marshall polyvalent (Marshall - JVM410H)

Par hellpig le 04/09/2018
Utilisateur de marshall depuis mes debuts , je suis tombé sur cette tete qui, sans l'avoir ecoutee , m'avait deja seduite de par ses caracteristiques.
N'etant pas un grand fan de pedales, non pas parce que ce ca sonne pas mais parce que j'ai horreur des milliers de câbles que ca represente j'ai trouvé que c'etait un compromis interressant pour qui veut plus que deux canaux classiques .Cette tete permet en tout 12 sons ...enfin, 12 etages de gains repartis sur 4 canaux.
Bon. Ok , le clair c'est pas un fender deluxe , le cruch c'est pas un ac 30 ou un dumble, et le drive c'est pas un rectifier....ok.... mais si on veut ça soit on se tourne vers les modeles sus cité avec le budget et l'encombrement qui va avec soit on fait un compromis. C'est le cas ici.
Pour ma part, je l'utilise avec un multi effet dans la boucle pour tout ce qui est modulations dely et reverbs, ou parfois en 4 cables.
Ca me permet une polivalence suffisament large pour couvrir mes besoins.
Les fonctionnaltés midi sont suffisamement remarquables pour qu'on en cause un peu....deja , piloter les canaux, reverbs et boost de volume c'est geant , mais programmer le pedal board fourni c'est enorme en teme de souplesse....on peut assigner les 6switchs du pedalier a des fonctions que l'on détermine sois meme....malin.
Deux boucles d'effet serie ou paraleles ( programmable celle ci) et toutes les sorties hp du monde à l'arriere, la machine est donc complete.
Oui mais comment ca sonne?
Alors ca c'est subjetif. Pour ma part, la tete est branchee dans un 1960 avec gamelles celestion england. J'ai un autre deux fois douze maison avec des eminence 1258 aussi... on sent dans chaque config que la tete n'est pas fîgee et que les hp influent bien sur le son.
Le vert clair : bon c'est droit ...c'est pas froid, c'est plutot un peu chaud et moins raide que d'habitude, un peu le son du 6100 aniversary que j'ai eu... le orange clair : plus chaud ou plus sourd, il crunche legerement si on attaque fort. Moi je joue jazzy la dessus. Le rouge clair.....a chier du gain du gain et du gain et des aigues ,j'ai jamais rien reussi à en tirer....en tous cas trop de difference de volume avec les deux autres modes. Peut etre que dans le mileu punk ou autre on saura en faire quelque chose mais moi non...
Le crunch ...vert orange et rouge..trois differents etages de gain assez interessants....on peut reproduire l'histoire entiere du son crunch marshall avec toutes les nuances. Je crois que l'egalisation est avant l'etage de gain sur ce canal.
Le lead 1 et 2 on va encore plus loin dans le gain. Le vert permet de faire du ac/dc ou du blues mordant et sur les autres modes on fait tout le reste. Personnellement j'utilise ces deux canaux avec des égalisations différentes, pour passer de rthym à lead....enfin c'est l'idee.
Voila , c'est mon utilisation.
Cet ampli est connu pour avoir du souffle en lead....probleme resolu ou tres fortement reduit en placant en v1 et v2 deux 5751 à la place des ecc83 d'origine. Le clair est plus clair et le volume de gain plus maitrisé et progressif sans changer radicalement le son ou pedre le caractere de l'ampli.
Apres, Marshall on aime ou on aime pas, mais si on aime pas il faut pas chercher à faire sonner un marshall comme autre chose...
C'est donc un ampli dont je suis satisfait.J'ai mis un peu de temps à trouver mon son et maintenant c'est bon.....c'est mon marshall à moi et je le garde !!!


»

Polyvalent et durable (Marshall - JVM410H)

Par Vic Lebowsky le 15/11/2017
Après 26 avis sur cet ampli il y a un point que je voudrais vraiment mettre en avant est le fait que c’est un ampli vraiment costaud et durable...

Je le possède depuis 10 ans et il a été plutôt malmené durant tout ces années...
J’ai joué 300 concerts avec , des centaines d’heures de répétitions, stocké dans une cave humide, des aller et retour dans le coffre de la voiture où il a passé parfois des heures dans le froid, et transporté avec des lampes encore chaudes où il a parfois subi des chocs lors changements d’instrum sur scène...

Et jamais le moindre problème, toujours les lampes d’origine, pas de craquement au changement de canaux ni de bruits parasites ou perte de puissance ...

Malgré sa réputation d’usine à gaz à l’epoque Il fonctionne toujours comme au premier jour.

J’ai juste fait après 8 ans une petite révision globale pour 80 euros ...

Je vais malgré tout vous livrer mes impressions vite fait bien fait

Les points positifs:

Sa polyvalence
Sa robustesse
Ça sonne Marshall malgré que ce n’est pas une copie conforme de
Ses prestigieux aïeux
Il se met parfaitement avec la plupart des configurations hauts parleurs (double corps Marshall 4x12 lead, deux Orange 4x12 open back, deux Mesa Boogie 2x12 )
Il garde malgré tout une bonne cote sur la marché de l’occaxion

Les points négatifs:

Il ne sonne pas vraiment comme les grands classiques de chez Marshall
Les potards pas forts graduels c’est parfois On - Off
La programmation des modes cannaux pas vraiment intuitifs(vert ,orange,rouge)
Des accessoires un peu low cost
Assez bien de souffle depuis le premier jour (problème réglé avec un bon noise gate Décimator)

En résumé je le conseille vivement pour des guitaristes qui cherchent un ampli polyvalent et durable

Ça reste peut-être le dernier vrai Marshall et pas un Marshmal
»

Une infinité de possibilités qui se heurte à de grosses limites...un ampli paradoxal (Marshall - JVM410H)

Par Barclau le 12/02/2017
J'avais acheté cet ampli pour intégrer un groupe de metal. Il me fallait du lourd pour affronter la Engl powerball de l'autre guitariste.
Ayant plusieurs groupes, je ne voulais pas entrer dans le vif du metal. J'ai choisi cet ampli pour sa versatilité supposée, pouvoir faire du soft rock (pour Violet Bird), du rock rugueux (pour 13 Dead Trees), du western (ReG), et enfin du bourrin avec une seule tête, sans pédale de distorsion.

J'avais déjà un Classic 30 (et depuis peu un classic 50 head) qui pendant que je possédais encore la JVM l'a très facilement remplacé. Un comble vu l'amibition de la marque sur ce produit.

- Usage et contexte

Pour la maison le soir...haha stop les conneries. Pour le live et le studio, couplé avec un 1960A. C'est un monstre de puissance hein!
Après j'avais le luxe d'avoir une pièce dédiée à la musique à l'époque de mon achat. Je pouvais donc jouer en effet le soir, sans abuser.
Ce qui m'a attiré c'est de pouvoir, grâce à ses 12 canaux, toucher à tous les styles. Marshall a sorti une version Satriani, Mickaël Amott a enregistré des albums entiers avec (enfin j'aurais aimé voir le reste, quel noise reducer, quel equaliser...). Donc sur le papier c'est waouh!
Plus besoin de pédale de disto, avec le pédalier on programme ses sons, même la reverb.
Au final quand j'ai quitté le groupe de metal, j'avais assez d'emplacements pour chacun de mes 3 groupes et me suis mis un boost dans la série.

Le canal clean: monstrueux. Avec la reverb, tuerie. Au final, c'est le meilleur canal. Avec quelques bonnes pédales, c'est le top. Vous l'aurez compris, ce canal annule quasiment tout le reste. La dynamique est impressionnante etc...le gros point fort.
Décliné en 3, comme chaque canal, l'ajout gain augmente surtout la présence et le côté chaud.

Canal Crunch: très bon aussi, mais déjà une sacrée perte de dynamique, une compression quand on passe de clean à Crunch qui fait que j'ai du programmer avec une différence de volume considérable le passage d'un à l'autre. C'est connu cette différence en général, mais à ce point! Je voulais compenser avec des pédales, ce qui aurait signifié 11 canaux relativement inutiles? N'allons pas jusque là.
On arrive à trouver un réglage possible, en mettant dans le pédalier un clean à faible volume (volume mémorisable, ça sauve le truc) et un Crunch plus puissant. Mais il reste quand même cette compression comme si on passait en mp3.
N'empêche que par défaut je n'utilisais que le Crunch. Le passage d'un à l'autre m'attristait tant que j'ai fini par régler les Crunch vert, orange et rouge pour rester cohérent. Le son est quand même au final bien satisfaisant, on ne va pas cracher dans la soupe.
Le rouge me servait de boost et d'ultime overdrive dans les montées ou solos.

Canal OD1: comment dire...je ne m'en suis quasi jamais servi. Vert et orange, ça reste utilisable, on peut taper dans le gros rock, stoner si on salit en amont. Après on arrive dans les ténèbres du larsen, et je ne parlerai pas de l'OD2 qui consiste à peu près en un nuage d'interférences (électricité isolée chez moi pourtant), des aigüs qui feraient rire un multi-effet dormant chez cash converter. Bref, à volume c'est inenvisageable.
Avec un bon noise gate on peut palier au problème, mais à mon avis ça nécessite un EQ en amont. J'avais le boss 10 bandes, ça me permettait de jouer quand même avec, mais le résultat restait criard, peu réaliste, sans vie.


- Combien de temps d'usage?

Je l'ai utilisé 5 ans, assez souvent, enregistré trois albums, avant de ne plus en pouvoir de ses défauts. Il a ensuite dormi un an avant de trouver acquéreur...

- Les plus, les moins

Les plus je les ai dit, mais les moins...et bien déjà la première fois la tête a tenu deux semaines et hop remplacement.
Ensuite, les boutons en plastique, la finition indigne d'un ampli à ce prix. Une fois alors que je commençais un concert, la fiche d'entrée guitare est tombée dans la tête, vu que l'écrou de serrage est en plastique et le système aussi naze qu'un produit Vima. Imagine, t'arrives avec le truc, t'entends des 'ouah l'ampli de fou qu't'as", et là...la putain de fiche se barre, tout le monde rigole et t'as l'impression de faire "Les bronzés font du rock". Inacceptable, d'autant qu'il était encore très jeune.

Ensuite, un très gros moins qui le rend presque inutilisable en studio. A chaque fois qu'on change de canal via le pédalier, il y a une sorte de latence, une coupure dans le son. Au début on ne fait pas attention mais en fait c'est un vrai creux qui a fini par me rendre taré...impossible de faire une prise entière si on doit changer de canal. Ou faut accepter un trou dans le changement, qui fait tomber à plat le truc.

Voilà, je ne veux pas le démolir, j'ai pris beaucoup de plaisir avec cet ampli, mais j'ai été très soulagé de m'en débarrasser. Je suis ensuite passé, très vite, au Grandmeister 36, pour revenir aux fondamentaux et inaltérables ampli de la série classic de chez Peavey.

Cerise sur le gâteau, si comme moi vous avez été le genre de bonne poire à l'acheter neuf, vous avez du aussi vous faire bien baiser. 850€ à la revente, en état parfait, dans le carton d'origine nickel. Presque moitié prix en négociant sec pour maintenir la position. Le marché de l'occase est souvent très éloquent sur la qualité à long terme d'un produit. Adieu.


Liens d'écoute de prises avec le JVM

- Happy sadness de Violet Bird:
https://violetbird.bandcamp.com/album/happy-sadness
Pour celui-là j'étais seul à la barre des guitares. Donc on entend que le JVM.
Je jouais sur ma Telecaster US 60th anniversary. Pas d'ajout d'overdrive, vous entendez uniquement les possibilités du JVM. La reverb également. La palette est donc large entre les moments calmes (transition dans "Dream") et d'autres plus lourds comme pour "Ink". Je reste sur le canal Crunch en jonglant de vert à rouge (pour le rouge j'avais de plus mémorisé un taux de gain assez élevé). Mais voilà, sur le disque on a coupé Blood & wine en 2, mais en live la transition était directe et il y avait cette saleté de coupure.
Le résultat général du disque vaut ce qu'il vaut, mais vous aidera à vous faire une idée.

- Are you alone de Violet Bird:
https://violetbird.bandcamp.com/album/are-you-alone
Attention premier album avec ce groupe, on y est allé la fleur au câble, donc résultat à modérer.
Ce qui nous intéresse sont les prises avec la tête hein!!! Pour celui-ci j'utilisais une Telecaster Thinline 72 mex. J'en joue sur les morceaux 3 (le solo), toute la partie électrique pour les titres 6 et 7, les overdubs slide sur la 8.

- Are their roots still alive de 13 Dead Trees:
https://13deadtrees.bandcamp.com/album/are-their-roots-still-alive
Je l'utilise sur tout le disque (sauf la 9) avec la Telecaster Thinline 72.
Faîtes pas gaffe à l'amateurisme ambiant hein, c'était mon premier (excepté une session précédente pour un seul morceau). Bref, là aussi je n'utilise que la disto de l'ampli, sauf quand je mets de la bif muff (sur les titres 4 et 5).

A titre comparatif, on a ré-enregistré un des morceaux, Another world, il y a un an environ pour un ep live. C'est fait en un aprem, condition concert (donc exit les overdubs). J'y ai enregistré avec mon Classic 30 sur le baffle 1960a, et j'en préfère de loin le résultat.
. Ancienne version (JVM): https://13deadtrees.bandcamp.com/track/another-world-2
. Nouvelle version (classic 30): https://13deadtrees.bandcamp.com/track/another-world-3
»

Ampli à tout faire ! (Marshall - JVM410C)

Par Lake Placid Blue le 05/10/2016
Depuis combien de temps utilisez-vous ce matériel/instrument ?

J'utilise ce combo depuis quelques années, il a fait de nombreuses répètes, quelques lives, du studio (très pratique pour ça d’ailleurs).

Quelle est sa particularité que vous aimez le plus, le moins ?

+ : Il est TRES polyvalent, avec 4 canaux (Clean, Crunch, Disto 1, Disto 2) et 3 gains différents par canaux (Vert,Orange,Rouge). Autant dire qu'on peut jouer absolument ce qu'on veut avec, que ce soit du smooth jazz vraiment smooth sur le clean vert, au death metal core viking qui sent des aisselles sur le canal Disto 2 Rouge, tout y passe !

+ : La boucle d'effet, toujours utile pour les canal disto

+ : La DI, vrai plus pour l'enregistrement, ca permet d'enregistrer la guitare sans passer dans l'ampli, puis de pouvoir repasser ce son dans l'ampli pour modifier le son et faire un peu ce qu'on veut avec !

+/- : 100 W, c'est trop pour moi. Cependant il garde un son fort appréciable même au minimum du volume

- : Son poid. A trimbaler en live c'est un peu chiant à la longue, mais quand on est un groupe soudé avec de bons copains costauds, ca pose deja moins de problèmes.

- Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?

Etant donné qu'il peut tout faire, on a pas besoin de plusieurs ampli pour changer de son, donc son rapport qualité prix est plutôt bon je trouve. Ca fait toujours mal de lacher une somme comme ca, mais on le regrette pas et c'est trés utile.

- Avec l'expérience, referiez vous ce choix ?...

Bien sur, c'est un trés bon ampli, mais je me tournerais plutôt vers la tête + Combo, peut etre plus facile à transporter (mais plus coûteux aussi).
»

News Marshall JVM4

Marshall à l’heure du réchauffement climatique

Publiée le 01/04/15
L’avenir de la planète préoccupe tout le monde, y compris les fabricants de matériel audio. Marshall réfléchit à rendre ses produits plus « verts ».

[NAMM] Vidéo Marshall série JVM

Publiée le 20/01/08

Forums Marshall JVM4

Petites annonces Marshall JVM4

A vendre ampli à lampes Marshall JVM410C 100W

950 €

Marshall JVM 410HCF

700 €