close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Melodicas
Matériel Melodicas {{currentManName}}swap_horiz Suzukiswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

La classe ! - Avis Suzuki MELODICA PRO 37 V.2

Je l'ai depuis 1 mois, et j'en suis totalement satisfait.

L'instrument est bien fait, ça se sent et se voit.
La prise en main avec la sangle en cuir est plutôt aisée et s'avère très pratique.
La coque n'est pas en métal, comme sur l'ancien haut de gamme Hohner, mais la matière plastique semble épaisse et costaude (ça ne fait pas plastoc de jouet par exemple).
Il m'a d'ailleurs fallu plusieurs jour pour me rendre compte qu'elle n'était pas en métal...
L'instrument neuf est vendu dans son bel étui de transport, avec 2 tubes "embouchure" et 1 tuyau flexible.
L’esthétique de l'ensemble est soignée. On a voulu faire beau chez Suzuki. Après chacun appréciera différement selon ses gouts...

Le clavier est un régal, pas de bruit de touche excessif. 3 octaves, c'est génial, même si à priori on va plus volontiers chercher les notes aiguës que les notes basses.
L'autre point important qui m'a saisi, c'est la répartition de l'air dans l'instrument. Il s'agit d'une sensation que je ne saurai pas particulièrement expliquer : A souffle égal, on peut se promener sur le clavier sans avoir de niveaux différents entre les notes. C'est très équilibré.
Pas besoin d'envoyer trop d'air non plus, les notes répondent très bien.

La combinaison du bon clavier et de la bonne "répartition de l'air" font que l'instrument est vraiment jouable. Et on comprend vite l'intérêt de nuancer son jeux. Ça donne pas mal de potentiel.

Le son est à l'image de l'instrument, il est direct, droit et précis.
Une petite grille se situe en bas du mélodica. Elle laisse penser que le son sort principalement par là, comme du pavillon d'un cuivre ou d'un sax par ex.
En réalité, à cet endroit le son est le plus sec et brillant.
Pour les prises de sons que j'ai effectuées , j'ai placé le micro vers le bas du mélodica et légèrement au dessus du clavier. Le son était plus construit.
Sur scène pareil en utilisant mon micro chant. L'ingé son en façade n'a pas trouvé à redire.

Avant celui-ci, j'avais un Hohner piano 32. Je ne l'utilisais presque jamais, je pensais avoir un mauvais feeling avec... La justesse était trop "exotique" et ne me permettait pas d'en jouer en groupe.

Je me suis laissé guidé vers Suzuki, et je ne le regrette vraiment pas !
En 1 mois de temps, j'ai plus joué de ce Suzuki Pro37 que du Hohner que j'ai pourtant gardé des années !!!
Je n'insiste pas plus sur la comparaison des 2 produits, car ils ne sont pas non plus dans la même gamme de prix.
Le Pro37 se trouve aujourd'hui autour de 250€, ce qui n'est pas rien, mais il s'agit d'un instrument de musique et pas d'un jouet, alors...

A essayer, il le mérite !