close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Micros statiques à transistors à large membrane
Matériel Micros statiques à transistors à large membrane {{currentManName}}swap_horiz Neumannswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Qualité de la Conversion A->D - forum Neumann TLM 103 D

Que penser d'un tel micro ?

Est-ce que l'on peut le brancher directement sur une carte son avec une entrée SPDIF ?

Dans ce cas, on a pas besoin de préampli ? Est-ce qu'on y gagne plus qu'on y perd ?

Personne ne l'a essayé ?

Apparemment, on peut le brancher en SPDIF en achetant la version 103D STARTER KIT. Je ne l'ai jamais écouté mais j'ai vu sur un forum que le fait d'avoir zero souffle est un pur bonheur...

Quel forum ?

Le bruit propre du TLM 103 D est très bas : 7 dBA. Pour autant, ce niveau n'est pas exceptionnel. Un AKG C414 XLS fait encore mieux : 6 dBA.

1. Tu peux d'ores et déjà le brancher directement sur la carte via les préamplis ; comme le 103 version usuelle

2. Selon toute logique, le TLM 103 ne peut que sonner "moins bien'' en étant converti tout de suite en numérique, parce qu'il est quelque peu trop droit ou "dry'' sans préamplification fat (préampli à lampe ou un transitor haut de gamme). Je confirme ce point qui avait été avancé par qqn sur un forum d'AF. Ceci dit pour des appli' "habituelles'' (chant, guitare, etc.). Peut-être est-ce préférable pour des prises en extérieur ou autre scenarii peu ordinaires

3. Peut-être que Neumann a fait modifier ce modèle en relation avec la covnersion numérique

Citation de : lucasdesrets

Selon toute logique, le TLM 103 ne peut que sonner "moins bien'' en étant converti tout de suite en numérique, parce qu'il est quelque peu trop droit ou "dry'' sans préamplification fat (préampli à lampe ou un transitor haut de gamme). Je confirme ce point qui avait été avancé par qqn sur un forum d'AF.

L'as-tu écouté ? Ce que rajoute un préampli coloré c'est essentiellement de la distorsion et on peut obtrenir un résultat similaire en traitement numérique.

L'essai de Sound On Sound du KM184D dit que le son est indiscernable de celui d'un KM184 couplé avec un praéampli GML et un convertisseur Benchmark : pas si mal.

Même résultat ici s'agissant de la comparaison entre le TLM103D et le TLM 103 sur préampli Grace 201.

Merci beaucoup pour ces liens.

En effet, je me pose la question d'investir dans un micro de ce type et de trouver de bon plug-in de modélisation de préampli, plutôt que dans un micro + un préamp.

Non, Querelle, trois fois non.

La distortion est un effet collatéral survenant lors du changement d'amplitude auquel est préposé le gain du préampli ; réduire à une question de volume + distortion le rôle d'un préampli me semble une énormité. Je n'adhère pas au credo de la hi-fi pour l'enregistrement : il n'existe pas de restitution absolument naturelle; favoriser les prises simples de musique acoustique "simple yet so effective'' [of the wand & the moon], je trouve que cela revient à ceux qui pensent que la guitare ne devrait pas être électrifiée, parce que c'est contre-nature Si tu tenais à défendre un tel point de vue, il te serait rappelé que ladite distortion en est une 'harmonique', reposant sur les données intrinsèques du signal, bien que due à la chaîne qui le communique. Un micro tel que le TLM n'a déjà pas de transfo ; si aucune lampe ni transfo n'interviennent sur le signal, certaines caractéristiques au sein du signal vont se perdre, bien que je sois d'accord pour admettre que la distortion harmonique elle-aussi amène à perdre des détails, tout ceci étant sorcier ; attribuer la beauté de certains passages seulement à de la distortion harmonique ou uniquement à la voix du chanteur, je ne l'admets pas. Ce n'est pas tricher ou je ne sais quoi : un préampli Neve capte des éléments qu'une écoute binaurale au moment du chant ne saisit pas, et ce n'est pas seulement lié au taux de distortion harmonique total.
Ceci dit, je comprends très bien que d'aucuns puissent vouloir, pour certaines appli', le son du TLM le plus cru possible, la version D proposant une solution radicale.
Il n'en demeure pas moins que ce micro franchit des degrés de qualité supérieurs (certes avec des inconvénients que la version D enjambe, pour ainsi dire) au sein d'une chaîne traditionnelle, qui peut avoir ou pas de transfo' (d'entrée, surtout), selon les config', ^pour quelqu'un qui voudrait pousser à son terme le concept du TLM.
Cela pourrait être TLM103 => Amek 9098 EQ + compresseur à lampe (Avalon, par exemple).
Je ne saisis pas bien ton discours...
Tu disais que le TLM 103D ne pouvait que sonner moins bien que le TLM 103. Ceux qui l'ont testé semblent dire le contraire. Tes arguments suggèrent qu'il faudrait lui ajouter de la distorsion ). Je crois que c'est une affaire de goût, ce n'est pas une nécessité.

Dans un test qui comparait un Neumann D-01 à un Schoeps et à un Wunder CM7 (clone du U47), ces deux derniers étant combinés à un préampli GML et un convertisseur Lavry, j'avais préféré le Neumann.

Sujets les plus actifs dans "Micros statiques à transistors à large membrane"

Les dernières questions dans "Micros statiques à transistors à large membrane"