close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Micros statiques à transistors à large membrane
Matériel Micros statiques à transistors à large membrane {{currentManName}}swap_horiz Neumannswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Neumann U 87 Ai : Excellent pour le chant

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Avis résumé :
C’est un grand standard connu pour le chant. J'ai voulu l'essayer sur une reprise du standard Georgia on my mind. Ce micro délivre un fort niveau de sortie, et réclame peu de gain. Il est très neutre, limpide, clair sans être froid, idéal pour le chant quand on ne veut pas colorer ce dernier. Il est presque inutile d’en égaliser le son au mixage : pour le timbre de ma voix, un peu sourde, j’augmente très légèrement le haut medium, c’est tout. Il est lourd et encombrant, mais la qualité du son étant très bonne on oublie ce désagrément.

Compresseur associé :
Pour le chant il est indispensable de l’associer avec un compresseur pour réguler la dynamique.
Je n’ai pas essayé de l’associer avec un compresseur à lampe qui donnerait certainement un peu de coloration (agréable ?), j’ai préféré d’emblée la neutralité d’un compresseur à transistor, c’était l’esprit.

Comparé à d’autres micros de chant :
Comme j’en ai l’habitude je n’ai pas été lire les articles publiés sur Audiofanzine pour ne pas être influencé et j’ai rédigé d’abord mon avis avant d’aller voire celui des autres.
Autant le dire tout de suite, je suis très agréablement surpris et très satisfait de ce micro. J’entendais vanter le son de ces Neumann depuis que j’ai commencé à enregistrer, dès 1994, mais jamais je n’avais eu l’occasion d’enregistrer avec et je me méfie des consensus et des comportements moutonniers. Pourtant là, le résultat est bien à la hauteur de ce qu’on en dit et j’avais tort de me méfier. Ainsi j’ai deux micros statiques du même style : un Audio Technica AT 4050, de belle classe, et un Samson C01, qui fait figure de copie pas chère d’un Neumann. Copie pas chère mais dont le son pour le chant, en tous cas pour mon timbre de voix, est meilleur que le son délivré par l’AT 4050, qui vaut à peu près dix fois plus cher… Ceci n’ôte rien à l’AT 4050 qui est un bon micro, mais pas pour le chant, car il est froid. Le C01 au contraire donne un son plus chaud, légèrement coloré, très agréable, avec un très léger souffle (inaudible). J’avais donc coutume d’utiliser le C01 mais au mixage, la piste nécessitait de l’égalisation pour faire ressortir le chant.
J’ai entendu tout de suite la différence avec le U 87 : d’abord le niveau de sortie est nettement supérieur à celui du C01 donc j’ai baissé le gain sur la console, ensuite il n’y a aucune déformation de timbre avec lui, c’est plus neutre, plus limpide, plus net, plus propre et chose incroyable ce n’est pas froid du tout, bien au contraire. Dans un contexte jazz (c’est le cas de l’illustration sonore que vous verrez ci-dessous) cela respecte tout à fait le timbre de la voix mais ce n’est pas aseptisé et sans caractère, et ça c’est un tour de force. Je classe pour ma part les micros en “froid” “chaud” ou “neutre”. Là il faudrait dire “chaud et neutre”.
Quand j’écoute le résultat final, je me dis que j’ai bien fait d’utiliser ce micro qui est tout à fait à la hauteur de sa réputation.


Georgia on my mind - Juillet 2019