close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Micros statiques à transistors à petite membrane
Matériel Micros statiques à transistors à petite membrane {{currentManName}}swap_horiz AKGswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Comparatif au SM57 en prise d'ampli guitare ? - forum AKG C 1000 S (without LED)

Bonjour, quelqu'un a t-il pu tester ce micro en prise d'ampli guitare électrique et le comparer avec un SM57 svp ?
Up
ça m'intéresse aussi. Apparemment pas mal de gens ont ce micro mais peu veulent en parler. :??:
Si si y'en a qui veulent bien en parler. Juste que certains sont peut-être surpris de la question.

Comparer le C1000S au SM57 en reprise d'ampli guitare, c'est comparer des choses très différentes.

Le SM57 est à la fois sec, clair, mat, là où le C1000S est précis, doux, léger. C'est bien sûr un peu exagéré mais c'est bien ce qui différencie ces micros.

En reprise d'ampli guitare : qui joue quoi ?
si c'est une guitare de jazz avec ampli à lampes, ça le fait vraiment. Plutôt avec le bitogneau qui le rend hypercardio et proche de l'ampli, pour le C1000S, ça rendra bien toute une couleur.
si c'est pour des solo de hard vaut mieux le 57 qui prendra moins de subtilités et plus de punch.

Le C1000S a des aigus précis et doux, alors que le 57 est pauvre en aigus (pas rafiné en tout cas, c'est un dynamique !).
Le C1000S prend peu les graves, surtout à distance, il faut jouer de l'effet de proximité pour en avoir ; le SM57 a une bosse dans les bas-médiums un peu comme le 58 et est plus profond à moyenne distance.

Bref sauf cas particuliers, je ne conseille pas le C1000S en reprise d'ampli de guitare électrique. Il apporte et transmet une couleur qui n'est pas généralement souhaitée sur cet instrument. Mais c'est tout une affaire de gout, et il faut écouter. Il peut être intéressant, avec deux guitares, d'en prendre l'une avec sm57 et l'autre avec c1000s pour jouer de ces couleurs, par exemple.

Qui a dit qu'on voulait pas en parler ?
Je disais ça juste parceque j'avais lancé un thread sur le c1000s et que j'ai jamais eu de réponse... mais puisque t'es là j'en profite pr te poser à mon tour qq questions:
1/ est ce que c'est vrai que la capsule hypercardio change le son? si oui en quoi?
2/ est ce que t'as dj essayé de faire des prises d'instruments acoustiques avec?
3/ quelles grosses différences on peut avoir sur une prise de proximité comparé avec un stat à grande membrane?
4/ est ce qu'il est très sensible aux autres sources sonores environnantes
5/est ce que ce serait un bon choix pr compléter mon parc de micro pour enregistrer plusieurs instruments en même tps (en sachant qu'aucun n'envoie un volume sonore énorme, genre pas de guitare hard)?
5/ est ce que t'as pu le comparer avec d'autres micros du même type (rode NT3, oktava mk012-01, Beyerdynamic Opus 83...)?
Voilà.
Merci d'avance.

Citation : 5/est ce que ce serait un bon choix pr compléter mon parc de micro pour enregistrer plusieurs instruments en même tps (en sachant qu'aucun n'envoie un volume sonore énorme, genre pas de guitare hard)?


Le gros avantage est sa directivité que l'on peut faire varier avec les embouts adaptés, et une qualité sonore relativement bonne, ce qui permet de multiplier le nombre d'applications.

Ce micro a donc des possibilités trés diverses et variées, ce qui lui permet de bien complèter un set de micros:

Depuis les enregistrements d'oiseaux dans la forêt à cause de sa très grande sensibilité et réponse linéaire large.

Jusqu'aux reprises acoustiques d'instruments divers et variés: percus, violons et autres instruments à cordes (sauf peut-être la contrebasse car il ne descend peut-être pas assez), cuivres et instruments à vent, etc.

En passant par la reprise de chorales et choeurs, etc.

Maintenant, pour enregistrer plusieurs instruments différents en même temps, c'est une autre histoire.

Il vaudrait mieux prendre un micro par instrument, cela permet une prise de son plus précise et des réglages aux équalos différents sur les divers instruments.

Par contre, il peut parfaitement reprendre un ensemble d'instruments identiques comme un groupe de cordes.

Attention, sa sensibilité lui permet de prendre de plus loin mais il y a plusieurs inconvénients à l'utiliser dans cette configuration:

1. La précision de la prise de son en souffre un peu (il existe une distance qui donne le meilleur son, et au-delà la précision baisse),

2. Sa directivité cardioïde et/ou hypercardioïde lui permet de moins capter les bruits ambiants, mais avec des limites cependant, car il en rentre toujours un peu.

3. Surtout, la sensibilité provient d'un gain du préampli interne plus élevé que pour les autres micros. Donc il envoit beaucoup de signal.
Par contre, si on lui fait enregistrer des sons trop faibles, le bruit de fond du micro ressort et on finit par trouver sa limite.

Ce qui veut dire que l'enregistrement simultané de plusieurs instruments à faible niveau demande de l'éloignement pour "viser" chaque instrument, et cet éloignement fera capter moins de signal sonore et ressortir (un peu) le bruit de fond.

Il vaudrait mieux dépenser son argent autrement, par exemple dans plusieurs micros électrets de qualité mais pas trop cher comme par exemple les B-5 de Behringer.


Je signale aussi que tous les micros électrets viellisent lentement mais sûrement avec le temps et l'humidité.
La charge électrostatique qu'on impose à leur membrane lors de sa fabrication baisse progressivement et ils donnent de moins en moins de signal électrique, jusqu'à ne plus donner que du bruit de fond.

Il est super important de conserver ces micros au sec, dans un sac étanche (sachet polyéthylène transparent) avec un sachet de deshydratant à renouveler de temps en temps.
Merci "à Chaud" pour ta réponse détaillée.
En effet pour la contrebasse il me parait un peu léger, pour l'instant le meilleur système que j'ai trouvé pour enregistrer la mienne consiste à sortir en ligne de la cellule et passer par mon electro-harmonix blackfinger avt de rentrer ds ma carte son (ça marche pas trop mal même si le son est pas très aéré du coup).
Après pour le C1000, je pensais m'en servir en mode hypercardio à une 15aine de cm de la source pour les enregistrements à plusieurs (plutôt pour des guitares voire un violoncelle ou un xylo) afin d'éviter au max la repisse (mais si y en a un peu c'est pas très grave). Je voulais aussi m'en servir comme micro à tout faire. Tu me confortes dans l'idée qu'il peut servir pour les choeurs (ça m'arrange), est ce que tu penses qu'il peut faire l'affaire sous une caisse claire lors de l'enregistrement d'une batterie (avec en plus un micro grosse caisse et deux overhead cardio)?
Je ne suis pas sûr que 15 centimètres soit corrects avec un micro supercardioïde sur une guitare ou sur un xylophone.
Pour une guitare classique acoustique, on parle plutôt de 1 mètre.
Pour un xylophone, il faut que le micro prenne toutes les barres du xylo, donc une ouverture plus large et une distance supérieure à 15 cm qui lui ferait rendre uniquement les notes centrales.

Citation : est ce que tu penses qu'il peut faire l'affaire sous une caisse claire lors de l'enregistrement d'une batterie (avec en plus un micro grosse caisse et deux overhead cardio)?


Je n'ai pas d'expérience dans ce domaine.

Pris isolément, il est certain qu'il donnera un son très fidèle.

Mais pour reprendre une caisse claire avec 2 micros, il faut respecter un critère important:

La phase de l'un des 2 micros doit être inversée: quand on tape sur une caisse claire la pression sur le micro du dessous augmente pendant que la pression sur celui du dessus diminue.

C'est pour cela qu'en général on prend 2 micros identiques et qu'on inverse la phase de l'un d'eux soit à la console de mixage (hélas toutes n'ont pas un bouton pour le faire), soit avec un bout de câble dans lequel on a inversé les fils 2 et 3.

En principe la norme généralement admise par les fabricants de micros est que lorsque la pression de l'air augmente, une tension positive apparait sur la borne 2 de la XLR, la borne 3 ayant une tension négative.

Mais il peut y avoir des exceptions.

Avec 2 micro différents, on n'est jamais sûr de leurs phases et l'ensemble peut sonner bizarrement si on est hors phase.

Ou alors, il faudrait mettre 2 C1000S, ce qui revient un peu cher.

Il faut donc d'abord consulter la notice des 2 micros puis essayer.
Pour les problèmes de phase pas de problème vu que je compte pas mettre de micro au dessus de la caisse claire pour avoir un son mat sans trop d'attaque. Les cardios en OH devrait en récupérer suffisament.

Citation : Je ne suis pas sûr que 15 centimètres soit corrects avec un micro supercardioïde sur une guitare ou sur un xylophone.
Pour une guitare classique acoustique, on parle plutôt de 1 mètre.



Si je mets le micro à un mètre de la guitare, je vais devoir monter le gain pour avoir un signal convenable, je vais alors avoir bcp trop de repisse des autres instruments non?
Est ce qu'il vaut pas mieux le placer à proximité de la jonction manche/corps, quitte à mettre un coupe-bas afin d'éviter d'avoir des basses qui tournent?
Pour le xylo tu doid avoir raison mais là encore un mètre ça me parait bcp, faudra que je fasse des tests (30/40 cm sans doute).

En tout cas merci de te pencher sur mes questionnements.
Tiens je vois que t'as un mb78beta, j'en ai justement deux qui doivent arriver prochainement, t'en fais quelle utilisation? t'en es satisfait?

Hors sujet : oui on s'éloigne un peu du sujet initial, je m'en excuse platement auprès des lecteurs de ce thread.

Hello,

vu que c'est une discussion de passionnés, je propose de regarder les courbes.
:oo: Les courbes du C1000S sont assez irrégulières (réponse ne fréquence axiale, réponse polaire), et il n'a pas beaucoup de réjection, ni en cardio ni en hypercardio. Pour les voir, ces courbes, il faut regarder la notice ou regarder les specs sur le site d'akg. :8O:

Qu'est-ce que cela veut dire :?:
:fleche: réponse polaire : ce qui ne vient pas de face ne sera pas vraiment linaire ; cela colore le son 'latéral' et 'arrière.
:fleche: faible réjection : cela signifie que son mode hypercardioide à lui ne réduit pas beaucoup le 'volume' d'éventuels instruments latéraux ou d'un retour, la variation est faible, et l'impact d'un autre positionnement du micro ou d'un meilleur positionnement des instrumentiste est plus intéressant.
:fleche: Conrètement, le mode hypercardio donne à ce micro plus un autre son qu'une vraie isolation sonore. Il a plus de punch et de claquant en hypercardio, un peu plus de douceur de régularité et de rondeur en cardio. D'autres micros sont de vrais hypercardio dans le sens meilleure réjection, comme les CK3 ou CK93. Des capsules comme la CK47 sont hypercardio à faible réjection, mais se rattrapent par leur grande linéarité.

Cela a comme conséquence qu'il est très bon en home-studio et tout seul, avec une seule source sonore à la fois :8) , mais que c'est moins un micro d'orchestre. C'est donc un micro 'à tout faire' mais 'tout seul' si possible, ou au moins un peu isolé du reste. :??:

Pour la distance de prise de son, il faut tenir compte de la part de champ diffus et de champ direct que l'on souhaite, ainsi que de l'effet de proximité désiré ou non (accentuation des basses, toujours cf courbes).

Hors sujet : Concernant la technologie, c'est un micro de la famille des électrets, de type back-electret, ce n'est pas la membrane 'mobile' qui est chargée, mais le composant qui est derrière, plus lourd et plus gros, qui tient beaucoup mieux la charge. Quand on compare le vieillissement d'un electret simple et d'un back-electret, cela n'a rien à voire ! Le premier peut être inutilisable presque dix ans plus tard, tandis que l'autre passe 20-30 ans sans broncher.



D'après mon expérience,
:fleche: en caisse claire (de dessus) le C1000S est sympa mais manque un peu de claquant - bref sans trop d'attaque comme tu le cherches, Philippe.
:fleche: il peut être intéressant sous la caisse claire, ça peut même être un choix très judicieux (que je n'ai par contre jamais testé) grâce à son diagrame polaire, en le plaçant bien, on peut s'affranchir plus qu'avec un autre de la repisse de la GC et des toms. (comme dit précédemment 'achaud', en inversant la phase) - d'ailleurs précision, quand on tape sur la caisse il y a moins de pression sur le micro du dessus et plus sur celui de dessous.
:fleche: en overhead : un peu mou, trop mou, pour des cymbales ; mais intéressant en OH de percus (jumbe, ...) si on cherche une percu un peu feutrée.

Sujets les plus actifs dans "Micros statiques à transistors à petite membrane"

Les dernières questions dans "Micros statiques à transistors à petite membrane"